Home»ACTIONS ET EVENEMENTS»Rencontre régionale en Midi-Pyrénées : en avant pour le BDS !

Rencontre régionale en Midi-Pyrénées : en avant pour le BDS !

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print


Samedi dernier, Albi a accueilli une réunion de rencontre et d’organisation de 50 militant-e-s de huit villes de Midi-Pyrénées et de quatre autres villes du Sud Ouest, impliqués ou désireux de s’impliquer dans la campagne BDS. Cette rencontre s’est appuyée en partie sur le réseau de solidarité pour la Palestine établi au cours des dix dernières années, mais nombreux ont été ceux qui se sont rencontrés pour la première fois à la suite de l’appel ad hoc lancé pour la rencontre d’Albi : http://boycottisrael-mp.blogspot.com/2011/11/developper-la-campagne-bds-contre.htm

La matinée a été consacrée à des interventions et débats sur plusieurs thèmes : la dimension internationale de la campagne, son développement et ses victoires, avec Michael Deas, coordinateur pour l’Europe du Comité national palestinien du BDS ; les avancées en France et la lutte contre la répression judiciaire, avec Florent Schaeffer pour BDS-France.

Le reste de la journée a porté sur les campagnes BDS que les militants et leurs comités vont mener conjointement. La première campagne retenue est celle contre l’emploi de l’argent public pour servir les intérêts israéliens. C’est la suite de la mobilisation de 2011 contre une subvention du Conseil régional à la chambre de commerce France-Israël (voir notre article). La seconde est la campagne contre Mehadrin, société devenue l’exportatrice n°1 de fruits et légumes israéliens depuis la mort d’Agrexco, et impliquée comme Agrexco dans l’exploitation coloniale des territoires palestiniens occupés. Les militant-e-s vont préparer une journée ou semaine d’action régionale contre Mehadrin, et qui pourrait prendre une dimension nationale. La troisième, également plébiscitée, est la campagne contre Veolia. Veolia ne participe pas seulement à l’exploitation du tramway colonial à Jérusalem Est, il opère 4 lignes de bus pour les colonies de Cisjordanie et une immense décharge dans la vallée du Jourdain occupée, pour le seul bénéfice des Israéliens. D’importants succès ont été opérés par la campagne BDS contre Véolia, la décision est d’agir maintenant et ici pour que Veolia se retire d’Israël.

La réunion a mis en place un cadre de travail régional pour ces trois campagnes, un premier bilan des actions sera fait en mars 2012.

A sa façon, la Dépêche du Midi : http://www.ladepeche.fr/article/2011/12/04/1231181-les-partisans-du-boycott-d-israel-reunis.html a rendu compte de la rencontre.

Previous post

Albi : les partisans du boycott d'Israël réunis

Next post

Londres : Un syndicat de plus pour la Campagne pour le déraillement de Veolia et Alstom