Home»GENERAL»Communiqués BDS»Succès du 6ème week-end de formation et d’échange de la Campagne BDS France

Succès du 6ème week-end de formation et d’échange de la Campagne BDS France

6
Shares
Pinterest Google+
image_print
Les 14 et 15 octobre 2017, se tenait le 6ème week-end annuel de la Campagne BDS France.

Plus de 100 militant.e.s de toute la France se sont réunies à Saint-Étienne, de tous âges et de tous horizons géographiques et sociaux, dans l’objectif d’amplifier la campagne BDS
– Boycott, Désinvestissement, Sanctions -.

Malgré un contexte international particulièrement difficile, notamment depuis l’arrivée de Trump au pouvoir aux USA, la campagne BDS continue à progresser dans le monde entier en s’inscrivant dans de nombreuses mobilisations, anticoloniales, antiracistes ou pour la défense des libertés individuelles.

 

En France, malgré les tentatives d’intimidation et la multiplicité des fronts de luttes, la campagne BDS a continué par ses initiatives à s’enraciner. Elle a développé des partenariats, avec d’autres collectifs, associations et organisations et s’est inscrite dans des mobilisations plus globales de solidarité et contre l’instauration d’un état d’urgence permanent.


En Palestine, la situation s’aggrave de façon alarmante, alors que l’ONU vient de publier une liste de 150 entreprises impliquées dans des relations d’affaires dans les colonies.
Israël considère que BDS constitue une menace stratégique, et tente d’interdire, faire interdire ou discréditer BDS. Mais l’isolement d’Israël se poursuit, et récemment cet État et les États-Unis se sont retirés de l’UNESCO.

L’invitée du BNC en Europe, Ana Sanchez, a dénoncé l’alliance entre l’Union européenne et Israël en matière de sécurité, et a encouragé à développer des « Free Apartheid Zone » dans les entités territoriales, expérience réussie en Espagne.
En France même, des vœux pour le  boycott ou l’interdiction des produits des colonies ont été votés dans plusieurs mairies.

La campagne BDS France continuera à développer en 2017/2018 les campagnes de boycott des entreprises israéliennes, et de désinvestissement, notamment en direction d’HP et d’AXA, complices de la colonisation et de l’apartheid israéliens.

 

2018 a été annoncée comme l’année d’Israël en France. En réponse à cette opération de propagande, la campagne BDS s’engage à rappeler tout au long de l’année à venir ce qu’est l’État d’Israël en se mobilisant contre les opérations de promotion (« branding ») d’Israël mais aussi en soutenant les initiatives visant à mettre à l’honneur la culture palestinienne.


La Campagne BDS France salue la résistance populaire en Palestine, et apporte son entier soutien aux prisonniers politiques palestiniens dont Salah Hamouri et à Georges Ibrahim Abdallah.

 

Pour la libération du peuple palestinien, pour mettre fin à l’impunité d’Israël, renforçons la Campagne BDS !


La Campagne BDS France
Previous post

Lettre d'universitaires français à Open Edition

Next post

Les étudiants en médecine de la plus grande université du Chili votent de façon écrasante pour BDS