Home»ACTIONS ET EVENEMENTS»Appels»Dites aux Nations-Unies qu’elles doivent abandonner leurs contrats avec G4S, le fournisseur carcéral de l’occupation israélienne

Dites aux Nations-Unies qu’elles doivent abandonner leurs contrats avec G4S, le fournisseur carcéral de l’occupation israélienne

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

 Agissez : servez-vous du formulaire ci-dessous pour contacter les Nations-Unies.

G4S est une société privée de sécurité qui assure les services et l’équipement des prisons de l’occupation israélienne dans lesquelles les prisonniers politiques palestiniens, notamment des enfants, sont détenus sans jugement, et torturés.

addameer_G4S

Depuis début octobre, les forces d’occupation israéliennes ont arrêté plus de 1800 Palestiniens, dont 300 enfants, comme moyen de répression de la résistance populaire palestinienne. Beaucoup de ces prisonniers sont détenus dans des prisons à la gestion desquelles contribue la société G4S.

G4S s’est vu critiquer également pour son rôle dans les mauvais traitements violents qui se pratiquent dans les prisons et centres de détention qu’elle gère en Afrique du Sud, aux États-Unis et au Royaume-Uni,

En dépit du rôle de G4S dans les violations des droits humains en Palestine et à travers le monde, les Nations-Unies s’engagent, chaque année, par contrats avec G4S pour que cette société fournisse des services de sécurité d’une valeur de plus de 22 milliards de dollars U.S. En agissant ainsi, les Nations-Unies vont à l’encontre de leurs propres principes établis de passation des marchés, et elles ferment les yeux sur le rôle que joue G4S dans l’oppression des Palestiniens par Israël, et dans les violations des droits de l’homme partout dans le monde.

G4S a déjà perdu des contrats avec des entreprises et des universités à travers le monde ; la Fondation Gates, l’université de Columbia, L’Église unie du Christ, et l’Église méthodiste unie, se sont ainsi désinvesties de la société. G4S affirme aujourd’hui qu’elle pourrait envisager de mettre fin à son rôle dans le système pénitentiaire d’Israël, c’est donc une raison de plus pour nous de maintenir la pression.

Rejoignez le groupe palestinien Addameer et les autres organisations de défense des droits des prisonniers à travers le monde, en demandant instamment aux Nations-Unies d’abandonner leurs contrats avec G4S.

Servez-vous du formulaire sur le site d’Addameer pour adresser votre message au secrétaire général des Nations-Unies Ban Ki Moon. Vous trouverez ci-dessous la traduction de ce formulaire :

 

http://addameer.org/undropg4s

Traduction : JPP pour BDS FRANCE

Previous post

APPEL : pour la fin de l’apartheid israélien, soutenez la campagne de boycott !

Next post

Lettre de Gaza à Ibeyi : ne nous tournez pas le dos !