Home»GENERAL»Salon de l’automobile de Paris: Mondial.Tech, au service de l’apartheid israélien

Salon de l’automobile de Paris: Mondial.Tech, au service de l’apartheid israélien

17
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

La Campagne BDS France dénonce la mise à l’honneur d’Israël à Mondial.Tech, événement dédié aux professionnels de l’innovation dans l’industrie automobile, qui a lieu du 2 au 6 octobre au Salon de l’automobile de Paris.

Dans le cadre de l’initiative Innotech 2018, sous l’égide du département des affaires commerciales de l’ambassade d’Israël en France, et de l’Autorité israélienne d’innovation (organe du gouvernement israélien chargé de promouvoir le développement de la RD industrielle) en partenariat avec l’organisme de financement français BPI France, une délégation de plus de 60 start-ups israéliennes, entend ainsi présenter le « meilleur de l’innovation automobile israélienne » et son « savoir-faire » en matière de cybersécurité, de transport intelligent et de voitures connectées et autonomes, aux grands acteurs et investisseurs du domaine de la Mobilité.

L’État d’Israël est ainsi mis en avant et se vend comme étant la « Start up Nation », un pays attractif, à la pointe de l’innovation technologique, capable d’assurer notre sécurité, et d’améliorer nos vies.

Mais en réalité, la véritable identité de marque d’Israël est la colonisation, l’occupation et l’apartheid :

  • Israël dépossède le peuple palestinien de sa terre depuis 70 ans

  • Il impose au peuple palestinien une politique d’apartheid, comme le rappelle l’O.N.U (Rapport Tilley-Falk du 15 mars 2017)

  • Il bafoue systématiquement les résolutions de l’O.N.U contre l’occupation, le blocus de Gaza, le Mur, la colonisation, le droit au retour des réfugiés

  • Détient des milliers de prisonniers, hommes, femmes et enfants palestiniens, dont plus de 450 en « détention administrative », c’est-à-dire sans charges ni jugements

  • Il tue des civils palestiniens en toute impunité.

Le dernier exemple en date, est le carnage de ces derniers mois contre les Palestinien.ne.s de Gaza qui manifestent pacifiquement contre le blocus qui leur est imposé depuis 11 ans et pour leur droit au retour. Depuis fin mars, 180 personnes ont été abattues de façon délibérée par les snipers de l’armée israélienne, dont des enfants, des journalistes, des aides médicaux et plus de 18 000 ont été blessées dont certaines très grièvement.

Voilà ce qu’est le vrai visage de l’État d’Israël : un État d’apartheid, raciste et colonial qui pratique le nettoyage ethnique, réprime, emprisonne et assassine des civils résistant pour leurs droits fondamentaux en tant que peuple.

Nous dénonçons également le rôle du gouvernement français. Par l’initiative Innovatech menée par BPI France, destinée à favoriser la coopération entre la France et Israël et à encourager les investissements français, la France fait toujours le choix de soutenir le régime israélien d’apartheid, de contribuer à «blanchir» l’image d’Israël et de se faire complice de ses crimes.

Nous notons aussi la participation de la société d’assurances AXA en tant que sponsor de cet événement aux cotés, entre autres, de la banque israélienne Hapoalim. Ceci n’est pas anodin. Le groupe AXA est en effet actionnaire de cette banque israélienne connue pour être un acteur majeur du financement de la colonisation illégale en Cisjordanie occupée.

Non seulement AXA confirme son refus de désinvestir de firmes israéliennes impliquées dans des crimes de guerre contre les Palestinien.ne.s mais renforce ici sa collaboration avec l’apartheid israélien.

Il n’est plus possible qu’Israël soit ainsi mis à l’honneur et puisse faire du business en toute impunité, avec le soutien de sociétés et du gouvernement français. La Campagne BDS France refuse la normalisation des relations avec un tel régime et appelle à son boycott et à des sanctions jusqu’à ce qu’il se conforme au droit international.

Previous post

Fiche conseil pour refuser de vous rendre à une conférence en Israël

Next post

La Palestine et BDS présentes dans la vie associative clermontoise