Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT CULTUREL»Un célèbre musicien indien annule sa venue en Israël

Un célèbre musicien indien annule sa venue en Israël

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

11 juin 2012 – Ha’aretz

Zakir Hussain, internationalement renommé comme joueur de tabla (tambour à main), considéré comme l’un des musiciens indiens les plus influents dans le monde, a annulé ses spectacles prévus à Jérusalem et Tel Aviv en juillet.

La raison invoquée est la crainte pour la sécurité de la personne de Hussain et celles de ses musiciens, en raison des tensions dans la région.

 « Il a rencontré de fortes objections à sa venue en Israël, objections qui se sont manifestées par des requêtes personnelles et une pétition internet qui a recueilli les signatures de 85 artistes indiens » a déclaré son agent.

  Ha’aretz

Appel à Zakir Hussain pour annuler un spectacle en Israël en juillet 2012
                                INCAPBI
(Campagne indienne pour le boycott universitaire et culturel d’Israël)

New Delhi,
le 31 mai 2012

Cher Zakir Hussain,

Nous, groupe d’artistes, universitaires et militants en Inde, nous sommes réunis en juin 2010 pour mener campagne contre un autre régime d’apartheid en apportant notre soutien à la campagne internationale pour le boycott universitaire et culturel d’Israël (voir :http://www.incacbi.in)

Nous savons que vous envisagez de jouer en Israël en juillet prochain. Nous faisons appel à vous, artiste de conscience, pour annuler le spectacle que vous avez projeté en Israël. Faire autrement serait cautionner par mégarde la politique de colonisation, d’apartheid et d’occupation d’Israël. Israël doit-il être admis dans l’arène culturelle mondiale alors qu’il ne respecte pas le droit international et ne reconnait pas le droit du peuple palestinien à la liberté, à l’égalité et à la justice ? A un moment où le mouvement international pour isoler Israël gagne du terrain pour réagir contre l’escalade dans la politique coloniale et raciste d’Israël, nous vous exhortons à réfléchir sur les implications éthiques de votre acceptation d’une invitation à jouer en Israël.

Votre spectacle en Israël contribuerait à mettre hors de cause les pratiques d’Israël, faisant accroire que les affaires avec Israël doivent se poursuivre comme si de rien n’était.

Nous sommes conscients qu’en février 2012, l’association palestinienne Al Mada, pour le développement de l’art communautaire, en partenariat avec l’UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient) et l’UNICEF, vous a accueilli avec le groupe Remember Shakti à Ramallah. Vous avez joué gratuitement en toute connaissance que le spectacle était un concert de solidarité et de collecte de fonds pour la promotion des programmes de musicothérapie pour les enfants réfugiés palestiniens. En PLUS de votre musique, c’est ce que nous admirons en vous.

Aussi, nous vous en prions, ne permettez pas que votre magnifique musique serve à légitimer les démolitions de maisons, les raids illégaux, l’usage de phosphore blanc, les emprisonnements politiques et d’enfants, la prohibition raciste de mariages, la piraterie et les exécutions dans les eaux internationales, les punitions collectives, l’occupation, les check-points, les barrages routiers, et les bombardements et fermetures d’institutions éducatives. Si vous annulez votre spectacle en Israël, vous encouragerez aussi d’autres artistes à suivre votre exemple. Et vos fans à travers le monde sauront que vous êtes du côté de la justice et pour la fin d’un apartheid.

Pour INCACBI
> (Campagne indienne pour le boycott universitaire et culturel d’Israël)
>
>       * Gargi Sen (cinéaste, organisateur)
>       * Dhruv Sangari (musicien)
>       * Vidya Rao (éditeur, chanteur)
>       * Saeed Mirza (cinéaste)
>       * Sudanwa Deshpande (personne de théâtre)
>       * M.K. Raina (personne de théâtre)
>       * N. Pushpamala (artiste)
>       * Ram Rahman (artiste)
>       * Amar Kanwar (artiste)
>       * Sheba Chhachhi (artiste)
>       * Saba Hasan (artiste)
>       * Ayisha Abraham (artiste)
>       * Githa Hariharan (auteur)
>       * Anand Patwardhan (cinéaste)
>       * et 85 autres d’INCACBI

  Zakir Hussain, né le 9 mars 1951, fils du joueur de tablâ Alla Rakha, est le plus connu des percussionnistes d’Inde.

Il débute les tournées à l’âge de 12 ans. Zakir va aux États-Unis en 1970 et débute une carrière internationale avec pas moins de 150 concerts par an. Il est consideré comme l’un des plus grands joueurs de tablâs de sa génération. Il a joué avec les plus grands solistes indiens comme Ravi Shankar, Ali Akbar Khan, Shivkumar Sharma ouHariprasad Chaurasia. Il excelle aussi dans les solos de tablâs accompagnés par le sarangi de Sultan Khan. Il a participé à plus de 250 enregistrements en studio ou live.

 Il joue avec le groupe Shakti et John McLaughlin, mais aussi au sein d’autres formations telles Ancient Future, Bustan Abraham, etc. Il est aussi l’auteur de musiques de films tels que One Dollar Curry de Vijay Singh et apparaît comme acteur dans trois films, en 1983, 1997 et 2004.

  Wikipédia

  Site de Zakir Hussai

  31 mai 2012 – INCACBI – 11 juin 2012 – Ha’aretz – traduction : JPP

Previous post

De quoi l’apartheid est-il le nom ?

Next post

Eric Cantona : boycott du foot en Israël ! Soutien au joueur Sarsak à l'agonie