Home»COMITES LOCAUX»13»dernière journée de l’IAW à Marseille

dernière journée de l’IAW à Marseille

0
Shares
Pinterest Google+
image_print
Ce fut vraiment une belle conférence, c’est en tout cas ce qu’en disaient les participants dans leurs remerciements à Mr Tisetso Magama lors de la conférence de clôture de cette seconde semaine internationale de lutte contre l’Apartheid israélien.

 

Pendant plus d’une heure, ce camarade sud-africain a expliqué pourquoi les plus anciens militants de l’African National Congress, les personnalités les plus éminentes de l’Afrique du Sud avaient pu déclarer que ce qu’ils avaient constaté en Palestine occupée dépassaient largement ce qu’ils avaient subi dans l’Afrique du Sud de l’apartheid.

 

Rappelant qu’en 1949, l’admission de l’état israélien aux Nations Unies s’était faite sous plusieurs « engagements » : ne poursuivre aucune politique incompatible avec les résolutions de l’Assemblée Générale et du Conseil de Sécurité, respecter l’internalisation de Jérusalem, régler le problème des réfugiés, des frontières et identifier et juger les assassins du Comte Folke Bernadotte Médiateur des Nations Unies en Palestine, tué à Jérusalem par des membres du groupe terroriste juif sioniste Lehi, il fait le constat que 68 ans plus tard, aucun de ces engagements n’a été respecté «Peut-on se demander pourquoi ce pays qui n’a respecté aucun de ses engagements est-il encore membre des Nations Unies ? »

 

Puis dans un exposé au cordeau, Tisetso Magama démontrera pourquoi la situation imposée au peuple palestinien rentre parfaitement dans la définition de la Résolution 3068 du 30/11/1973 de l’Assemblée Générale des Nations Unies International Convention on the Suppression and Punishment of the Crime of Apartheid, définition reconnue par le Statut de Rome de 2002 instituant la Cour Pénale Internationale.

 

Saluant le récent rapport de la commission régionale de l’Organisation des Nations Unies (ONU) chargée des questions de développement dans le monde arabe, stipulant qu’«Israël est coupable de politique et de pratiques constitutives du crime d’apartheid», il a dénoncé les pressions exercées sur la Secrétaire Executive Mme Rima Khalaf par le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, saluant la détermination de celle-ci qui préféra démissionner que de retirer un mot du rapport, poussant les Nations Unies à prétendre que le problème ne se trouvait pas dans le contenu du rapport mais dans le processus de publication « Nous savons tous, Mmes et Mrs, chers Camarades, que ce sont des mensonges….. et nous savons aussi que toutes ces réactions, toutes ces pressions de Trump, Netanyahou et autres viennent de ce que nous touchons juste, parce que nous marquons des points ! »

 

En préambule de la Conférence, des échanges fructueux ont eu lieu avec des délégations des syndicats, partis et ONGS avec un fort souhait de créer des liens étroits entre Marseille et l’Afrique du Sud. (photo ci-dessous avec le Secrétaire Général de l’Union Départementale CGT, un représentant de Rouge-Vif, le chargé des relations internationales de l’UDCGT 13 ainsi qu’une militante de BDS )

 

La soirée s’est terminée autour d’un savoureux repas dans un restaurant africain des environs, avec la promesse de se retrouver bientôt, en Afrique du Sud, en France ou en Palestine libre !

 

Un immense merci, à l’Équitable Café, au Molotov qui ont accueilli cette année les deux rencontres dans le cadre de la SEMAINE INTERNATIONALE DE LUTTE CONTRE L’APARTHEID ISRAÉLIEN. De nombreuses structures (cafés, librairies, locaux syndicaux) sont déjà candidates pour l’année prochaine.

 

Merci au Camarade de lutte Tisetso MAGAMA, qui a redonné une « énergie formidable » aux participants plus anciens et une furieuse envie de s’investir plus encore aux plus jeunes ?

 

Dès demain matin, les couleurs de la Palestine vont être portées lors du semi-marathon « Runin Marseille » tant par des coureurs qu’à l’arrivée sur le Vieux Port par des dizaines de soutiens à la Résistance du peuple Palestinien

 

Prochaines actions BDS dans les jours qui viennent ! Hasta la victoria sempre !

Previous post

A PARIS LE 15 MARS 2017, GRAND SUCCES DE LA SOIREE BDS !

Next post

Des élus et des militants en action BDS devant deux magasins LIDL de Clermont-Fd/Beaumont (63)