Campagne Agrexco/Carmel

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

La campagne BDS France soutient activement la Coalition contre Agrexco et a fait de la lutte contre l’implantation de la société israélienne Agrexco-Carmel un de ses axes stratégiques.

NON A L’IMPLANTATION DE L’ENTREPRISE ISRAELIENNE AGREXCO-CARMEL A SETE !

PAS UN EURO D’ARGENT PUBLIC CONTRE LE PEUPLE PALESTINIEN !

OUI A LA CREATION D’EMPLOIS RESPECTANT LES DROITS DES PALESTINIENS ET PROTEGEANT LES PAYSANS LANGUEDOCIENS

{dmotion}xey1zd{/dmotion}

En pleine guerre contre la population de Gaza en janvier dernier, le président de la région Languedoc-Roussillon, engageant tout le conseil régional, annonçait à grand renfort de promesses d’emplois et de subventions régionales l’implantation dans le port de Sète de l’entreprise israélienne AGREXCO-CARMEL. Incluant cette opération dans un plan d’investissement de 200M d’€ sur 10 ans, il promettait – sur fond d’élections régionales prochaines – la création de 200 emplois et 500 000 t de trafic supplémentaire. Même si l’opération médiatique est certaine, il n’en demeure pas moins que l’opérateur portuaire italien GF Group a remporté l’appel d’offres pour l’exploitation d’un terminal fruitier et d’un terminal conteneur pour « Port Sud de France » (nouveau nom selon Frêche du port de Sète) et qu’AGREXCO-CARMEL a remporté l’appel d’offres d’exportation des fruits et légumes et signé convention avec la Région. Si l’on ajoute les divers déplacements –largement médiatisés – en France des responsables de ces deux groupes et ceux du président de la Région en Israël, tout indique que le processus est engagé et qu’une « politique de l’autruche » serait lourde de conséquences.

AGREXCO-CARMEL INSTRUMENT DIRECT DE LA COLONISATION AGRICOLE

Au nom du respect des droits humains, de la morale et de la justice et des décisions des instances internationales, les raisons ci-dessus seraient largement suffisantes pour refuser l’implantation d’une entreprise israélienne de quelque secteur que ce soit à Sète ou ailleurs, car toutes les entreprises israéliennes, tirent directement ou indirectement, profit d’une colonisation condamnée depuis des décennies par les instances internationales ! Mais le choix d’AGREXCO-CARMEL (fruits, légumes et fleurs) est caricatural car elle est l’instrument N°1 de la colonisation dans l’agriculture. D’abord parce que l’entreprise est directement liée au ministère de l’agriculture israélien qui la contrôle à 50% et dont elle applique la politique, mais aussi parce que les 70% de ses exportations proviennent des colonies (reconnu en 2006 par le directeur d’agrexco-Carmel lors d’un procès en Grande Bretagne). Notamment des colonies de la vallée du Jourdain où 7000 colons se sont appropriés 95% des terres et contrôlent 98% de l’eau ! Réduisant à la misère ou à l’exil les paysans palestiniens des zones où sévit cette entreprise.

LE CHOIX D’AGREXCO-CARMEL EST CONTRAIRE A L’ETHIQUE ET AUX VALEURS DES DROITS HUMAINS

Aurait-on dans les années 70, en plein apartheid sud africain, – au nom de la seule création d’ emplois – accepté l’implantation de l’entreprise « Outspan » pour en faire la porte d’entrée européenne des oranges « Outspan » symbole d’un apartheid boycotté par le monde entier ? C’est en ces termes qu’il faut raisonner ! C’est la raison pour laquelle nous répondons à « l’Appel BDS » lancé par 171 organisations palestiniennes en juillet 2005 et refusons cette implantation  Pour autant et parce que la question de l’emploi est au centre de nos préoccupations, notre intérêt pour les emplois sur le port et les activités du port nous amènent aussi à nous préoccuper des emplois dans l’agriculture. Quelles conséquences auraient les importations massives de fruits et légumes largement subventionnés en Israël sur l’économie paysanne de la région ? Et par voie de conséquence quels risques de pénurie alimentaire et de destruction de savoir-faire encourons nous ? Va t-on, au prétexte de la création d’emplois de manutentionnaires précarisés sur le port, participer à la liquidation d’emplois agricoles paysans réels ? Pire encore, cela se ferait avec l’argent public ? C’est inacceptable et nous le refusons.

Et puisque le président de Région a annoncé un plan d’investissement de 200 millions d’euros sur 10 ans, il ne fait aucun doute qu’il soit possible de mettre en place d’autres projets alternatifs, réellement créateurs d’emplois pour le port de Sète, en synergie avec un autre type de développement régional, tant au plan agricole qu’en terme d’infrastructures et qui seraient conformes à l’éthique et aux valeurs des droits humains.

Nous appelons toutes les organisations, partis, syndicats et associations à rejoindre cette coalition « Pour des emplois conforme à l’éthique et avec l’agriculture régionale, contre l’implantation d’AGREXCO-CARMEL à Sète ».

Site web de la Coalition contre Agrexco.

Texte sur la situation de l’Agriculture en Palestine

Texte sur la situation de l’Agriculture dans la vallée du Jourdain

Soutenir l’appel de la Coalition et signer la pétition.

Liste des membres de la COALITION contre Agrexco (au 16/10/09)

1. AC ! 34 (Agir ensemble contre le Chomage et la précarité)

2. ACEM (Association Citoyenneté Euro Méditerranéenne-Martigues

3. AFD France (Alliance for Freedom and Dignity)

4. AFPS (Association France Palestine Solidarité)

5. A.I.P.P.P. (Association Internationale pour la Préservation du Patrimoine Palestinien- Strasbourg)

6. AL (Alternative Libertaire)

7. ALPG (Agir Local, Penser Global 59)

8. AES (Amis de l’Emancipation Sociale Belfort – 90)

9. AJEA (Association Jeunesse Energie Avignonaise 84)

10. ALTERNATIFS

11. APJ (Les Américains pour la Paix et la Justice, Montpellier)

12. AP-LR (Association des Palestiniens Languedoc-Roussillon)

13. APTI (Association pour la Promotion des Travailleurs Immigrés 30)

14. ASDIPL (assoc de solidarité et soutien au dialogue des hommes de paix d’ Israël, Palestine et Liban)

15. ASSOCIATION ESPRIT LIBRE (Béziers 34)

16. ADOC (Association des Objecteurs de Croissance)

17. ASSOCIATION SALAM (66)

18. ASTI (Association de Soutien aux Travailleurs Immigrés, 66)

19. ATAF (Association des Travailleurs Algériens en France)

20. ADM (Artisans Du Monde, 30)

21. ATTAC FRANCE

22. ATU (Association Trait d’Union 93)

23. CAPJPO (Europalestine)

24. CCIPPP (Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien),

25. CDTM34 (Centre de Documentation Tiers Monde de Montpellier)

26. CIMADE,

27. CIVIMED INITIATIVES ( Strasbourg)

28. CJACP (Collectif Judéo Arabe et Citoyen pour la Paix – Strasbourg)

29. CMF (Collectif des Musulmans de France),

30. COMITE BDS (Comité Boycott, Désinvestissement, Sanctions, Montpellier)

31. CCPP (collectif caladois pour le peuple palestinien)

32. COLLECTIF SOLIDARITE PALESTINE AUBENAS (Ardèche méridionale)

33. COLLECTIF PALESTINE LA CIOTAT (13)

34. COLLECTIF PALESTINE (Narbonne),

35. COLLECTIF PALESTINE de Marseille

36. COLLECTIF 69 DE SOUTIEN AU PEUPLE PALESTINIEN

37. CPP (Collectif pour la Paix en Palestine – Montbeliard – 25)

38. CCPM (Comité contre le parti du mépris – Montpellier)

39. CONFEDERATION PAYSANNE,

40. CONSTRUIRE UN MONDE SOLIDAIRE

41. COUSERANA-PALESTINE (Ariège)

42. CREF (Centre Râzî d’Enseignement et de Formation,66)

43. CRI (Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie)

44. CUALs (Comités Unitaires pour une Alternative au Libéralisme : Mtp Centre, Mtp. Cévennes Petit Bard, Mtp.La Paillade, Mèze)

 

45. EUROPE ECOLOGIE

46. EXPRESSION MUSULMANE (66)

47. FARRAH-FRANCE (réfugiés – Strasbourg)

48. FEDERATION 34 (pour une alternative Sociale et Ecologique au Libéralisme)

49. FEDERATION ARTISANS DU MONDE -Paris

50. FEDERATION SUD EDUCATION.

51. FEMMES SOLIDAIRES 66

52. FRANCE-EL DJAZAÏR Languedoc-Roussillon

53. FSU 34

54. GENERATION PALESTINE

55. IDENTITE PLURIELLE (66)

56. HANDICAP SOLIDARITES (Strasbourg)

57. IJAN (Réseau Juif Antisioniste International)

58. IPAM (réseau Initiatives Pour un Autre Monde)

59. JMF (Jeunes Musulmans de France- Montpellier)

60. Le PHILISTIN (12)

61. Les Femmes en Noir (Caen)

62. Les Verts,

63. LDH (Ligue des Droits de l’Homme, sections : Montpellier, Béziers, Alès, Uzès, Sainte Anastasie, 66)

64. LISTE EGALITE (Bruxelles- Belgique)

65. MAN (Mouvement pour une Alternative Non violente)

66. MCD (Mouvement Citoyen pour la Divesité)

67. MDPL (Mouvement pour le Désarmement la Paix et la Liberté)

68. MPEP (Mouvement Politique d’Education Populaire)

69. MIB (Mouvement Immigration Banlieues)

70. MIR (Mouvement des Indigènes de la République)

71. MdlP (Mouvement de La Paix, Montpellier, Dijon et Côte d’Or)

72. MOTIVES (Montagnac 34)

73. MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples)

74. NPA ( Nouveau Parti Anticapitaliste)

75. PALESTINE PORTE VOIX (Carcassonne)

76. PALESTINE 12

77. PARASOL (Palestine, Résistance, Action Solidarité),

78. PCF (Parti Communiste Français)

79. PG (Parti de Gauche)

80. PCM (Plateforme Citoyenne de Montpellier)

81. POLE ETHIQUE (66)

82. RCM (Respaix Conscience Musulmane)

83. R&D (Rencontre et Dialogue 59)

84. RESISTANCE 30

85. RESISTANCE PALESTINE (69)

86. SOLIDARITE FEMININE 66

87. STOP APARTHEID (31)

88. UCCFMM (30)

89. UCDR (Union des citoyens des deux rives 30)

90. UNION SYNDICALE SOLIDAIRES

91. UJFP (Union Juive Française pour la Paix)

92. UJM (Union des Jeunes Musulmans Lyon 69)

93. VIVRE EN PAIX

Soutenu par :

BNC (Comité National palestinien du BDS) Ramallah

AIC (Alternative Information Center) Bethléem-Jérusalem

Coalition of Women for Peace (Israel)

Previous post

Gouvernance locale : « Pas un euro d’argent public contre les Palestiniens »

Next post

Rassemblement du mardi 3 novembre 2009 à l'occasion du Festival "Tel Aviv, le Paradoxe"