Posts In Category

Procès contre des militants

image_print

Le 2 février dernier s’est déroulé à Metz le procès en première instance sur plainte de la multinationale israélienne TEVA (génériques pharmaceutiques) contre le président du collectif BDS 57, poursuivi pour provocation à la discrimination. Les associations France-Israël et Avocats sans frontière s’étaient au dernier moment constituées partie civile. Les

Le Tribunal de Metz a rendu le jeudi 23 février son verdict concernant le procès intenté par l’entreprise israélienne de médicaments TEVA contre Richard Srogosz, président du Collectif BDS 57, poursuivi pour avoir adressé le 12 février 2015 une lettre à des pharmaciens les informant de la campagne de boycott

COMMUNIQUÉ DE BDS FRANCE 34 Mardi 7 février 2017, la cour d’Appel de Montpellier a délibéré sur l’affaire Saadia et Husein et a prononcé la relaxe de nos deux camarades injustement condamnés par le jugement du TGI du 6 avril 2016. Saadia et Husein avaient partagé le 6 août 2014

En soutien à Richard et au collectif BDS 57  (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) Pour le droit au boycott et contre la criminalisation du mouvement social Rassemblement le 2 février à partir de 12h30 devant le Tribunal de Grande Instance de Metz. Le jeudi 2 février 2017, le président du collectif BDS 57 comparaîtra

Le mardi 24 janvier 2017, le président du collectif BDS 57 comparaîtra devant le Tribunal de grande Instance de Metz L’accusateur est l’entreprise israélienne TEVA. En février 2015, dans le cadre d’une campagne nationale à laquelle nous participions également, le collectif BDS 57 -dont notre camarade Richard- intervenait auprès des

En soutien à Richard et au collectif BDS 57 (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) Pour le droit au boycott et contre la criminalisation du mouvement social  Rassemblement le 24 janvier à partir de 12h30 devant le Tribunal de Grande Instance de Metz.   Le mardi 24 janvier 2017, le président du collectif

Rassemblement devant la Cour d’Appel pendant le procès en Appel du 6 décembre 2016. Suite aux condamnations en première instance de Saadia et Husein, ceux-ci ont fait appel. La session a eu lieu le 6 décembre 2016 à la Cour d’Appel de Montpellier. L’affaire a été mise en délibéré au

Procès contre les 4 militantEs BDS toulousainEs : les officines pro-israéliennes jugées irrecevables font appel. Le Tribunal de Grande Instance de Toulouse dans son jugement du 14 novembre n’a pas retenu le motif « d’incitation à la discrimination en raison d’une ethnie, religion, nation » (basé sur la la loi de la presse)

NON à l’attaque de TEVA contre BDS ! SOUTIEN AU PRÉSIDENT DU COLLECTIF BDS 57 (Metz)  BDS : « Boycott, Désinvestissement, Sanctions, la réponse citoyenne, antiraciste et non violente à l’impunité israélienne »   En janvier 2016, le président du collectif  BDS 57 (Metz) a été auditionné suite à une plainte « pour discrimination » déposée

Le Collectif BDS 57 associé à dix autres organisations vient de mettre en place un festival pour la Palestine, une première à Metz. L’événement s’est déroulé à L’Espace Clovis (Foyer Abbé Pierre) les vendredi 21 et samedi 22 octobre derniers, dans un cadre où on pouvait également découvrir une exposition

Communiqué de La Cimade 4 octobre 2016 La Cimade dénonce la multiplication des procédures policières et judiciaires contre des militants du mouvement de solidarité avec le peuple palestinien comme celles engagées cet été à Lyon et à Montpellier et demande à nouveau au gouvernement de cesser de criminaliser le mouvement

 Entre 150 et 200 personnes  se sont rassemblées à Toulouse devant le tribunal où passaient en procès les 4 inculpéEs de la campagne BDS. De 13H à 20H, malgré une interdiction préfectorale annoncée le matin même, de nombreux militants des différentes organisations du Comité de soutien aux inculpéEs BDS Toulousains ont

Nous exigeons la relaxe des quatre militant-e-s de Toulouse et vous donnons rendez-vous le 22 septembre dès 13H devant le Tribunal de Toulouse pour les soutenir. La Campagne BDS France www.bdsfrance.org campagnebdsfrance@yahoo.fr

Malgré les vacances, 55 personnes se sont  rassemblées mardi 2 août 2016 pour accompagner José-Luis Moraguès, l’un des porte -parole du comité BDSF34, convoqué pour audition à la demande de la préfecture. Motif : la mention « Boycott Israël Apartheid » sur le tee shirt porté lors lors du rassemblement statique. Rassemblement 

Bernard, Jean-Pierre, Loïc et Yamann, militantEs BDS (Boycott – Désinvestissement – Sanctions) étaient convoquéEs devant le tribunal correctionnel de Toulouse le jeudi 30 juin. Déjà reporté le 9 décembre dernier, le procès est renvoyé une nouvelle fois au 22 septembre et encore une fois à la demande des officines pro-israéliennes

Plus de 250 personnes venues d’un peu partout en France ont assisté le 30 juin dernier au rassemblement de soutien à nos camarades de BDS de Toulouse Bernard, Loic, Jean Pierre et Yaman scandaleusement poursuivis suite notamment à une dénonciation locale de la LICRA  pour de simples distributions de tracts BDS

Liste des communiqués de soutien : Campagne BDS France Act-Up Sud-Ouest AFPS AFPS 32 AFPS 34 AFPS 40 AFPS 44 AFPS 59/62 AFPS 63 AFPS 65 AFPS 82 AFPS Pays de Cournouaille ATTAC Toulouse BDS France 34 BDS 57 BDS France Marseille CAPJPO EuroPalestine CNT 31 Collectif 69 Collectif BDS

Samidoun Palestinian Prisoner Network Mardi 7 juin 2016 Le mardi 31 mai, 150 personnes se sont rassemblées à Toulouse pour écouter Mohammed Khatib, de Samidoun Europe, et l’écrivain Eric Hazan, qui prenaient la parole en vue de défendre les 4 militants BDS de Toulouse confrontés à une criminalisation et à

Le comité de soutien aux inculpé-e-s BDS toulousain-e-s a prévu un meeting ce mardi 31 Mai avec Mohammed Khatib, militant palestinien et responsable de Samidoun Europe, et Eric Hazan, écrivain, éditeur et fondateur des éditions La Fabrique. La Mairie de Toulouse, qui n’en est pas à son coup d’essai, a

COMMUNIQUÉ Procès consécutif à la plainte de la LDH contre deux porte-parole du Comité BDS France 34 POURQUOI NOUS FAISONS APPEL : PAS D’INFRACTION SANS INTENTION Le 6 avril 2016 le tribunal a rendu son jugement.  Il nous a déclarés coupables de : « Contestation de l’existence de crime contre l’humanité (…)» et de