Home»ACTIONS ET EVENEMENTS»Appels»Plus de 170 clubs sportifs de la Cisjordanie occupée demandent à la FIFA de suspendre l’adhésion d’Israël

Plus de 170 clubs sportifs de la Cisjordanie occupée demandent à la FIFA de suspendre l’adhésion d’Israël

4
Shares
Pinterest Google+
image_print
Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI)
4 mai 2017, Ramallah, Cisjordanie occupée
Dans une lettre publiée aujourd’hui, plus de 170 clubs de football et associations sportives palestiniens demandent instamment à la FIFA de suspendre immédiatement l’adhésion de l’Association israélienne de Football (IFA) en raison de son inclusion de sept clubs de football basés dans les colonies illégales.
La lettre intervient quelques jours avant le Congrès annuel de la FIFA où celle-ci prévoit de prendre une décision concernant les clubs d’Israël basés dans les colonies, qui contreviennent au droit international et aux propres statuts de la FIFA.
Les clubs sportifs demandent à la FIFA de « respecter les droits de l’homme et de se conformer aux statuts de la FIFA sans aucune discrimination lors de son prochain Congrès, le 11 mai » en suspendant immédiatement l’adhésion de l’IFA pour son inclusion de clubs sportifs basés dans les colonies illégales du Territoire palestinien occupé. La lettre avertit que « les droits du football palestinien, la réputation de la FIFA en tant que champion des droits de l’homme » dépendent de la décision de la FIFA à cet égard.
Des clubs sportifs de l’ensemble de la Cisjordanie occupée ont ajouté leur nom à la lettre, notamment le Hilal Al Quds Club, le Beit Sahour Women’s Club, l’Hebron Youth Club, l’Orthodox Club à Bethléhem, le Bi’lin Club et le Dheishéh Youth Athletic Club.
Les clubs palestiniens rappellent le « rôle historique qui fut celui de la FIFA dans la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud quand elle a expulsé l’Association sud-africaine de football lors de son Congrès de 1976 ». Ils demandent instamment à la FIFA de se saisir à nouveau de cette « occasion historique » pour montrer un engagement sérieux en faveur des droits des êtres humains.
La lettre exprime des inquiétudes après des articles selon lesquels la FIFA donnerait six mois à l’IFA pour exclure ses équipes basées dans les colonies, voyant en cela une poursuite de l’atermoiement de la FIFA. « Deux années de tentatives par le Comité de suivi Israël-Palestine de la FIFA pour remédier à ce problème devraient suffire pour prouver que le statu quo ne peut se prolonger » affirme la lettre.
 La lettre fait suite à un appel international de plus de 120 organisations de la société civile représentant des millions de personnes de partout dans le monde, demandant à la FIFA de prendre la décision d’exclure les équipes d’Israël basées dans les colonies illégales à son Congrès.
La Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI) a été créée en 2004 pour contribuer au combat pour la liberté, la justice et l’égalité pour les Palestiniens. PACBI plaide pour le boycott des institutions académiques et culturelles israéliennes en raison de leur engagement et de leur complicité persistante dans le déni par Israël des droits des Palestiniens tels que définis par la législation internationale. Venez sur notre site : https://bdsmovement.net/pacbi et suivez-nous sur Twitter @PACBI
Traduction : JPP pour BDS France
Previous post

Action BDS aujourd'hui à Paris devant le siège de la FFF: FIFA, votez le CARTON ROUGE aux colonies israéliennes!

Next post

à Lyon devant le siège du district de la FIFA : votez le CARTON ROUGE aux colonies israéliennes!