Home»GENERAL»Analyses»Le rapport final de Richard Falk recommande d’interdire les importations des produits des colonies israéliennes

Le rapport final de Richard Falk recommande d’interdire les importations des produits des colonies israéliennes

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Coordination européenne pour les comités et associations pour la Palestine

26 février 2014

 

« À travers une occupation prolongée, avec des pratiques et une politique qui paraissent constituer un apartheid et une ségrégation, une expansion constante des colonies, et une construction ininterrompue du mur qui revient sans doute à annexer de facto des parties du territoire palestinien occupé, le déni par Israël du droit à l’autodétermination du peuple palestinien est manifeste. »

Richard Falk, rapporteur spécial des Nations-Unies sur les droits de l’homme dans les territoires palestiniens, a déclaré que les droits palestiniens sont violés par l’occupation prolongée par Israël du territoire palestinien et le nettoyage ethnique de Jérusalem-Est.

À Jérusalem-Est, le « retrait des permis de résidence » et les « évictions des familles palestiniennes », aussi bien que la démolition ciblée des maisons palestiniennes, constituent un « processus graduel et bureaucratique de nettoyage ethnique, » écrit Falk.

La politique d’Israël en Cisjordanie et dans la bande de Gaza semble constituer un apartheid en raison de son oppression méthodique du peuple palestinien et de son expropriation de facto de sa terre, affirme Falk dans son rapport final au Conseil des Droits de l’homme des Nations-Unies, après y avoir servi six ans durant dans un poste indépendant.

Falk, qui présentera son rapport le mois prochain au Conseil des Droits de l’homme des Nations-Unies en sa qualité de rapporteur spécial sur les territoires palestiniens, demande que la Cour pénale internationale recherche si Israël est coupable de crimes internationaux d’apartheid et de nettoyage ethnique, et il exhorte les Nations-Unies à diligenter des enquêtes sur les grandes sociétés qui tirent profit des activités illicites israéliennes.

Dans son rapport, le rapporteur spécial des Nations-Unies recommande aux États membres des Nations-Unies d’examiner quelles interdictions ils peuvent imposer sur les importations des produits des colonies israéliennes.

 

Pour lire le rapport intégral (pdf) : http://www.eccpalestine.org/wp-content/uploads/2014/02/Falk_Final_Report_Feb2014.pdf

 

 

Richard Anderson Falk (né en 1930) est professeur américain de droit international à l’Université de Princeton, écrivain (auteur ou coauteur de 20 livres), directeur ou codirecteur de la rédaction de 20 autres livres, conférencier et militant dans les affaires mondiales.

 

ECCP : http://www.eccpalestine.org/richard-falks-final-report-recommends-ban-on-imports-of-produce-from-israeli-settlements/
traduction pour BDS France

Previous post

Cortège BDS à la Marche anti-coloniale du 1er mars

Next post

Mobilisation "Orange" à Limoges