Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT UNIVERSITAIRE»Université Brooklyn : pressions contre un forum BDS

Université Brooklyn : pressions contre un forum BDS

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

« Il est scandaleux et pervers d’amalgamer les partisans du BDS et notre position en faveur de l’égalité des droits et de la liberté pour les Palestiniens, avec l’antisémitisme et le nazisme »

Des étudiants de la faculté de Brooklyn manifestent pour soutenir le forum contre Israël.

Le forum Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) se tient jeudi.

Les concertations à l’université de Brooklyn sur le forum controversé contre Israël ont mis leur veto, après que le professeur à l’initiative de l’évènement se soit retiré.

Le président de l’arrondissement de Brooklyn, Marty Markowitz, avait invité Paisley Currah, professeur à la chaire de sciences politiques, Dov Hiking, membre de l’assemblée législative (de D-Borough Park) ainsi que des législateurs de la ville pour trouver une solution face à leurs divergences sur le forum de jeudi sous la présidence du fondateur du mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS).

Après avoir initialement accepté d’y participer, Currah a annoncé à Karen Gould, présidente de l’université de Brooklyn, qu’il était « épuisé » et qu’il ne serait pas en mesure de s’y montrer, a dit Markowitz.

Markowitz a dit : « J’ai ressenti cela comme un geste de total manque de respect à l’égard de ceux d’entre nous qui sont élus pour servir le bien de la communauté ». « Nous ne voulions pas le heurter. Il y avait des questions que nous voulions lui poser ».

Hiking a blâmé Currah, le qualifiant à plusieurs reprises de « lâche et de mou ». « Il s’est dégonflé à la dernière minute ».

Currah n’a pas répondu aux appels lui demandant de s’exprimer.

Les critiques – dont celles des quatre candidats démocrates à la mairie et de l’avocat bien en vue Alan Dershowitz – accusent le forum parrainé par le département de sciences politiques d’être partial, notant que les seuls orateurs prévus sont deux sympathisants du groupe (Judith Butler et Omar Barghouti – voir ci-dessous).

Karen Gould et Matthew Goldstein, chancelier de la cité universitaire de New York (CUNY), soutiennent le droit des étudiants et des professeurs à la libre expression afin de débattre des sujets controversés, même si beaucoup, dont eux-mêmes, ont des points de vue opposés.

Gould a également souligné que le parrainage du forum par la faculté n’était en aucune façon un « signe d’approbation » de l’opinion du groupe de boycott.

Le BDS appelle à des « mesures punitives non violentes » contre Israël, notamment des sanctions et un boycott des produits israéliens, pour pousser l’État juif à changer sa politique à l’égard des Palestiniens.

Aux discussions de concertation devaient participer les dix membres du Conseil de la ville qui menacent de réduire les financements à venir de l’université, à moins que l’administration ne retire son soutien au forum de jeudi sur le campus de Flatbush.

En attendant, les Étudiants pour la Justice défendent le groupe. « Il est scandaleux et pervers d’amalgamer les partisans du BDS et notre position en faveur de l’égalité des droits et de la liberté pour les Palestiniens, avec l’antisémitisme et le nazisme » a déclaré Rabia Tarar.

Le mouvement a suscité la controverse à Brooklyn l’an dernier quand la coopérative alimentaire, Park Slope Food Coop, a rejeté une proposition visant à boycotter les produits israéliens.

rblau@nydailynews.com

JPEG - 349.3 ko

Les Étudiants pour la Justice en Palestine de l’université de Brooklyn présentent le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions) pour les droits des Palestiniens.

Une stratégie qui permet aux personnes de conscience de jouer un rôle efficace dans la lutte palestinienne pour la justice.

Rejoignez-nous pour une conférence avec Judith Butler et Omar Barghouti sur l’importance du BDS pour arriver à mettre FIN à l’apartheid israélien et à l’occupation illégale de la Palestine.

JPEG - 6.4 ko

OMAR BARGHOUTI est un commentateur et un militant des droits humains palestinien. Il est membre fondateur de la Campagne palestinienne pour le Boycott universitaire et culturel d’Israël (PACBI) et de la campagne de la société civile palestinienne pour le Boycott, Désinvestissement et les sanctions (BDS) contre Israël. Il est diplômé universitaire et titulaire d’une maîtrise en génie électrique de l’université de Columbia, NY, et d’une maîtrise en philosophie (éthique) de l’université de Tel Aviv.

JPEG - 2.2 ko

JUDITH BUTLER est une philosophe étatsunienne, qui s’est impliquée dans les domaines du féminisme, de la théorie queer, de la philosophie politique, et de l’éthique. Ses théories ont été extrêmement influentes dans les domaines de l’égalité des sexes, des études culturelles, de la philosophie, et de la critique littéraire. Elle-même étant juive, son œuvre la plus récente se concentre sur la philosophie juive, explorant les critiques pré et post sionistes de la violence d’État.

Conférence parrainée par :

Adalah NY
Al-Awda NY : The Palestine Right to Return Coalition
American Muslims for Palestine
The Political Science Department at Brooklyn College
Brooklyn College Student Union
Brooklyn For Peace
The Lesbian, Gay, Bisexual and Transexual Association at
Brooklyn College (LGBTA BC) – Upholding freedom of speech
Critical Palestine Studies Association at the CUNY GRAD Center
CUNY School of Law National Lawyers Guild Chapter
Existence is Resistance
Hunter SJP
International Socialist Organization
Jewish Voice for Peace
Jews say No !
Jews for Palestinian Right of Return
John Jay SJP
Columbia SJP
Muslim American Society Chapter – MAS on Campus
New Yorkers Against the Cornell-Technion Partnership (NYACT)
The Occupy Wall St Social Justice Working Group
Students for Justice at NYU
Labor for Palestine
New York City Labor Against the War

Source: Info-Palestine

Notamment d’Omar Barghouti et Judith Butler :

- O. Barghouti : A propos du soutien des juifs israéliens au régime d’apartheid en Israël
- BDS : Les Palestiniens veulent « toute la panoplie des droits »
- BDS pour les droits des Palestiniens : « L’égalité ou rien ! »
- BDS, des armes économiques pour relayer la politique

[…]

- Judith Butler : « Oui, je revendique un judaïsme qui n’est pas associé à la violence de l’État »
- Votez le désinvestissement : vous ne serez pas seuls

5 février 2013 – New York Daily News – Traduction : JPP

Previous post

« L’arabe n’est pas autorisé ici » déclare une employée de l’université de Haïfa

Next post

Action des comités BDSF 30 et 34 à la Direction des Douanes