Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT DES ENTREPRISES»Code-barres, origine des produits, Starbucks, McDonald’s et Coca Cola : les indications du comité palestinien BDS

Code-barres, origine des produits, Starbucks, McDonald’s et Coca Cola : les indications du comité palestinien BDS

27
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Les code-barres des produits israéliens commencent-ils par 729 ?

Un code-barres avec 729 indique habituellement un produit d’Israël. Mais ce n’est pas toujours fiable. Le meilleur moyen de dire si un produit est fait en Israël est de chercher la marque « Fabriqué en Israël » ou de demander au vendeur s’il peut garantir qu’un produit n’est pas d’Israël.

Les recherches exactes à partir de sources crédibles, prouvant une complicité directe avec les violations israéliennes du droit international, constituent une partie importante des campagnes BDS.

 

Le mouvement BDS appelle-t-il au boycott de tous les produits israéliens ou seulement des produits et compagnies des colonies israéliennes illégales ?

Comme pour le boycott contre l’Afrique du Sud de l’Apartheid, le mouvement BDS appelle à un boycott de tous les produits israéliens. Par exemple, nous appelons au boycott de tous les fruits et légumes israéliens, qu’ils soient cultivés à l’intérieur d’Israël ou dans une colonie israélienne illégale.

Toutefois, certaines de nos campagnes les plus fortes sont contre les compagnies qui opèrent dans les colonies israéliennes illégales dans le territoire palestinien occupé. C’est parce que les campagnes visant les compagnies qui participent de manière flagrante au viol  israélien du droit international sont plus susceptibles d’obtenir un grand soutien et de pousser les décideurs privés ou publics à agir. Dans tous les cas, nous nous en remettons aux priorités de nos partenaires.

Ceci fait partie d’une stratégie graduelle BDS qui prend appui sur nos réalisations à chaque fois que nous parvenons à forcer une compagnie ou un gouvernement à finir de soutenir Israël d’une certaine manière. Avec la montée du mouvement montent aussi nos ambitions et notre capacité à avoir de grands résultats. Avec la croissance du mouvement BDS, les cibles sont régulièrement réévaluées.

 

J’ai entendu dire que Coca-Cola, McDonald’s et Starbucks donnent plein d’argent à Israël. Est-ce que je ne devrais pas boycotter ces compagnies ?

La nature mondiale de l’économie actuelle fait que des milliers de compagnies ont des liens avec Israël et sont complices à des degrés divers des viols israéliens du droit international. Les campagnes BDS efficaces se basent sur une recherche exacte. Il y a plein d’infos sur le web disant que des grosses compagnies donnent de l’argent à Israël. Quelquefois ces rumeurs s’avèrent fausses.

Par exemple, certains militants appellent au boycott de Starbucks. Mais Starbucks n’a aucun magasin en Israël et confirme officiellement qu’il ne soutient pas Israël.

A ce stade, des compagnies comme Coca Cola et McDonald’s ne sont pas des priorités du mouvement BDS. Nous nous focalisons sur les compagnies qui jouent un rôle clair et direct en soutenant les viols israéliens du droit international et sur lesquelles nous pouvons avoir un impact évident.

Nous devons garder un esprit stratégique et réfléchir à l’impact durable et à long terme sur le régime israélien d’occupation, de colonialisme de peuplement et d’apartheid. C’est notre meilleur moyen de contribuer à la liberté, à la justice et à l’égalité palestiniennes.

Publié par le Comité National Palestinien de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), la grande coalition de partis, syndicats, ONG et mouvements sociaux palestiniens qui dirige et sert de référence palestinienne pour le mouvement international BDS contre Israël.

Source : https://bdsmovement.net/get-involved/what-to-boycott

 

Traduction : JPB-CCIPPP pour BDS France

Previous post

Après des années de pressions, Veolia quitterait-il Israël ?

Next post

#Stop arming Israel : Rassemblements contre la présence d’IAI à Mérignac les 9/10 septembre