Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT SYNDICAL»Se tenir aux côtés des travailleurs palestiniens à Gaza : un appel à la solidarité syndicale

Se tenir aux côtés des travailleurs palestiniens à Gaza : un appel à la solidarité syndicale

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

 

Le mouvement des syndicats palestiniens, soutenu par le Congress of South African Trade Unions (Confédération des syndicats sud-africains) et ses membres, appelle unanimement les syndicats du monde entier à agir immédiatement pour arrêter le massacre israélien à Gaza et faire rendre compte à Israël de ses crimes contre le peuple palestinien.

Durant les deux semaines de la dernière agression militaire israélienne dans la bande de Gaza, des familles entières ont été effacées, et plus de 600 Palestiniens tués, dont près de 80% étaient des civils, un tiers des enfants. Plus de 1,8 million de Palestiniens sont piégés dans un petit territoire occupé et assiégé dont Israël a fait une prison à ciel ouvert, soumis à des bombardements quotidiens par les fusées israéliennes et l’artillerie lourde. Depuis sept ans, les Palestiniens de Gaza subissent un siège brutal et illégal dont l’objectif est de détruire les conditions de vie et de briser l’esprit de la population. Le siège et le bombardement récurrent ont créé une catastrophe humanitaire, avec des pénuries critiques d’eau, de nourriture et de fournitures médicales. La liberté de mouvement, le droit à l’éducation et l’accès aux services de santé ont été interdits par l’occupation israélienne.

L’objectif d’Israël dans cette dernière agression contre les Palestiniens de Gaza et de Cisjordanie, y compris Jérusalem Est, est de perpétuer l’occupation. Cette année marque les dix ans écoulés depuis que la Cour internationale de justice (International Court of Justice, ICJ), a statué que la construction du mur d’Israël était illégale et que le régime associé dans la Cisjordanie palestinienne occupée —avec les colonies, la confiscation des terres, la ségrégation des routes, les systèmes de permis et les restrictions de mouvement — étaient illégaux du point de vue du droit international. Pourtant pendant ces dix ans, la communauté internationale a permis à Israël de continuer ses constructions dans les territoires occupés et de perpétuer son système d’occupation, d’apartheid et de colonialisme contre le peuple palestinien.

Pendant que les gouvernements tergiversent et permettent à Israël d’agir dans une complète impunité, pendant que les médias grand public répètent aveuglement la propagande israélienne digne du roman d’Orwell, la solidarité de la société civile est la seule force qui puisse aider à arrêter le massacre en cours de notre peuple et lui envoyer le message qu’il n’est pas seul, exactement comme une solidarité internationale efficace a soutenu le combat pour la liberté de l’Afrique du Sud de l’apartheid. Face à l’inaction internationale, nous, les syndicats palestiniens, nous appelons les syndicats de par le monde à prendre des mesures urgentes et en particulier à intensifier le mouvement de Boycott, désinvestissements et sanctions (BDS) contre Israël, jusqu’à ce que cet État respecte la loi internationale.

Nous vous demandons d’envisager les actions suivantes :

1. Arrêter de traiter des biens importés de ou exportés vers Israël,

2. Céder, dans votre fonds de pension syndical – et les autres -, les obligations israéliennes ainsi que celles des sociétés et des banques qui se rendent complices de l’occupation et de la violation des droits humains par Israël,

3. Vous dissocier des syndicats israéliens qui sont complices de l’occupation,

4. Soutenir notre appel pour un embargo militaire sur Israël,

5. Partager avec vos membres les informations sur le siège et la destruction de Gaza et demander à vos membres de boycotter les produits israéliens et de partager leurs connaissances à ce propos avec leur famille, leurs collègues et leurs amis.

Aujourd’hui, plus que jamais, la solidarité avec les travailleurs palestiniens et leurs familles dans Gaza et le reste du territoire palestinien occupé est une composante essentielle d’une politique syndicale progressiste et fondée sur des principes. Étant donné l’échec complet et la mauvaise volonté des gouvernements à faire en sorte qu’Israël rende des comptes au droit international, il est admis généralement que l’occupation israélienne doit être isolée par la pression de la société civile.

Nous comptons sur nos frères et nos sœurs du mouvement syndical à poursuivre internationalement une fière tradition de solidarité internationale et à se tenir à nos côtés comme vous l’avez fait dans le combat contre l’apartheid en Afrique du Sud.

Déclaration des syndicats palestiniens suivants :

  • Palestinian General Federation of Trade Unions-Gaza (Fédération générale palestinienne des syndicats-Gaza)
  • General Union of Palestinian Workers (Union générale des travailleurs palestiniens)
  • Union of Professional Associations (Union des associations professionnelles)
  • Federation of Independent Trade Unions (Fédération des syndicats indépendants)
  • Avec le soutien de : Congress of South African Trade Unions (Confédération des syndicats sud-africains, COSATU)

 

http://www.bdsmovement.net/2014/stand-with-palestinian-workers-in-gaza-a-call-for-trade-union-solidarity-12404

Previous post

Communiqué du monde de la culture espagnol contre le génocide palestinien

Next post

Les étudiants salariés de l’université de Californie soutiennent la Palestine