Home»GENERAL»Communiqués BDS»Communiqué de BDS France sur Orange

Communiqué de BDS France sur Orange

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Orange-Israel: victoire d’étape, on lâche rien!
Mercredi 1er juillet 2015

Dans un communiqué diffusé hier sur le site d’Orange, nous apprenons que ce groupe et la société israélienne Partner Communications ont redéfini les termes de leur collaboration. Malgré les pressions inouïes exercées par l’Etat israélien sur Stéphane Richard, ses avocats ont obtenu qu’il sera désormais possible pour Orange de mettre fin à son partenariat dès 2017 au lieu de 2025.

Cela est incontestablement le résultat des mobilisations en France et en Egypte contre l’accord honteux d’Orange avec une compagnie israélienne qui opère dans les colonies en Cisjordanie et dans les hauteurs du Golan, et a sponsorisé deux unités de combat israéliennes à Gaza lors de l’agression militaire au cours de l’été dernier.

La Campagne BDS France, qui a mené avec d’autres partenaires cette bataille depuis des années, se réjouit de cette incontestable victoire de l’éthique, et du droit international contre un Etat qui ne respecte ni l’un ni l’autre.

Mais nous avons bien compris que cette nouvelle disposition n’était qu’une option, qu’Orange refusait de condamner publiquement les agissements illégaux d’Israël, et que la rupture entre Orange et Partner ne sera effective que si la pression contre Orange continue.

Le message est passé, et soyez assurés que la Campagne BDS, en France comme dans d’autres pays, notamment l’Egypte et le Maroc, continuera sans relâche à se mobiliser jusqu’à ce qu’Orange rompe définitivement tout accord avec Partner Communications et avec toutes les sociétés israéliennes qui violent le droit international ou sont complices du non-respect des droits du peuple palestinien.

La Campagne BDS France
www.bdsfrance.org
campagnebdsfrance@yahoo.fr

Previous post

Les investissements étrangers en Israël chutent de moitié depuis le massacre de Gaza

Next post

Procès LDH, LICRA, BNVCA ET Avocats sans frontiéres contre Saadia et Husein