Home»ACTIONS ET EVENEMENTS»Appels»La Salon d’Automne, Israël et… Tsahal

La Salon d’Automne, Israël et… Tsahal

2
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Le Salon d’Automne (SA), exposition d’art depuis 1903, a une réputation. Et pas n’importe laquelle. Pas de celles faites des paillettes de l’art business, mais de celles qui se référent à l’Histoire, avec un grand « H ». C’est tout au moins ainsi que s’identifie, dans son appel à candidature du mois de juin dernier, le Salon d’Automne International (SAI), qui a débuté ce jeudi 20 novembre 2014 en Israël, à Tel-Aviv. Pour sa deuxième édition israélienne, le SAI se réfère au SA de 1944 qui eut lieu au Grand Palais juste après la Libération de Paris et lors duquel hommage était rendu aux artistes résistants et aux artistes juifs assassinés dans les camps.

Depuis le début de la présidence du SA par M. Noël Coret, ce dernier n’a cessé de développer le SA à l’international, au point de créer la structure propre du SAI, qu’il envisage de continuer de présider une fois qu’il aura quitté en 2015 la présidence du SA proprement dit.

Retenant, entre autres, que l’édition 2012 du SAI en Israël avait eu lieu à Jaffa, sans aucune considération pour ce que l’appropriation de Jaffa par le sionisme a signifié et signifie encore en matière de colonisation de l’espace palestinien et d’oppression du peuple palestinien, entre autres à travers son expulsion de la ville historique de Jaffa ; mais aussi que l’édition 2012 était parrainée entre autres par le KKL (Fond National Juif), responsable de la spoliation et de l’appropriation des terres palestiniennes, la campagne BDS France (Boycott-Désinvestissement-Sanctions contre l’Etat d’Israël jusqu’à ce qu’il respecte le Droit International) avait interpellé M. Coret. Effectivement, l’édition 2014 promettait de cautionner de fait, à nouveau, la politique coloniale de l’Etat d’Israël à:l’égard du peuple palestinien : l’exposition aurait lieu au Hangar 11, dans le port de Tel-Aviv, sur l’emplacement du « Village des pécheurs », village de pécheurs palestiniens rasé au moment de la création de l’Etat d’Israël !

Depuis cette interpellation, reprise par les Israéliens soutenant la campagne BDS et relayée par la coordination palestinienne pour le boycott culturel de l’Etat d’Israël, la campagne BDS France était sans réponse de M. Noël Coret. Une délégation s’est donc rendue vendredi 21 novembre 2014 au siège du SA afin d’entendre comment référence aux valeurs de résistance pendant la deuxième Guerre Mondiale pouvait se conjugueur avec soutien de fait à la politique coloniale de l’Etat d’Israël.

Effectivement, l’inauguration du SAI en Israël, édition 2014, arborait un logo bien particulier : celui de Beit Halochem. Une ONG, aux nombreuses ramifications tant nationales qu’internationales, faisant dans la solidarité avec les soldats de l’armée israélienne ! Cette même armée qui massacrait allégrement cet été dans la bande de Gaza ! Et pourtant, en plein massacre, M. Noël Coret, questionnant la pertinence de maintenir le SAI de novembre, écrivait :

« N’ayant jamais dissimulé notre volonté d’opposer « les arts contre les armes », convaincus que la création artistique était depuis toujours un territoire de rapprochement entre les peuples et les cultures, nous avons pris la décision de maintenir […] cette manifestation d’ampleur internationale et de ne pas laisser la guerre « museler » l’urgente nécessité de faire voir et entendre l’expression artistique, d’où qu’elle vienne.

Chaque œuvre est un défi lancé à l’ignorance, au mépris, à la haine de l’autre. Chaque œuvre est une main tendue à l’autre… C’est dire ici notre conviction que la « Colombe » de Picasso n’est pas morte et que cette manifestation du Salon d’Automne International contribuera à faire entendre son chant de paix… »

Ainsi, sont malmenées les valeurs auxquelles se réfère le SAI, et donc le SA.

Au nom de la campagne BDS France, nous espérons toujours rencontrer M. Noël Coret, ainsi que M. Benjamin Loustau, coordinateur du SAI, afin leur faire part de l’analyse de cette situation faite par la campagne BDS.

Imen Habib et Sivan Halévy

1) http://www.ambafrance-il.org/ART-Le-Salon-d-Automne-2012-en
2)  http://www.bdsfrance.org/index.php?option=com_content&view=article&id=3310%3Alettre-de-la-campagne-bds-france-au-directeur-du-salon-dautomn&catid=49%3Aactualites&lang=fr
3)  http://www.zochrot.org/en/village/56066
4) En anglais : http://boycottisrael.info/content/israeli-citizens-against-salon-dautomne-tel-avivEn français : http://www.bdsfrance.org/index.php?option=com_content&view=article&id=3356%3Alettre-de-citoyens-israeliens-contre-le-salon-dautomne-a-tel-aviv&catid=49%3Aactualites&lang=fr

Previous post

Montpellier BDS France 34 : Baptême de la Place de GAZA

Next post

Lettre de citoyens israéliens à Laurent Garnier