Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT CULTUREL»Déclaration de Roger Waters et Nick Mason : Pourquoi les Rolling Stones ne devraient pas jouer en Israël

Déclaration de Roger Waters et Nick Mason : Pourquoi les Rolling Stones ne devraient pas jouer en Israël

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

1er mai 2014 

Apprenant récemment que les Rolling Stones allaient donner pour la toute première fois un concert en Israël, et ce dans une période critique du combat général pour la liberté et l’égalité des droits des Palestiniens, nous, les deux survivants des fondateurs des Pink Floyd, nous sommes unis pour soutenir le Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), mouvement non violent en pleine croissance pour la défense des droits de l’Homme, initié en 2005 par la société civile palestinienne pour mettre fin à l’occupation israélienne, à la discrimination raciale et au déni des droits fondamentaux des Palestiniens.

Le mouvement BDS a pris exemple sur les mouvements non violents couronnés de succès qui ont aidé à mettre fin à la ségrégation raciale (« Jim Crow ») dans le Sud des Etats-Unis et à l’Apartheid en Afrique du Sud. Et des personnages clef du combat pour la liberté des Sud Africains, tels l’archevêque Desmond Tutu et le proche associé de Mandela, Ahmed Kathrada, ont déclaré leur soutien à BDS pour les droits des Palestiniens. BDS nous offre à tous une voie non violente pour faire pression sur le gouvernement israélien afin qu’il réalise enfin que ses injustices envers le peuple palestinien sont légalement et moralement inacceptables et indéfendables.

Le mouvement ne préconise pas une structure politique particulière –un Etat ou deux Etats- et nous non plus. Nous préférons demander une résolution qui promeuve la liberté, la justice et l’égalité des droits pour tous, sans tenir compte de leur identité, et ne cause, à aucun des deux peuples, davantage de souffrance.

Nous exhortons donc les groupes qui ont l’intention de se produire en Israël en 2014 à reconsidérer leur décision. Jouer maintenant en Israël est moralement équivalent à jouer à Sun City au plus fort de l’Apartheid sud-africain ; quelles que soient vos intentions, traverser cette ligne de défense nourrit une propagande que le gouvernement israélien utilisera pour blanchir la politique de son régime injuste et raciste.

Nous approchons du point de bascule d’une prise de conscience générale, que le déni des droits des Palestiniens a eu un impact dévastateur sur des générations de ce peuple et qu’ils ont plus que jamais besoin de notre soutien. C’est pourquoi nous vous encourageons, amis artistes, à vous demander ce que vous feriez si vous étiez obligés de vivre pendant des décennies sous autorité militaire et des lois discriminatoires. Si la réponse est que vous résisteriez jusqu’à ce que la justice gagne, nous vous demandons de soutenir BDS, moyen collectif non violent d’assurer un meilleur avenir à tous. Si vous n’auriez pas joué à Sun City autrefois, comme vous les Rolling Stones, alors ne jouez pas à Tel Aviv tant que ne règnera pas la liberté pour tous et tant que l’égalité des droits ne sera pas la règle sur cette terre.

« Ensemble Nous nous Tenons » (« Together We Stand »)

Source : http://www.salon.com/2014/05/01/pink_floyds_roger_waters_and_nick_mason_why_rolling_stones_shouldnt_play_in_israel/

Traduction : J.Ch.

Previous post

Discrimination des travailleurs palestiniens

Next post

Nigel Kennedy défend BDS