Home»COMITES LOCAUX»31»Conférence BDS à Toulouse avec Ben White : une grande réussite ! Ils ne nous feront pas taire !

Conférence BDS à Toulouse avec Ben White : une grande réussite ! Ils ne nous feront pas taire !

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

alt

La conférence organisée ce jeudi 1er octobre à l’université du Mirail (Jean Jaurès) par l’association BDS France-Toulouse a été un franc succès. 150 personnes sont venues assister à un exposé riche et passionnant du journaliste et militant anglais de la cause palestinienne, Ben White, que nous avions invité. 150 personnes, très attentives et manifestement satisfaites de l’exposé de Ben sur la place centrale des Palestiniens d’Israël pour comprendre la nature du régime d’apartheid. Le débat avec la salle témoigne de l’intérêt vivace pour la question palestinienne, et ce malgré la propagande de plus en plus éhontée qui cherche à assimiler critique de la politique de l’Etat d’Israël et antisémitisme.

L’initiative a pu se tenir dans de bonnes conditions malgré le refus de l’université d’accorder une salle en son sein. Pourtant, la demande avait été réalisée dans les temps (3 semaines à l’avance) et des garanties avaient été données quant à la sécurité de l’événement. Malgré cela, après accord de l’ensemble des services concernés, le président de l’université Jean-Michel Minovez a décidé de façon totalement arbitraire de nous refuser l’accès à une salle. A cette heure, nous n’avons toujours pas d’explication de cette décision parvenue la veille de l’échéance et M. Minovez refuse toujours de nous recevoir. Est-il besoin de lui rappeler que la liberté d’expression est garantie par la Constitution et que ce type d’interdiction pourrait s’apparenter à de la censure. La direction de l’université devra s’expliquer publiquement et nous la mettons en garde quant au renouvellement de cette situation.

Nous nous laissons par ailleurs la possibilité d’engager des poursuites si cela devait se reproduire.

Malgré le procès contre 4 militantEs BDS toulousains, malgré les manœuvres d’intimidation, une chose est sûre: ils ne nous feront pas taire, ils ne nous empêcheront pas de continuer à mener la campagne BOYCOTT – DESINVESTISSEMENT – SANCTIONS jusqu’à ce que justice soit rendue au peuple palestinien.

Le 1er octobre,

Comité BDS France Toulouse

Previous post

Action d'information devant l'Université François Rabelais à Tours

Next post

Motion BDS du réseau syndical international de solidarité et de lutte