Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT DES ENTREPRISES»Sodastream»Que Choisir place Sodastream sur un podium : lettre de BDS au rédacteur Jean-Paul Geai

Que Choisir place Sodastream sur un podium : lettre de BDS au rédacteur Jean-Paul Geai

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Paris, le 18 juin 2012

Monsieur le Rédacteur en Chef de « QUE CHOISIR »,
233, boulevard Voltaire
75011 Paris

Monsieur le Rédacteur en Chef,

Nous avons pris connaissance dans le dernier numéro de QUE CHOISIR d’un test comparatif de gazéificateurs et avons découvert qu’une marque retenue est Sodastream.
Votre revue se fonde sur l’éthique du consommateur et tient à communiquer des informations objectives à ses lecteurs.
Cet état d’esprit, que nous approuvons, devrait donc vous conduire à exclure tout produit illégal au regard du droit international.
Nous vous informons que c’est le cas du gazéificateur Sodastream.

La société Sodastream commercialise en effet des gazéificateurs fabriqués dans la colonie israélienne de Mishor Adumim en Cisjordanie.
Elle développe ainsi sa production en toute illégalité et participe à l’occupation que l’Etat d’Israël impose au peuple palestinien, occupation condamnée par le droit international.
L’exploitation économique des territoires palestiniens occupés est expressément condamnée par la IVème convention de Genève sur les Droits de l’Homme.
L’étiquetage du gazéificateur Sodastream dissimule cette réalité et constitue donc une fraude sur l’origine.

La société Sodastream fait depuis plusieurs années l’objet de condamnations répétées par les défenseurs des droits humains et du droit commercial.
Dans plusieurs pays, des vendeurs du gazéificateur ont été convaincus de retirer ce produit de leur étalage. A Paris il y a quelques années la société Soda-Club (rebaptisée ultérieurement « Sodastream ») s’est résolue suite aux protestations à renoncer à participer à la Fête des Vendanges à Montmartre.

Pour toutes ces raisons, nous vous prions de publier dans votre prochain numéro une précision faisant état de la nature illégale des produits Sodastream au regard du droit international.

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire.

Dans l’attente de votre réponse, nous vous adressons, Monsieur le Rédacteur en Chef, nos cordiales salutations.

 

La Campagne BDS France

 

 

Campagne BDS France
CICP -21 ter rue Voltaire – 75011 Paris
campagnebdsfrance@yahoo.fr
http://www.bdsfrance.org/

Previous post

Carton rouge à Bordeaux

Next post

BDS : Les Palestiniens veulent « toute la panoplie des droits »