Home»COMITES LOCAUX»42»Mobilisation réussie à Saint-Étienne le 5 juin 2018

Mobilisation réussie à Saint-Étienne le 5 juin 2018

1
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Le 5 juin, Emmanuel Macron, recevait le criminel de guerre Netanyahou au Grand Palais pour inaugurer la saison France-Israël, un événement censé « renouveler le regard que portent les Français-es sur Israël et les Israélien-ne-s sur la France » via plus de « 400 événements dans les deux pays »

Notre président, ou plutôt, le président des riches de France, condamnait quelques semaines auparavant « les violences des forces armées israéliennes » tout en rappelant « son attachement à la sécurité d’Israël »

La venue du premier ministre israélien, et la fausse excuse sécuritaire visant à justifier l’injustifiable – c’est-à-dire le meurtre délibéré de plus de 120 Palestinien-ne-s, et la mutilation de milliers d’autres – est simplement inacceptable.

En plus, du massacre actuel sur Gaza, l’extension des colonies se poursuit, des lois continuent de naître en Israël, restreignant toujours plus les droits des Palestinien-ne-s, et l’ambassade des États-Unis vient d’être transférée à Jérusalem. Le droit international et les droits de l’homme continuent d’être impunément violés, c’est pourquoi les stéphanois se sont de nouveau mobilisés ce mardi 5 juin 2018, pour refuser de cautionner l’injustice, l’apartheid israélien, les massacres à Gaza et la propagande israélienne qu’offre cette saison culturelle France-Israël 2018.

Ce rassemblement du 5 juin avait pour but de demander l’annulation de la saison France-Israël, et d’appeler la population à rejoindre en masse la campagne BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) pour contrer la propagande israélienne et agir de manière concrète et pacifique.

200 personnes s’étaient réunies place de l’hôtel de ville à Saint-Étienne pour s’opposer aux crimes israéliens. De nombreuses pancartes affichaient des messages clairs comme « Stop à l’occupation », « Justice en Palestine », « Netanyahu dégage » et « non à la saison France-Israël »

Différentes prises de paroles ont permis d’éclairer sur l’injustice de la situation en Palestine dont celle de BDS, détaillant le boycott culturel de l’État israélien, celle de l’AFPS (Association France Palestine Solidarité) rappelant notamment l’imminente expulsion et destruction du camp de Bédouins de Khan Al Ahmer près de Jérusalem qui aura lieu afin d’agrandir la colonie israélienne de Ma’ale Adumim. La représentante de la JC a abordé le sort des prisonniers politiques palestiniens et notamment celui du prisonnier politique franco-palestinien Salah Hamouri, dont M. Macron a refusé de rencontrer l’épouse.

Le rassemblement s’est fini par des chants appelant au boycott de l’état d’apartheid et par la lecture collective d’un poème écrit par un artiste local. Les stéphanois ont dit non à la venue de Netanyahou en France, non aux propos d’Emmanuel Macron qui cautionnement les massacres à Gaza, et oui au boycott de l’État d’Israël jusqu’au respect du droit international !

BDS France Saint-Étienne réaffirme ainsi son soutien aux marches du retour et au Sumud palestinien.

Signataires de l’appel à rassemblement :

BDS France Saint-Étienne, Al Qalam, Réseaux citoyens, JC Loire, Ensemble Loire Sud, Sud Chômeurs et précaires, Interculture(s), UL CGT, Les Sampianes

 

Previous post

Les Palestiniens remercient l’Argentine et Lionel Messi de ne pas jouer « amicalement » contre Israël

Next post

Netanyahou dégage! annulation de la saison France-Israël