Home»ACTIONS ET EVENEMENTS»Appels»Les clubs de football palestiniens à Adidas : « Arrêtez de parrainer les équipes des colonies israéliennes »

Les clubs de football palestiniens à Adidas : « Arrêtez de parrainer les équipes des colonies israéliennes »

32
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

BDS – 12 mars 2018

Les équipes de football et les associations sportives palestiniennes demandent à Adidas de mettre fin à son parrainage de l’Association israélienne de football car celle-ci intègre les équipes basées dans les colonies israéliennes illégales, sur une terre palestinienne volée.

Signez la pétition! Cliquez ICI !

(Lire le texte de la pétition en français)

À Kasper Rørsted, directeur général d’Adidas
Copies conformes aux membres du Conseil de direction : Roland Auschel (Ventes internationales), Eric Liedtke (Marques internationales), Harm Ohlmeyer (Finances), Karen Parkin (Ressources humaines internationales) et Gil Steyaert (Opérations internationales).

Chers Mr Rørsted, Mr Auschel, Mr Liedtke, Mr Ohlmeyer, Mme Parkin et Mr Steyaert,

Nous vous écrivons afin de demander instamment à Adidas de mettre fin à son parrainage de l’Association israélienne de football (IFA) en raison de la profonde complicité de celle-ci dans les violations, par Israël, du droit international et des droits de l’homme des Palestiniens.

L’IFA parraine des matchs de football dans les colonies de peuplement israéliennes illégales en Cisjordanie, comme l’ont révélé Human Rights Watch et d’autres organisations de défense des droits de l’homme. Il y a six clubs de football israéliens basés dans les colonies d’Israël sur une terre palestinienne volée où les Palestiniens ne sont pas autorisés à pénétrer. Les colonies d’Israël contribuent à des violations graves des droits de l’homme et elles sont une cause directe des restrictions à la liberté de mouvement des Palestiniens, à leur accès à leurs ressources naturelles et à leur capacité de construire des maisons et de traiter des affaires.

L’implication de l’IFA dans les colonies d’Israël illégales a été condamnée par, entre autres, Wilfried Lemke, conseiller spécial des Nations-Unies pour le sport au service de la paix et du développement, des dizaines de membres du Parlement européen, des groupes de la société civile et de défense des droits de l’homme, et des personnalités reconnues du monde des arts et de la culture. En dépit de ces appels venant du monde entier, l’IFA a décidé de faire passer la politique avant le sport, et elle a refusé de mettre fin à sa complicité.

En tant que principal sponsor de l’IFA, Adidas prête sa marque pour couvrir et blanchir les violations des droits de l’homme commises par Israël, notamment contre les footballeurs palestiniens. Des joueurs palestiniens sont régulièrement agressés, emprisonnés et tués. Il leur est dénié toute liberté de mouvement pour participer à leurs propres matchs. Des stades palestiniens ont été bombardés et détruits. Israël empêche même les Palestiniens d’importer des équipements de football et de développer des installations de football.

Le parrainage de l’IFA par Adidas justifie les colonies d’Israël illégales et leur donne une couverture internationale. La Résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations-Unies (2016) dénonce les colonies de peuplement israéliennes en tant que « violations flagrantes » du droit international. Le Haut Commissariat des Nations-Unies aux droits de l’homme (OHCHR) élabore actuellement une base de données sur les entreprises qui traitent des affaires dans ou avec les colonies d’Israël illégales, dans une étape pratique pour mettre devant leur responsabilité les sociétés qui s’en rendent complices. Le parrainage de l’IFA par Adidas conduirait celle-ci sur cette liste en fonction des critères de sélection. De plus, votre parrainage de l’IFA, une entité qui opère dans ces colonies, fait d’Adidas un complice et peut l’exposer à des campagnes de boycott conduites par des consommateurs du monde arabe et du monde entier.

Adidas a mis fin, à juste titre, à son parrainage du « marathon de Jérusalem » après des protestations généralisées, des appels au boycott et des condamnations venant de gouvernements. Le marathon de Jérusalem, tout comme le soutien de l’IFA aux colonies israéliennes illégales, est un exemple clair de l’utilisation du sport par Israël pour se mettre hors de cause de son oppression et de son occupation des Palestiniens.

Selon votre site web, « Adidas reconnaît sa responsabilité entrepreneuriale de respecter les droits de l’homme et l’importance de montrer que nous prenons les mesures nécessaires pour remplir cette obligation sociale ». En accord avec « la propre influence directe » d’Adidas, nous vous demandons instamment de respecter votre politique de responsabilité sociale en retirant votre parrainage à l’Association israélienne de football (IFA) jusqu’à ce qu’elle mette un terme à son implication dans les violations graves, par Israël, du droit international et de ses violations des droits de l’homme contre les Palestiniens.

Signataires:

  1. Sur Baher Club
  2. Deir Jarir Youth club
  3. Terra Sancta Center-Beit Hanina
  4. Um Touba Club
  5. Beit Hanina Youth Center – BHYC
  6. Althouri Youth Club
  7. Anata Youth Club
  8. Beit Sourik Club
  9. Al Ram Youth Club
  10. De La Selle Club
  11. Bilin Club
  12. Qalandia Youth Club
  13. Ramallah Islamic Club
  14. Biddo Athletic Club
  15. Beit Sira Sports Club
  16. Jericho Youth club
  17. Al Nwaemeh Sports Club
  18. Silwan Club
  19. Ni’lin Club
  20. Sawahri Club
  21. Al-Quds Club
  22. Ramallah Youth Club
  23. Esawiah Club
  24. Zubeidat Club
  25. Jerusalem Basketball Academy
  26. Hizma Youth Club
  27. Mount of Olives Club
  28. Beit Sourik Club
  29. Beit Safafa Club
  30. Saffa club
  31. Jaba’ Youth Club
  32. Shurfat Sports Club
  33. Jericho Youth Club
  34. Burj Al-Luqluq Social Center Society
  35. East Sawahreh Club
  36. Palestinian Academy for Sports Talent
  37. Al-Raja Society for Sports and Rehabilitation
  38. Al Ram Ahli Club
  39. Shabab Al-Khalil Sports Club
  40. Shabab Al Samou Club
  41. Bani Na’eem Club
  42. Al Shyoukh Youth Club
  43. Shabab Yatta
  44. Beit A’awa Youth Club
  45. Al-Aroub Youth Club
  46. Taffouh Club
  47. Beit Kahel Youth Club
  48. Al Karmel Yatta Club
  49. Soureif Club
  50. Halhoul Club
  51. Sa’r Club
  52. Beit Ummar Club
  53. Rabud Sports Club
  54. Wadi Al-Neis Club
  55. Al Khader Club
  56. Orthodox Club-Beit Sahour
  57. Orthodox Club-Bethlehem
  58. Susya Club
  59. Ramadin Club
  60. Fuwar Club
  61. Shabab Dura
  62. Islamic Club of Bethlehem
  63. Syriac Club
  64. De La Selle Club
  65. Bethlehem Sports Club for the Disabled
  66. Salah Eddin Club
  67. Al Burj Youth Club
  68. Tarqumyah Club
  69. Hussan Youth Club
  70. Silat  El-Harthiya
  71. Yamoun Sports Club
  72. Jaba Sports Club
  73. Burqein Club
  74. Qabatiya Athletic Club
  75. Jenin Youth Center
  76. Jenin Athletic Club
  77. Barta’a Athletic Club
  78. Rummaneh Club
  79. Ya’abd Club
  80. Markaz Tulkarem
  81. Noor Shams Club
  82. Kufr Alabad Club
  83. Deir AlGhusoun Club
  84. Thunabeh Club
  85. Beit Leid Athletic Club
  86. Zeita Sport Club
  87. Nazlet Esa Sports Club
  88. Iktaba Athletic Club
  89. Irtah Athletic Club
  90. Attil Sports Club
  91. Jalboun Sport Club
  92. Tubas Sport Club
  93. Tamoon Athletic Club
  94. Al Faraa Youth Club
  95. Quseen Athletic Club
  96. Burqa Club
  97. Ousrein Club
  98. Jabal An-Nar Club
  99. Number One Club
  100. Al-Mustaqbal for the Disabled Club
  101. AL-Arqa Club
  102. Tulkarem Cultural and Athletic Club
  103. Ahli Qalqilia Club
  104. Azoun Club
  105. Jayyous Athletic Club
  106. Qalqilya Islamic Club
  107. Kufr Thilth Club
  108. Kufr Zeibad Club
  109. Jensafoot Club
  110. Hajjeh Club
  111. Kufr Hajjeh Club
  112. Kufr Qaddoum Club
  113. Deir Ballout Club
  114. Kufr Deik Club
  115. Deir Istia Club
  116. Azzawiya Club
  117. Ibal Club
  118. Northern Asireh Club
  119. Balata Youth Center
  120. Asira Al-Qabaleyyeh Club
  121. Qusra Club
  122. Beita Club
  123. Nablus Youth Club
  124. Douma Youth Club
  125. Hutteen Sporting Club
  126. Askar Youth Center
  127. Tel Athletic Club
  128. Aqraba Athletic Club
  129. Orif Club
  130. Al-Qastal Club
  131. Yaseid Club
  132. Sama Nablus Athletic Club
  133. Al-Ittihad Club
  134. Marj Bin Amer Club

 

Source: BDS Movement

Traduction: JPP pour BDS France

 

 

Previous post

La Campagne BDS France Montpellier vous invite à une conférence de presse mardi 20 mars à 19h30 au Théâtre Jean Vilar (La Paillade).

Next post

Le discours qu'Israël a tenté de censurer au Parlement Européen