Home»Actus»Mobilisation samedi dernier à Paris contre le concert de Netta Barzilai, ambassadrice culturelle de l’apartheid israélien

Mobilisation samedi dernier à Paris contre le concert de Netta Barzilai, ambassadrice culturelle de l’apartheid israélien

7
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

BDS France Paris et LGBT pour la Palestine ont protesté au cours de la nuit de samedi à dimanche dernier, à l’appel de la PACBI et la communauté LGBT palestinienne, devant la salle Wagram de Paris contre la tenue du concert de Netta Barzilai.

 

Véritable ambassadrice culturelle du régime israélien d’occupation et d’apartheid, la chanteuse représentante d’Israël gagnante de l’Eurovision 2018 participe activement aux efforts du gouvernement pour blanchir ses crimes et ses violations des droits du peuple palestinien.

Il y avait une centaine de spectateur·rice·s, à l’ouverture des portes pour le début du concert, ce qui est peu étant donné la capacité maximale de la salle Wagram de 800 personnes.

Nous étions 8 militant·e·s et nous avons distribué des tracts et brandi des visuels et une banderole BDS.

La majorité du public fut surprise, car elle ne connaissait pas Netta ou ne savait pas qu’elle est impliquée dans la propagande du gouvernement israélien. Certain·e·s étaient d’accord et ont compris notre action mais sont tout de même allé·e·s au concert. D’autres, n’étaient pas du tout d’accord ou nous ont ignoré·e·s.

La police est venue avant le début de notre action, ce qui nous fait penser que nous avions été repéré·e·s. Les agents nous ont laissé·e·s et nous ont posé quelques questions à la fin.

Avant le concert, Netta Barzilai avait été invitée à la mairie de Paris.

Des actions similaires ont eu lieu à Berlin et à Cologne. Demain à Londres.

Photos ici

Previous post

Action à Strasbourg contre la saison France Israêl

Next post

Décision d’Airbnb de quitter les colonies illégales d’Israël : une victoire partielle pour les droits humains et contre l’impunité