Home»COMITES LOCAUX»57»Comité d’accueil pour une ambassadrice indésirable

Comité d’accueil pour une ambassadrice indésirable

5
Shares
Pinterest Google+
image_print

Encouragés par la belle action des étudiants de Rennes et malgré l’information tardive de sa venue au Conseil Régional de Lorraine, le collectif BDS 57, les AFPS de Metz et Thionville, le Parti Communiste et les Jeunes Communistes locaux – rejoints par des sympathisants de la cause palestinienne – se sont donnés rendez-vous lundi 3 avril pour manifester leur indignation à l’annonce de sa visite éclair dans une enceinte démocratique.

Beaucoup de policiers présents pour protéger l’ambassadrice représentante d’un état d’apartheid, colonial et meurtrier.

Mme Bin Noun était invitée par le conseiller régional LR Patrick Thill, par ailleurs responsable de l’association France-Israël.

Rappelons que cette organisation est partie civile dans le procès désormais en appel d’une décision qui était favorable le 23 février dernier au président du collectif BDS 57 inculpé.

Raison supplémentaire pour que nous réagissions face à ces liaisons dangereuses que constitue la complicité de courtisans sionistes sans scrupules tirant leur révérence à la représentante d’un régime politique d’extrême droite criminel.
Nous avons lu le texte des étudiants rennais et scandé au mégaphone des slogans réclamant le droit et la liberté pour les Palestiniens.

Une vingtaine de personnes déterminées ont donc pu faire entendre une autre voix, celle de la paix et de la justice !

Previous post

Omar Barghouti: message de gratitude et d’espoir

Next post

Sous les pressions de BDS, Princess Nokia annule son spectacle lors d’un festival de musique en Israël