Home»COMITES LOCAUX»63»La liberté d’expression, la circulaire Alliot-Marie et BDS au Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand

La liberté d’expression, la circulaire Alliot-Marie et BDS au Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Des milliers de visiteurs fréquentent le Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand (environ 160.000 entrées, du 30 janvier au 7 février 2015). Une dizaine de militants AFPS 63-BDS France se sont relayés à 6 reprises (dont 3 fois à la séance Palestine, cf. ci-dessous) pour distribuer plus de 2.500 exemplaires d’un tract (ci-joint) en hommage au caricaturiste Naji al-Ali, et appelant au boycott d’Israël et à la liberté d’expression (tract envoyé par ailleurs à plusieurs centaines de contacts). Ils ont aussi recueilli 276 signatures de la pétition contre la circulaire Alliot-Marie et pour la liberté d’expression (voir aussi https://www.facebook.com/Palestine63Solidarite).

Info sur les films : il y avait cette année une séance Palestine hors compétition (http://www.clermont-filmfest.), avec cinq films projetés durant 8 jours consécutifs, très appréciés du public, salles combles, environ 2.000 spectateurs.

Par ailleurs, dans la compétition internationale, un film israélo-palestinien (Smile, and the World Will Smile Back, http://www.clermont-filmfest. ) a été primé (nomination « European Film Awards »). Ce film a été produit dans le cadre du B’Tselem’s camera project : http://www.btselem.org/press_

alt

alt

Previous post

Les étudiants de Stanford votent le désinvestissement

Next post

Soirée BDS le 27 février à Paris dans le cadre de la semaine anti-coloniale