Home»COMITES LOCAUX»34»Accueil enthousiaste des Pailladins-nes pour la ZLAI de la Paillade (Montpellier).

Accueil enthousiaste des Pailladins-nes pour la ZLAI de la Paillade (Montpellier).

1
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Un commerçant a même avancé son camion pour que nous puissions y apposer notre banderole !

Samedi 23 décembre 2017 une douzaine de militants-tes BDS tenaient leur stand à l’endroit habituel sur le marché de la Paillade (quartier populaire de Montpellier, 30 000 habitants).

La manifestation du samedi 16 décembre, à l’appel de la Campagne BDS France et FUIQP34 avait réuni plus de cent personnes. Elle a défilé dans la Paillade et fait une halte d’une demi heure devant le Théatre municipal Jean Vilar, au coeur du quartier de la Paillade,   pour demander l’annulation  d’un spectacle israélien soutenu par le ministère de la culture israélien. Cette action a été constitutive de  la « première pierre » de construction de la ZLAI (Zone Libre d’apartheid israélien) dans ce quartier.

Voir : https://bdsf34.wordpress.com/2017/12/18/liberer-al-qods-la-paillade-premiere-action-pour-une-zone-libre-dapartheid-israelien-zlai/

Dans la suite de la construction de la ZLAI de la Paillade, la Campagne BDS France a tenu le samedi 23 décembre son stand dans le grand marché du samedi à la Paillade pour, bien sûr, dénoncer la décision de Trump concernant Jérusalem, mais aussi et surtout pour appeler la population à entrer dans l’action de solidarité avec le peuple palestinien, pour la Palestine.

zin

De nombreuses prises de paroles en français et en arabe pour être compris de tous-tes.

L’Appel BDS palestinien nous offre les moyens de lutte pour, non seulement dénoncer les crimes et violations du droit de l’État d’Israël, mais aussi et surtout pour lutter activement contre ces violations et ainsi obliger Israël à appliquer le droit. Par le BDS (le Boycott, le Désinvestissement et les Sanctions) les palestiniens nous demandent de combattre toutes les initiatives de « normalisation ». la « Normalisation » c’est établir les relations « normales » c’est à dire organiser des échanges dans tous les domaines avec Israël (culturels, sportifs, commerciaux, administratifs etc.), c’est faire, comme si Israël n’était pas un Etat d’apartheid et donc un État raciste. Et c’est le faire volontairement car plus personne aujourd’hui ne peut plus ignorer la réalité de cet État-voyou qui viole le droit et les droits humains, colonise la Palestine, emprisonne hommes femmes et enfants (400 mineurs emprisonnés) et organise le génocide progressif des Palestiniens-nes de la Bande de Gaza.

écoute

Un écoute attentive et intéressée…

De nombreuses prises de parole en français mais aussi en arabe pour expliquer que chacun-e de nous ici peut faire quelque chose pour aider les palestiniens en contribuant à isoler l’État d’Israël et combattre sa politique, ici même à la Paillade.

COMMENT ?

CONTRE LE COMMERCE AVEC L’APARTHEID : Continuer la campagne pour faire cesser le commerce avec l’apartheid israélien, notamment chez LIDL qui multiplie le commerce avec l’entreprise Mehadrin qui produit et exporte des fruits et légumes des colonies de la Vallée du Jourdain.

lidlaffichea3

POUR L’ANNULATION DU SPECTACLE ISRAÉLIEN SOUTENU PAR  LE MINISTERE DE LA CULTURE ISRAÉLIEN, spectacle programmé pour les 20 et 21 mars 2018. En signant la pétition pour l’annulation de ce spectacle, en se tenant informés-es et en participant aux actions qui seront menées dès 2018 par la campagne BDS France Montpellier.

pétition

 

signatures2

Les passants-tes se pressent pour signer la pétition,

Les gens se pressent pour signer la pétition, laissent leurs coordonnées pour être joignables. Des personnes ne lisant pas le français, sortent leur carte d’identité pour qu’on inscrive leur nom sur la pétition.

Des dizaines de signatures sont recueillies en peu de temps.

ML

 

signatures

Ils et elles sont nombreux-ses à nous dire,: »vous pouvez compter sur nous ! »

 

Previous post

Non au congrès de psychanalyse et psychothérapie en Israël !

Next post

Au quartier St-Jacques de Clermont on n'oublie pas BDS