Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT DES ENTREPRISES»Mehadrin»Manifestation devant le siège de Mehadrin à Olten en Suisse.

Manifestation devant le siège de Mehadrin à Olten en Suisse.

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Environ vingt membres de la campagne BDS en Suisse ont manifesté ce samedi, 9 février devant le siège de la société israélienne MEHADRIN à Olten. Dans une action symbolique, ils ont déposé des fruits devant le siège, accompagné du slogan: «Nous ne voulons pas de ces fruits. Non au commerce avec Mehadrin» et «Pas de commerce avec des profiteurs de l’Apartheid israélien». Par ailleurs, des tracts ont été distribué au centre-ville, intitulés «Pas de commerce avec les entreprises pratiquant l’Apartheid».

MEHADRIN est l’un des principaux exportateurs d’agrumes de la marque Jaffa (oranges, pomelos, pamplemousses, kumquats, minéolas), de dates (Medjoul), d’avocats, de pommes de terre, de raisins, de litchis et de carottes. Cette société s’est installée à Olten en 2011 dans le but d’élargir le marché pour l’Europe centrale et la Suisse. MEHADRIN est également actif dans les colonies installées dans les territoires occupés et travaille en collaboration avec Mekorot, la société étatique israélienne qui gère l’eau.

16 organisations agricoles palestiniennes ont publié hier un appel et une brochure sur la situation des paysans palestiniens (http://www.bdsmovement.net/2013/palestinian-agricultural-org-call-10515 ). Ils y revendiquent le droit à la souverainté alimentaire et soulignent le rôle destructeur des exportateurs de produits agricoles israéliens pour l’agriculture palestinienne. Des supermarchés européens contribuent au maintien de cette situation illégale en proposant les fruits de l’Apartheid israélien dans leurs rayons.

P1020865 siege de Meheadrin Europe

D’autres manifestations ont eu lieu dans la bande de Gaza, en Cisjordanie et dans toute l’Europe : www.bdsmovement.net

Voir le site suisse BDS sous www.bds-info.ch/aktuell

Previous post

Lancement réussi de la campagne contre l'agriculture coloniale

Next post

Victoire : le président d’EDOM UK va démissionner et céder ses parts