Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT DES ENTREPRISES»Agrexco»Le Comité palestinien BDS soutient la mobilisation “Mehadrin Dégage”

Le Comité palestinien BDS soutient la mobilisation “Mehadrin Dégage”

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Palestine occupée, 14 juin

Le Comité national palestinien BDS (BNC), la plus large coalition de syndicats, campagnes, ONG et partis politiques palestiniens qui représente la référence palestinienne pour le mouvement global de boycott, désinvestissements et sanctions, soutient pleinement la mobilisation qui aura lieu en France les 28-29 juin 2013 contre Méhadrin, la première entreprise agroalimentaire israélienne exportatrice qui est profondément complice de l’occupation d’Israël et des colonies illégales.

Les boycotts des produits agricoles israéliens et les campagnes contre les entreprises agroalimentaires israéliennes exportatrices ont été un élément clé du mouvement BDS, en particulier en Europe. La production agricole est une des exportations israéliennes vers l’Europe les plus importantes et les plus visibles. La Coalition française contre Agrexco a joué un rôle central dans la campagne européenne contre Agrexco, et fut un facteur majeur dans l’effondrement de l’entreprise en 2011.

La complicité incessante des entreprises agroalimentaires israéliennes exportatrices dans la destruction de l’agriculture palestinienne et le potentiel d’une mobilisation de masse efficace contre l’agro-industrie israélienne ont conduit toutes les organisations agricoles palestiniennes à lancer un appel pour une nouvelle série d’actions de la société civile contre les entreprises agroalimentaire israéliennes le 9 février de cette année. La brochure qui accompagnait l’appel, « Cultures d’injustice », montre qu’alors qu’Agrexco n’est plus un acteur majeur, des entreprises agroalimentaires israéliennes continuent d’opérer sur la terre palestinienne volée, en se servant de l’eau palestinienne volée et sont constitutives de l’occupation et de la colonisation israéliennes ininterrompues.

Appelant à une interdiction totale du commerce avec les compagnies israéliennes complices des crimes d’Israël, les organisations agricoles et de fermiers palestiniennes ont déclaré :

alt

« La contribution la plus honnête et la plus efficace à notre lutte et à notre développement durable est de nous aider à briser les chaînes de la dépendance en exigeant que les sociétés israéliennes rendent des comptes et en travaillant avec nous pour que nous puissions exporter dans le monde via des compagnies socialement responsables et se conformant au droit international. »

A travers l’Europe, des groupes de la société civile mènent des actions en solidarité avec les fermiers palestiniens et en opposition au commerce européen avec les entreprises agroalimentaires israéliennes exportatrices. L’objectif des militants est de mettre en évidence la complicité de ces entreprises et de faire pression sur davantage de détaillants pour qu’ils suivent l’exemple de la chaîne de supermarché britannique Co-Operative, qui refuse de faire du commerce avec les entreprises agroalimentaires israéliennes qui opèrent dans les colonies israéliennes illégales. Bien que limité jusqu’à présent à l’étiquetage, des gouvernements commencent à agir pour modifier leur politique en matière de commerce avec des entreprises opérant dans les colonies, montrant l’impact que la pression des organisations de la base issues du mouvement BDS commence à avoir.

Nous saluons nos partenaires des réseaux français de solidarité, syndicats et ONG qui organisent cette mobilisation à grande échelle contre Mehadrin. Le BNC espère que cette mobilisation sera un succès et que les défenseurs des droits de l’homme et de la lutte palestinienne contre l’apartheid de toute la France s’y joindront. Alors que le mouvement BDS continue de croître, persuadant artistes, entreprises et institutions de modifier leurs attitudes envers le régime israélien d’occupation, de colonisation et d’apartheid, travaillons ensemble pour faire en sorte que cette mobilisation soit une étape décisive vers la construction d’une campagne forte et visible en solidarité avec les fermiers palestiniens et contre Mehadrin en France.

Comité national palestinien BDS

Previous post

Procès de Perpignan : soutien et mobilisation

Next post

Boycott et critique de la politique israélienne, par Paul ALLIES