Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT DES ENTREPRISES»Agrexco»Nouvelle victoire du BDS: Deux supermarchés italiens suspendent la vente des produits AGREXCO

Nouvelle victoire du BDS: Deux supermarchés italiens suspendent la vente des produits AGREXCO

1
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Les chaînes de supermarché COOP et Nordiconad suspendent la commercialisation des produits des colonies provenant des territoires palestiniens occupés

 

Un succès important de la campagne de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) contre l’apartheid israélien

 

22 mai 2010 – Suite à la campagne de pression de la coalition italienne contre Carmel-Agrexco, deux importantes chaînes italiennes de supermarché, COOP et Nordiconad, ont annoncé la suspension de la vente des produits Agrexco, le principal exportateur des produits agricoles en provenance d’Israël et des colonies israéliennes illégales dans les territoires palestiniens occupés. Nordiconad est le groupe coopératif servant de centrale d’achat et de distribution de CONAD, qui opère en Italie du Nord. Le directeur de Nordiconad, M. Covili, a déclaré qu’on ne trouve plus aucun produit reconnu comme provenant d’Agrexco dans leurs supermarchés depuis fin avril. COOP Italia, via son directeur de la qualité M. Zucchi, a quant à lui affirmé qu’il existe un problème de traçabilité commerciale : le consommateur n’est pas en mesure de vérifier si le produit en question provient ou non des territoires occupés. COOP Italia a donc décidé de « suspendre l’approvisionnement de produits provenant des territoires occupés ».

 

La campagne de pression sur les entreprises de la grande distribution a été lancée en janvier cette année après une rencontre nationale de la coalition Stop Agrexco à Savona, lieu d’accostage des bateaux d’Agrexco pour la distribution en Italie. Elle est coordonnée au niveau européen avec des mouvements analogues, dont la Coalition contre Agrexco en France, qui réunit plus de 90 associations dans l’objectif commun de s’opposer à l’installation de l’entreprise israélienne dans le port de Sète (Languedoc-Roussillon). En Italie, les clients et actionnaires de Coop ainsi que des associations actives dans la campagne ont commencé à envoyer des lettres de protestation aux revues de consommateurs de COOP pour demander de retirer de la vente les biens produits dans les colonies dans les territoires occupés. Cette initiative a ensuite été étendue à CONAD. La campagne a culminé le 30 mars quand, à l’occasion de la Journée de la Terre palestinienne et de la Journée mondiale BDS, des manifestations, sit in et actions d’information ont eu lieu de façon coordonnée dans les supermarchés de plusieurs villes italiennes. Suite à ces actions, une correspondance a commencé avec les dirigeants de COOP et CONAD, menant à des contacts directs et des rencontres avec la Coalition italienne Stop Agrexco. Lors de ces réunions, les représentants de la Coalition ont fourni de la documentation supplémentaire détaillée dénonçant la commercialisation illégale des produits provenant des colonies et la situation de violation des lois internationales et des droits humains en Palestine qui caractérise la production de ces produits.

 

Le résultat obtenu grâce aux pressions du côté des consommateurs responsables, des actionnaires et des militants est sous aucun doute positive. Toutefois les militants et militantes de Stop Agrexco continueront à veiller à ce que les déclarations soient suivies de faits, et invitent tout le monde à participer à cette lutte pour le respect du droit international, la liberté et l’autodétermination du peuple palestinien.

 

Contacts :

 Stop Agrexco Italia
333 11 03 510
stopagrexcoitalia@gmail.com

Previous post

Documents opératoires

Next post

Elvis Costello boycotte Israël (Libération)