Home»ACTIONS ET EVENEMENTS»Appels»Lettre de « Boycott From Within » (Boycott de l’Intérieur) à l’Orchestre Chabab al Andalous

Lettre de « Boycott From Within » (Boycott de l’Intérieur) à l’Orchestre Chabab al Andalous

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

A l’Orchestre Chabab al Andalous,

Nous sommes des citoyens d’Israël, y compris des Jérusalémites qui sommes actifs contre les politiques de notre gouvernement d’occupation, de colonialisme, d’apartheid et de nettoyage ethnique.

Nous faisons la promotion des droits humains et de la paix depuis de nombreuses années dans notre société.

Nous avons été très déçus d’apprendre que vous participeriez au « Festival des Musiques Sacrées de Jérusalem » qui est sponsorisé par la municipalité de Jérusalem et par « l’autorité du développement » qui dirigent les opérations de nettoyage ethnique contre le peuple palestinien originel de Jérusalem.

L’État d’Israël, via la municipalité de Jérusalem, refuse de reconnaître que Jérusalem-Est est un territoire palestinien occupé quand bien même la Cour Internationale de Justice n’a aucune difficulté à établir ce simple fait [1].

En même temps, Israël et la municipalité de Jérusalem soutiennent une politique explicitement raciste qui inclut sans honte le nettoyage ethnique de la population palestinienne de la ville en lui refusant la résidence [2], la division raciste des zones d’habitat et des politiques de planification [urbaine] , la discrimination dans l’accès aux infrastructures et aux services, les incursions et les arrestations nocturnes des résidents, y compris les cas d’arrestations de nombreux enfants [3].

En plus de l’ancienne muraille de la ville l’État d’Israël a édifié un mur de béton
élevé qui coupe littéralement les faubourgs Est de Jérusalem, séparant les familles entre elles, les enfants de leurs écoles, et les malades des moyens appropriés de se soigner.
Ceux d’entre nous qui vivent à Jérusalem sont témoins de la violence d’État et de la discrimination, qui sont la pratique routinière contre la population palestinienne de la ville.

Par exemple :
+ le jour dit « jour de Jérusalem » des milliers d’Israéliens escortés par la police israélienne défilent dans Jérusalem-Est occupée en scandant « mort aux Arabes » alors que les habitants palestiniens sont forcés de se barricader chez eux [4][5].

+ des dizaines de milliers de Palestiniens de la Jérusalem-Est occupée n’ont pas d’accès a l’eau courante[6].

+ la police israélienne arrache régulièrement des enfants même de 9 ans de leurs lits au milieu de la nuit, les arrête et les maltraitent [7].
+ ces enfants qui sont emprisonnés par Israël peuvent être torturés, souvent transportés vers des centres connus de détention aux limites de la ville [8].

+ La municipalité de Jérusalem et le gouvernement israélien sont constamment en train de détruire des maisons dans la Jérusalem-Est occupée. Ces maisons qui sont construites par des Palestiniens dans leur propre pays. Car les autorités n’accordent que rarement les permis nécessaires de construction, considérant d’office toute construction palestinienne comme illégale et donc destinée à être détruite. Il a été montré que cette pratique sert l’objectif de chasser autant de Palestiniens que possible hors de la cité vers la Cisjordanie [9].
Violations des droits humains : plus rien n’est sacré. Ces pratiques que nous relevons ici ne sont qu’une partie parmi de nombreuses manifestations des politiques d’apartheid qui sont soutenues par Israël contre le peuple palestinien.

Nous vous rappelons qu’il y a seulement quelques semaines, Israël a de nouveau été engagée dans un massacre de masse et dans la destruction au sein de gaza assiégée, et ce pour la troisième fois durant ces 6 dernières années, causant plus de 2000 morts, 11000 blessés et un quart de million de personnes déplacées.

Ces crimes continus d’Israël contre le peuple palestinien – que ce soit à Gaza, en Cisjordanie, à l’intérieur de la ligne d’armistice de 1948 ou en exil – ne sauraient être ignorés.
Nous vous pressons, Orchestre Chabab el Andalous d’annuler votre participation au « Festival des Musiques Sacrées de Jérusalem » et de rejoindre la campagne internationale pour la libération de la Palestine pour l’Égalité, la Liberté et la Justice à Jérusalem et sur toute l’étendue de la Palestine historique.

Sincèrement,

Signé : Boycott ! Nous soutenons de l’intérieur l’appel palestinien du BDS

NOTES
[1] http://www.icj-cij.org/docket/files/131/1677.pdf
[2]http://pcc-jer.org/arabic/Publication/jerusalem_master_plan/JerusalemMasterPlan%20_%20study%20_final.pdf
[3] http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=725896
[4] https://www.youtube.com/watch?v=sGrOZb3WpBU
[5]
http://blogs.forward.com/forward-thinking/199123/go-to-hell-leftist-and-other-jerusalem-day-s/
[6]
http://972mag.com/photos-13-days-without-water-in-east-jerusalem/88497/
[7]
https://www.btselem.org/download/201012_caution_children_ahead_eng.pdf
[8] http://www.abc.net.au/4corners/stories/2014/02/10/3939266.htm
[9] http://www.icahd.org/the-facts

Previous post

Un appel de Gaza : Forcez Israël à rendre des comptes pour ses crimes à Gaza – Intensifiez BDS !

Next post

France Télévisions cible de la campagne BDS