Home»GENERAL»Comité National Palestinien (BNC)»Omar Barghouti: message de gratitude et d’espoir

Omar Barghouti: message de gratitude et d’espoir

9
Shares
Pinterest Google+
image_print

1er avril 2017

« Vous avez été nombreux à demander comment me soutenir au mieux face à cette nouvelle persécution. Ma réponse, sans hésitation, c’est… plus de BDS ! »

Chers amis et collègues,

J’ai finalement été autorisé à accéder à ma boîte mail après 12 jours d’interdiction, pendant la phase la plus intense de l’interrogatoire en cours dont je suis l’objet de la part des autorités israéliennes.

La déclaration du BNC à ce sujet résume bien ce nouveau chapitre de la guerre du régime israélien contre le mouvement BDS.

Soumis à une obligation de silence, je ne suis pas autorisé à entrer plus avant dans les faits relatifs à mon cas. Il m’est donc refusé la possibilité même de réfuter les mensonges éhontés publiés contre moi par le régime israélien. Je ne suis pas pressé de le faire, cependant, étant donné que leur principal objectif, qui est de tenter de ternir ma réputation et, par extension, de nuire au mouvement BDS, a clairement échoué.

Leur campagne de répression a, dans une certaine mesure, fait long feu. En m’empêchant de me rendre aux États Unis pour y recevoir le Prix Ghandi pour la Paix en compagnie de Ralph Nader, le régime d’Israël a, par inadvertance, fait une plus grande publicité autour de ce prix.

Avant tout, j’ai lu les nombreux messages de solidarité émouvants que beaucoup d’entre vous m’ont adressés et cela m’a donné encore plus de force et d’espoir pour résister à la chasse aux sorcières maccarthyste lancée contre moi. Je suis profondément reconnaissant de vos lettres et des sentiments de soutien qu’elles apportent. J’ai de la gratitude envers chaque personne ayant écrit un article et envers les organisations qui ont lancé une pétition à ce sujet.

Rien ne renforce les défenseurs des droits humains confrontés à la persécution politique, comme le sentiment chaleureux d’une communauté entière de militants et de gens de conscience qui sont à leurs côtés et qui continuent à lutter, quoi qu’il arrive.

Depuis plus d’un an maintenant, mes collègues du mouvement BDS et moi-même, avons lancé des alertes sur « l’unité destinée à entacher notre réputation» créée par le ministère israélien des affaires stratégiques comme organe clef du combat contre BDS. Comme je l’ai personnellement écrit et argumenté à plusieurs reprises, la fonction clef de cette unité sournoise se résume à « remuer la boue » contre les défenseurs des droits humains et contre les réseaux associés au mouvement BDS ; et, s’ils ne trouvent pas de boue, ils la fabriquent.

McCarthy serait fier de ses héritiers du régime israélien d’oppression et de répression.

Vous avez été nombreux à demander comment me soutenir au mieux face à cette nouvelle persécution. Ma réponse, sans hésitation, c’est… plus de BDS !

Il nous faut étendre, intégrer et tirer parti des nombreuses campagnes BDS qui sont stimulantes dans les domaines académique, culturel et économique : c’est le moyen le plus efficace de répondre au nouveau maccarthisme conçu par le régime israélien d’occupation, de colonialisme de peuplement et d’apartheid, qui s’est exporté dans des pays où ses groupes de lobbying jouissent d’une immense influence.

Faire croître notre mouvement pour la liberté, la justice et l’égalité : voilà la réponse.

Mettre en avant et populariser le récent verdict d’un organe des Nations Unies, qui est sans précédent et selon lequel Israël est coupable d’apartheid, le deuxième plus grave crime contre l’humanité en droit international, voilà la réponse.

Combattre leur racisme, leur haine, leurs « listes noires » et leur sale répression coloniale par notre inclusivité, notre rejet catégorique de toute forme de racisme et notre passion sans limite pour la liberté et la justice, voilà la réponse.

Renforcer nos alliances de principe intersectionnelles avec les mouvements pour la justice indigène, raciale, économique, sociale, de genre, sur le climat et autres, porte au plus haut notre voix face à leur programme xénophobe, d’extrême droite, fascisant et leurs lois draconiennes.

Tandis qu’ils cherchent désespérément à semer la peur et le désespoir, à geler notre liberté de parole, à ternir nos acquis et à nous réduire au silence, nous nourrissons notre espoir fondamental par une abondance de campagnes efficaces, stratégiques, moralement cohérentes pour la justice et l’égalité et nous insistons sur notre droit à nous exprimer librement et à défendre nos droits.

Comme êtres humains, nous n’avons besoin de la permission de personne pour chercher à jouir de nos droits fondamentaux. Comme défenseurs des droits humains, nous ne pouvons être dissuadés par aucune intimidation, quel que soit son niveau, ni par aucune violence dans notre résistance passionnée, non-violente à l’injustice et à l’esclavage colonial.

Seuls nous échouons. Ensemble nous l’emportons.

Les attaques sauvages, voire irrationnelles, les plus récentes contre notre mouvement indiquent, plus que tout, que nous sommes certainement en train de l’emporter.

Avec gratitude et espoir,

Omar

Source: bdsmovement

Traduction SF pour BDS France
Previous post

BDSF34 : Une "Journée de la Terre" en actions ! (2) " OCCUPY COMEDIE " !

Next post

Comité d'accueil pour une ambassadrice indésirable