Home»A CLASSER»Nos remerciements à tous les soutiens de « Yamina, Bernard et Jeanne, inculpés BDS de Perpignan »

Nos remerciements à tous les soutiens de « Yamina, Bernard et Jeanne, inculpés BDS de Perpignan »

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Il y a deux ans, les organisations réunies du « Collectif 66 Paix et Justice en Palestine » décidaient de mener la campagne unitaire « Boycott, Désinvestissement, Sanctions » contre l’impunité de l’Etat d’Israël, pour le respect du droit international. L’objectif était de développer une mobilisation citoyenne la plus large possible, au travers de l’appel au boycott comme moyen de pression, pour exiger les sanctions qui s’imposent contre Israël intensifiant sa politique d’occupation et de colonisation de la Palestine, et poursuivant le blocus illégal de Gaza au lendemain de ses terribles bombardements de la population gazaouie.

En octobre 2009, pour lancer la campagne dans les PO, le Collectif 66 a accueilli une délégation de syndicalistes paysans impliqués dans l’appel au boycott des produits israéliens et dans la résistance populaire palestinienne. Des actions de sensibilisation en centre ville, dans les quartiers et dans les supermarchés ont été organisées, ainsi que des actions ciblées contre l’implantation d’Agrexco à Sète. En avril 2010, nous avons été une quarantaine de militants du Collectif 66 à intervenir dans un Carrefour. C’est cette action qui nous a valu les poursuites judiciaires contre trois d’entre nous, Yamina, Bernard et Jeanne.

Aussitôt, une campagne de soutien a été initiée par le « Collectif 66 paix et justice en Palestine », qui a ré à créer un formidable élan de solidarité contre la répression dont nous faisons tous trois l’objet, comme nos camarades de Bordeaux, Nanterre, Paris, Mulhouse. Autour du Collectif 66, un vaste comité de soutien unitaire s’est mis en place et a multiplié durant des mois les initiatives permettant de populariser la campagne BDS, de dénoncer les accusations iniques contre les militants BDS, et de récolter les fonds nécessaires à nos frais de justice. Ce sont trois cents à quatre cents personnes qui ont été à nos côtés sur les marches du Tribunal de Perpignan lors des deux premières audiences. Ce sont plus de 10 000 euros collectés qui ont permis d’ores et déjà de payer les premiers frais d’avocat, sans oublier les tirages de tracts, d’affiches, de pétitions. Cette large solidarité nous fait chaud au cœur et nous tenons à exprimer nos profonds remerciements à toutes celles et ceux qui y ont pris part. La prochaine audience aura lieu le jeudi 24 mai à 14h, le Tribunal de Perpignan ayant fait le choix du report en attendant le résultat de la saisine de la Cour d’appel de Bordeaux.

Pour nous, il ne fait aucun doute que la campagne BDS doit se poursuivre et s’intensifier, ici comme ailleurs, pour la paix et la justice en Palestine, pour le respect du droit international, contre l’impunité d’un Etat colonisateur et criminel, contre la complicité hypocrite et meurtrière de notre propre Etat et gouvernement ! Et la mobilisation pour la relaxe de tous les « inculpés BDS » doit obtenir satisfaction. Rendez-vous donc lors des prochaines échéances que la campagne unitaire de soutien fixera dans les mois à venir à Perpignan, et dont nous vous informerons.

Une attaque contre un(e) est une attaque contre tous(tes) ! De tout cœur, merci pour en avoir si bien témoigner à nos côtés. Et vive la solidarité internationale des peuples pour la paix et la justice !

Yamina, Jeanne et Bernard

Previous post

La Ville de Genève se distancie du soutien accordé au Fonds National Juif

Next post

Albi : les partisans du boycott d'Israël réunis