Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT CULTUREL»Radiohead, NE JOUEZ PAS LA CARTE ISRAËL

Radiohead, NE JOUEZ PAS LA CARTE ISRAËL

2
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Lettre au groupe

vendredi 2 juin 2017

 

Une réplique aux commentaires de Thom Yorke de Radiohead

 

Cher Thom,

 

Mettons une chose au clair. Vous dites que vous n’êtes pas heureux que les gens vous « couvrent de merde » en public plutôt que d’essayer d’engager le contact. Bon, nous avons essayé de l’engager. Nous vous avons envoyé des courriers par la poste, nous avons poliment essayé de les remettre à un membre du groupe lors d’un événement public, nous avons appelé vos agents et vos publicistes, et vous nous avez ignorés. Pas même un accusé de réception, rien du tout. Nous avons essayé d’ouvrir un dialogue et c’est vous qui avez refusé. C’est vous.

 

A Glastonbury, je serai l’un de ces gens « à distance… agitant des drapeaux ». Si cela vous importe vraiment, venez parler avec nous Thom. Mais n’osez pas nous ignorer et ensuite vous plaindre que les gens n’essaient pas d’entrer en contact.

 

Exiger des gens qu’ils ne vous disent pas ce que vous devez penser, c’est tout à fait votre droit. Vous voulez simplement qu’on ne critique pas vos choix. Eh bien, Thom, vous êtes le plus grand groupe au monde et cela vous a rendus très riches. Et en plus, vous avez été politiquement clairs toutes ces années. Maintenant, vous voulez avoir le droit de faire ce que vous voulez sans être critiqués ? C’est tout à fait votre droit. Sommes nous obligés de croire que vous n’avez pas réalisé que ce concert provoquerait des critiques ?

 

Vous dites qu’il est « ahurissant » que les gens ne vous croient pas capables de prendre vos propres décisions, et pourtant, il semble que vous pensiez que c’est bien de faire un affront aussi évident. Vous n’êtes vraiment pas aussi politiquement mature que vous le pensez. Peut-être devriez vous écouter un peu plus les autres.

 

Vous semblez penser que l’appel au BDS vient d’un groupe d’artistes plutôt que de la société civile palestinienne. C’est le peuple palestinien qui vous a demandé de boycotter et, si vous vous apprêtez à légitimer votre concert à Tel Aviv, c’est à eux que vous devriez vous adresser. Dire que vous êtes peinés parce que Ken Loach n’a pas appelé vous permet d’éviter l’essentiel, qui est que vous jouez sur une terre occupée, à l’encontre les souhaits d’un peuple opprimé. Et vous ignorez les voix de ce peuple. Cela vous est égal ?

 

Vous accusez les gens de lancer le mot « apartheid ». Vous vous rendez bien compte que l’un des signataires de la lettre est Desmond Tutu, non ? Vous vous rendez bien compte que le rapport de mars des Nations Unies a explicitement établi qu’Israël impose un apartheid au peuple palestinien ? Si vous aviez vraiment quelque respect que ce soit pour les Palestiniens, ou pour les artistes qui risquent leur carrière pour exprimer ce qu’ils pensent, vous ne diriez pas quelque chose d’aussi désinvolte et méprisant. La situation est sérieuse et aucun d’entre nous n’en parle avec légèreté. Mince, montrez un peu de respect.

 

Finalement, en tant que fan, je suggère que vous alliez écouter « A Reminder » (Aide-mémoire). Quand vous nous avez demandé d’adhérer à cette chanson, je suppose que ce sont les commentaires d’aujourd’hui que vous aviez en tête.

 

Il n’est pas encore trop tard pour changer d’avis.

 

Seamus

Fans de Radiohead pour la Palestine

 

Source:  radioheaddontplayisrael

Traduction : J. Ch. pour BDS France

Previous post

Une vague de boycotts frappe le festival israélien de films LGBT

Next post

Lisez la réponse de Roger Waters à Yorke sur la controverse Radiohead Israël