Home»ACTIONS ET EVENEMENTS»Appels»BDS Maroc : Que pouvons-nous faire pour la cause de la Palestine aujourd’hui ?

BDS Maroc : Que pouvons-nous faire pour la cause de la Palestine aujourd’hui ?

1
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Que pouvons-nous faire pour la cause de la Palestine aujourd’hui ? Des « fusées » pour frapper les intérêts sionistes partout dans le monde

Ces jours-ci, nous sortons dans la rue pour manifester notre colère, notre révolte, notre sentiment d’horreur face au massacre planifié de civils dans la grande prison à ciel ouvert de Ghazza.
Nous manifestons pour stigmatiser la complicité active des USA et de l’Europe et pour condamner la passivité de cette « communauté internationale » qui n’a que des déclarations vides de conséquences face à cette tragédie humanitaire.
Nous manifestons pour protester contre les discours des dirigeants occidentaux, les Obama, Hollande, Cameron, Merkel et Cie sur la « légitime autodéfense » des assassins d’enfants, et pour crier haut et fort la légitimité de la résistance face au blocus qui dure depuis 7 ans.

Nous manifestons pour soutenir la résistance héroïque de Ghazza face au rouleau compresseur de la 4e puissance militaire mondiale, incapable face aux combattants qui lui infligent de lourdes pertes. Une puissance militaire qui n’a pas trouvé d’autre riposte que de massacrer les civils, vaine tentative de vider l’eau dans lequel le poisson vit, se déplace et combat.
Les massacres de civils nous disent clairement que le sionisme reste inchangé dans son projet : « une terre sans peuple » signifie combien sont négligeables pour le sionisme les vies de ces empêcheurs de coloniser – simplement parce qu’ils sont là et qu’ils résistent du simple fait qu’ils vivent là, sur la terre que les sionistes veulent « purifier ethniquement », pour réaliser pleinement leur « Etat juif ».
Nous manifestons pour saluer les lueurs naissantes d’une 3ème Intifadha qui se lève en Cisjordanie, à Jérusalem et dans les territoires de 1948.
Oui, manifester est très important. Lorsque nous rencontrons les militants palestiniens actifs, ou tout simplement les citoyens palestiniens, ils nous le disent. Ils nous confirment combien compte pour eux l’ampleur de ces manifestations marocaines qui sont un soutien politique considérable dans ces moments où le combat s’étend à l’arène internationale.

Mais une question taraude chacun de nous : est-ce c’est tout ce que je peux faire aujourd’hui, ici et maintenant, pour alléger la souffrance des Palestiniens ?

Le peuple palestinien a inventé des « fusées » qui peuvent atteindre les intérêts des sionistes encore plus loin que Tel-Aviv. Jusqu’à Paris, Londres, Washington et même Casablanca. Et il a mis ces «fusées » à la portée de tout citoyen.
Ces « fusées BDS », nous avons commencé à apprendre à nous en servir.

Commençons déjà par boycotter avec succès les dattes MEDJOUL. D’autres produits suivront.
Renforçons les campagnes internationales contre les multinationales qui sont activement complices du projet d’occupation de la Palestine (G4S, SIEMENS, ALSTOM, VEOLIA,…)
Que notre gouvernement exerce les prérogatives de souveraineté nationale : qu’il ordonne aux services douaniers de stopper toutes les marchandises qui arrivent directement de Haifa dans les containers de la compagnie de navigation israélienne ZIM. Que le gouvernement interdise à tous ceux qui ont participé à l’armée d’occupation – et qui sont donc des criminels de guerre – l’accès du territoire du Maroc.
Exigeons de l’Etat de renoncer au commerce d’armes et d’équipements militaires avec le complexe militaro-industriel sioniste (drones, F16…).
Que chacun contribue dans son domaine : agissons pour couper toute relation académique, culturelle et sportive avec les institutions sionistes.
Le projet sioniste est vulnérable parce qu’il est illégitime.

Frappons-le là où cela lui fait mal : ses intérêts économiques et son « image ».
Contribuons ainsi à l’isolement qui hâtera sa défaite.

SION ASSIDON , Activiste BDS maroc

Juillet 2014

(1) BDS : Mouvement pacifique international créé à travers le monde en réponse à un appel palestinien (juillet 2005) signé par des centaines d’ONG, de partis et de syndicats palestiniens et qui vise à l’instar de la campagne anti-apartheid victorieuse en Afrique du Sud, à obliger Israël à appliquer les décisions internationales (retour des réfugiés, arrêter la colonisation, mettre fin au système d’apartheid contre le peuple palestinien) en pratiquant le Boycott des produits israéliens, en appelant au Désinvestissement des activités des multinationales complices, et à l’application de Sanctions internationales contre Israël.

Sites : http://www.bdsmovement.net/ , http://www.bdsmaroc.org/

Previous post

Les stars du rock Peter Gabriel et Bobby Gillespie réclament l'embargo des armes vers Israël

Next post

Ilan Pappe : "Pour la famille de l’une des 1000 victimes du massacre génocidaire d’Israël dans la bande de Gaza"