Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT INSTITUTIONNEL»KKL»Manifestation à Marseille contre le KKL

Manifestation à Marseille contre le KKL

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Les années précédentes, les autorités municipales qui offrent au KKL des locaux municipaux prétendaient que celui-ci est une association « pacifiste » et « écologique ». C’est totalement faux
Cette association qui existe depuis 110 ans a organisé la dépossession des Palestiniens de leur propre pays. Elle joue un rôle capital dans la colonisation des territoires palestiniens occupés. Elle est à l’avant-garde des destructions réitérées de villages Bédouins dans le désert du Néguev. Chaque arbre planté par le KKL contribue à la colonisation.
Le KKL (fonds national juif) est une organisation raciste qui pratique la ségrégation et le nettoyage ethnique. Le tribunal Russell siégeant au Cap (Afrique du Sud) auquel participent d’éminentes personnalités, vient de juger que l’Etat d’Israël pratique une politique d’apartheid vis-à-vis des Palestiniens et la confiscation des terres par le KKL est un des instruments de cet apartheid.
Le réseau Palestine Bouches-du-Rhône demande à la population de manifester son refus de voir la municipalité aider une association qui viole tous les jours les droits fondamentaux et son indignation quand ces mêmes autorités soutiennent une politique qui est criminelle pour les Palestiniens et suicidaire pour les Israéliens.

Dans un premier temps, nous vous invitons à vous rassembler pour protester Le mardi 7 février à 18 h30 à la sortie du métro « Notre-Dame-du-Mont » (Cours Julien)

Le réseau Palestine Bouches-du-Rhône


Lettre ouverte à l’attention du directeur de l’Espace Julien, de M. Dominique Tian, maire des 6 et 8 èmes arrondissements et de M. Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille

 

Marseille le 31 janvier 2012

 

Messieurs,

Le Réseau-Palestine-Bouches-du-Rhône est un regroupement de personnes, parfois engagées dans d’autres associations, qui défendent les droits du peuple palestinien.
Nous apprenons que, comme les autres années, le KKL (Keren Kayemeth Leisrael) s’apprête à organiser un concert à l’Espace Julien le 7 février et qu’une exposition sur le KKL aura lieu à la mairie des 6ème et 8ème arrondissement du 31 janvier au 13 février. Les autres années, quand nous avons protesté, vous nous avez répondu que cette association était reconnue et « travaillait pour la paix ».
Il ne vous est plus possible en 2012 de prétendre que vous ne savez pas ce qu’est le KKL. Cette association qui existe depuis 110 ans a organisé la dépossession des Palestiniens de leur propre pays. Elle joue un rôle capital dans la colonisation des territoires occupés. Elle est à l’avant-garde des destructions réitérées de villages Bédouins dans le désert du Néguev. Chaque arbre planté par le KKL contribue à la colonisation. Le tribunal Russell siégeant au Cap (Afrique du Sud) auquel participent d’éminentes personnalités, vient de juger que l’Etat d’Israël pratique une politique d’apartheid vis-à-vis des Palestiniens et la confiscation des terres par le KKL est un des instruments de cet apartheid.
Sauf si vous nous faisiez savoir que le concert et l’exposition sont annulés, nous ferons connaître le plus largement possible cette lettre et la population de Marseille saura que vous soutenez une politique qui est criminelle pour les Palestiniens et suicidaire pour les Israéliens.

Le réseau Palestine Bouches-du-Rhône


Pour mieux connaître la situation scandaleuse des Bédouins, une exposition se tiendra du 6 au 11 février à l’Ecomotive, 36, Bd d’Athènes, 13001 Marseille (au pied des escaliers de la gare) en présence de Michel Ouaknine (membre de l’Union Juive Française pour la Paix) qui est un des concepteurs de cette exposition. Venez nombreux.  

JPEG - 130.5 ko
JPEG - 144.3 ko
JPEG - 160 ko
JPEG - 161.5 ko
JPEG - 157.5 ko
JPEG - 146.2 ko
JPEG - 93.8 ko
Les gros bras fascistes sionistes devant les CRS gardant l’Espace Julien
JPEG - 123.9 ko
Un responsable du commando sioniste prenant les manifestant(e)s en photos
Previous post

Action BDS à Bordeaux contre la venue de Yossi Gal, ambassadeur d'Israël en France

Next post

Lettre ouverte à Monsieur Efi Stenzler, président du KKL (JNF),