Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT SPORTIF»Barcelone: Communiqué unitaire à propos de la visite du maccabi Tel Aviv

Barcelone: Communiqué unitaire à propos de la visite du maccabi Tel Aviv

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Aujourd’hui, 12 mars, le  Maccabi Tel Aviv joue contre le Barça au Palau Blaugrana dans un match de la Top 16 Euroleague Basketball. Ces dernières années, il était courant de voir et d’entendre des slogans en faveur du peuple palestinien, chaque fois que l’équipe israélienne se présentait au Palau Blaugrana. La solidarité des supporters du club avec la cause palestinienne  a conduit à présenter une plainte contre l’Euroleague (l’organisateur de la compétition basé à Barcelone) demandant l’exclusion du Maccabi Tel Aviv de la compétition européenne.

Il était aussi commun ces dernières années de voir comment la sécurité autour du Palau Blaugrana augmentait excessivement chaque fois que le Maccabi Tel Aviv venait jouer ici. L’un des groupes de supporters du Barça appelé Sang Culé, Cor Català, a expliqué dans une déclaration faite mardi comment l’équipe israélienne et le Mossad, les services secrets israéliens, montrent leur force, entre autres, dans les fouilles personnelles, l’utilisation des chiens et la confiscation de drapeaux palestiniens.

Cette année cependant, la police catalane a été encore plus loin : comme l’ont rapporté deux des groupes de supporters du club (Dracs 1991 et Sang Culé, Cor Català), en annonçant, sous peine d’arrestation, l’interdiction de porter des drapeaux palestiniens, de montrer des slogans en arabe, de chanter ou de mentionner la Palestine, ou de chanter des slogans contre le Maccabi ou l’État d’Israël. La société catalane a rapidement montré le refus de ces interdictions, qui sont une attaque évidente contre la liberté d’expression. Finalement, ce matin, le responsable de la sécurité du FC Barcelona a dit aux supporters qu’il allait changer les directives pour ce match. Il autorisera  les drapeaux palestiniens dans le pavillon et les slogans et chants pro-palestiniens, mais l’interdiction des slogans écrits en arabe demeure.

La Coalition Pour l’arrêt de la complicité avec Israël (CPCI) dénonce la répression que cette mesure représente, ainsi que l’attaque grave contre la liberté d’expression qu’elle comporte. En même temps, nous pensons qu’interdire les panneaux en arabe constitue une manifestation grave de racisme, puisque cela criminalise et stigmatise une culture en particulier. De fait, il s’agit d’une interdiction illégale sous la législation contre la violence, le racisme, la xénophobie et l’intolérance dans le sport. L’interdiction est une preuve d’islamophobie, puisque justifier une pratique discriminatoire et l’hostilité contre les musulmans est de l’islamophobie selon la commission Runnymede.

De plus, l’opposition au match entre le FC Barcelona et le Maccabi Tel Aviv par un large éventail de la société civile catalane vient du fait qu’il est utilisé pour promouvoir une image favorable d’Israël, légitimant ainsi l’occupation, la colonisation et l’apartheid en Palestine. Israël n’est pas un exemple à suivre, Israël n’est pas un pays normal, comme certains tentent de nous convaincre. Le boycott d’Israël sur tous les fronts (économique, académique, culturel, institutionnel et sportif), comme celui employé dans la lutte non-violente contre l’apartheid en Afrique du Sud, est une manière pour en finir avec l’apartheid subi par le peuple palestinien depuis 1948.

Le groupe BDS Catalogne et la coalition Pour l’arrêt de la complicité avec Israël considèrent le Maccabi Tel Aviv comme un « ambassadeur » d’Israël qui mérite le même traitement que l’équipe nationale de rugby des Springboks quand elle subissait le boycott à cause de sa collaboration et son rôle de représentant de l’État d’apartheid d’Afrique du Sud.

Les Springboks  ne pouvaient  pas jouer à l’étranger et très peu d’équipes visitaient l’Afrique du Sud. En 1960, l’Afrique du Sud a été exclue du Commonwealth et des Jeux olympiques de 1972. Le boycott sportif –soutenu par l’Assemblée des Nations unies, le boycott économique et académique, les sanctions concernant le tourisme et les armes imposées par l’ONU, et la pression internationale sur le gouvernement de Pretoria, jouèrent un rôle décisif pour en finir avec l’apartheid en Afrique du Sud.

Comme le dit Ilan Pappe, un historien israélien exilé en Grande-Bretagne, «cette approche de la culture israélienne et de l’Université comme étant des organismes séparés de l’armée, de l’occupation et de la destruction est moralement corrompue et inopérante du point de vue logique».

C’est pourquoi les organisations signataires demandent que:

– Le F.C. Barcelona mette un terme aux attaques racistes de la liberté d’expression dans ses stades et par conséquent refuse d’appliquer ces interdictions qui violent les droits humains et la liberté d’expression.

– la police catalane retire l’interdiction des affiches et bannières en arabe dans le stade.

– le ministère catalan de l’intérieur soit transparent dans ses tractations avec les services secrets israéliens (Mossad). Nous pensons que les accords secrets subordonnent l’indépendance des organes du gouvernement aux ordres d’une puissance étrangère. Il n’y a pas de contrôle démocratique de ces accords de la part du peuple catalan. Ces actions ont sacrifié les droits des Catalans pendant la période avant et après le match, les réduisant ainsi aux niveaux de ceux de l’État d’Israël.

–  l’Euroleague expulse le Maccabi de la compétition, évitant ainsi qu’il soit une vitrine des politiques coloniales et racistes de l’État d’Israël.

Approuvé par:

Coalició Prou Complicitat amb Israel (CPCI)

BDS Catalunya
Associació Catalana de Jueus i Palestins (JUNTS)
Suds
Complicitats Que Maten (CQM)
Dones x Dones
Rumbo a Gaza Catalunya
Comunitat Palestina de Catalunya
Sodepau
ACSUR Catalunya
NOVACT
Servei Civil Internacional de Catalunya (SCI-Cat)
En Lluita
Centre Euro Àrab de Catalunya
Red Solidaria contra la Ocupación de Palestina (RESCOP)
Aturem la Guerra
Intersindical Alternativa de Catalunya (IAC)
Zona Roja – Supporters Barri Antic
ITACA
CUP Països Catalans
Revolta Global
Sindicat de Comissions de Base (co.bas)
Procés Constituent
Sindicato Andaluz de Trabajadores (SAT)
Red Internacional de Judíos Antisionistas (IJAN)
Confederació General del Treball (CGT) de Catalunya
Esquerra Unida i Alternativa (EUiA)
Barcelona en Comú
Partit dels Socialistes de Catalunya (PSC) Barcelona
Iniciativa per Catalunya Verds (ICV)
Papers i Drets per a Tothom
International Solidarity Movement (ISM) Estado Español
Corrent Roig
Podem Barcelona
Rumbo a Gaza – Estat espanyol
Endavant OSAN
L’Aurora Organització Marxista

Source:
http://bdscatalunya.org/index.php/campanyes/cultural/item/342-communiqué-unitaire-à-propos-de-la-visite-du-maccabi-tel-aviv-à-barcelone

Previous post

Nouvelle attaque contre les militants de la campagne BDS FRANCE

Next post

Déclaration de Saadia Ben Fakha et Husein Abuzaid du comité BDS 34