Home»ACTIONS ET EVENEMENTS»Lettre aux artistes: Boycottez le festival Pop-Kultur!

Lettre aux artistes: Boycottez le festival Pop-Kultur!

17
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

La Campagne Palestinienne pour le Boycott Académique et Culturel d’Israël appelle au boycott de Pop-Kultur Berlin, jusqu’au rejet du financement d’Israël.

Laura Perrudin, Valérie Renay, Malik Djoudi, Agar Agar, Voyou,  rejoignez les nombreux artistes qui ont annulé leurs participations au festival Pop Kultur qui aura lieu du 15 au 17 Août 2018!

Lettre aux artistes:

Nous sommes des militants de la campagne BDS France, et nous vous écrivons au sujet de votre participation au Festival Pop-Kultur de Berlin.

Les nombreux artistes qui se sont retirés du Festival Pop-Kultur, cette année ainsi qu’en 2017, ont attiré notre attention sur le partenariat existant entre le festival et l’ambassade d’Israël. Ce n’est pas souvent que des artistes renoncent aux opportunités qu’offre un festival tel que Pop-Kultur. Nous espérons sincèrement que vous prêterez attention à leurs réflexions et que vous envisagerez de les rejoindre dans leur annulation de principe.

Vous êtes sans aucun doute au courant des massacres à répétitions que perpétue Israël à Gaza. Massacre de manifestants désarmés qui réclament la fin du siège que leur impose Israël depuis plus de dix ans, ainsi que le droit au retour à leurs terres d’origine. Rien que ces trois derniers mois, l’armée israélienne a tué plus de 150 Palestiniens dans la Bande de Gaza, dont des enfants. Les enquêtes internes de l’armée considèrent ces tirs de sniper des « incidents opératoires ».

En Cisjordanie, Israël met en place depuis plus de 50 ans un régime militaire brutal et belliqueux et développe son projet de colonisation de peuplement, qu’un récent rapport du Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme décrit comme une “[violation des droits humains] généralisée et désastreuse, impactant chaque aspect de la vie des Palestinien.ne.s”.

A l’intérieur même d’Israël, les citoyens palestiniens sont sujets à plus de 65 lois niant leur égalité et leurs droits humains et civiques. La loi la plus récente a été votée dans le cadre de la « Loi sur l’État-Nation », qui a, de fait, entériné l’apartheid dans la constitution israélienne.

Israël utilise ouvertement et activement la culture dans le cadre de sa stratégie de communication. Le ministère israélien des affaires étrangères avoue ouvertement qu’il dépense des centaines de millions de dollars chaque année pour améliorer l’image d’Israël. Le “Brand Israel” a été conçu il y a une dizaine d’années afin de changer l’image ternie d’Israël dans la monde. Image que des décennies d’occupation, d’apartheid et d’attaques militaires ont sérieusement endommagé. L’objectif de cette campagne de communication est de détourner activement l’attention du régime militaire et des crimes d’Israël vers ses succès culturels ou technologiques, ou encore – ironiquement – vers sa soit-disant « démocratie et son respect des droits humains « .

Il est important de comprendre, particulièrement en Allemagne, que la campagne de BDS est une campagne initiée et conçue par la société civile palestinienne et qui fait consensus dans ses différents espaces – en Cisjordanie, à Gaza, à l’intérieur d’Israël et au sein des réfugiés à travers le monde. Ce sont ceux directement affectés par la politique israélienne qui nous demande, en tant que personnes de conscience, de boycotter Israël. De nombreuses personnes juives de conscience, à travers le monde et à l’intérieur même d’Israël, ont signé l’appel au BDS.

Ce sont pour toutes ces raisons que nous vous demandons de revoir votre participation au Festival Pop-Kultur de Berlin, jusqu’à ce qu’il n’ait plus de lien avec l’ambassade israélienne.

Dans l’attente de votre réponse,

Yasmine, pour la Campagne BDS France

 

Previous post

70 moments clés de la solidarité et du BDS pour la Palestine en 2018

Next post

Éducation à l'oppression: les institutions universitaires israéliennes lient leur destin à l’élite sécuritaire israélienne