Home»COMITES LOCAUX»63»Action BDS Carrefour à Clermont-Ferrand le 2 avril

Action BDS Carrefour à Clermont-Ferrand le 2 avril

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Environ 23 militants de 11 organisations (AFPS, BDSF, UNEF, CGT, ATTAC, FSU, NPA, ADECR, LDH, PCF, RESF) de la Coalition BDS 63 (41 orgas), et des citoyen(ne)s, ont participé à l’action BDS du samedi 2 avril, devant 3 magasins Carrefour à Clermont (Market de la rue St-Alyre, City de la place Gaillard et City de la place Delille). A noter la forte mobilisation de l’UNEF (une bonne demi-douzaine de militant-e-s).

Environ 700 exemplaires du tract ont été distribués (1600  autres exemplaires avaient été distribués le 31 mars à une partie des 20.000 manifestants contre la loi « travail », ainsi que le 30 mars devant le tribunal de Riom au rassemblement de soutien au syndicaliste CGT Eric Colin victime de discrimination syndicale, puis lors de la conférence de P. Bouveret sur le nucléaire israélien et le Moyen Orient). Ce tract dit « je boycotte les produits de la colonisation israélienne », et appelle à la liberté d’expression et au droit au boycott, et à la solidarité avec les militant-e-s inculpé-e-s de Colmar.

 

DSC06673 (2) (800x592) DSC06671 (2) (800x569)

DSC06670 (2) (800x511) DSC06668 (2) (800x581)

Nous avons recueilli une cinquantaine de signatures de la pétition des 41 orgas de la Coalition BDS 63, demandant à Carrefour de retirer les produits des colonies israéliennes de la vente. Et une délégation des 11 organisations présentes a remis copie de 540 signatures  disponibles antérieurement, aux 3 vigiles qui représentaient la direction du magasin de St-Alyre. Nous avions envoyé avant notre venue un courrier RAR (ci-joint) à la directrice de ce magasin, pour la prévenir de notre action et lui rappeler les engagements « éthiques » de Carrefour.

L’accueil par les clients a été bon ou très bon, à part quelques rares cas de refus de tracts. Nombreux sont celles et ceux qui nous ont dit pratiquer le boycott depuis longtemps. D’autres demandent une liste de produits à boycotter. Certains ont demandé quelques tracts pour distribuer dans leur quartier. Plusieurs échanges de contacts, y compris des promesses d’adhésion.

Previous post

Action BDS à Strasbourg le 02.04.2016 devant le Centre Halles

Next post

Lettre ouverte au gouvernement allemand et à l’Académie des sciences et des Humanités de Göttingen