Home»COMITES LOCAUX»69»COMMUNIQUE : Nous dénonçons l’arrestation (incroyable) à Lyon d’une cinquantaine de militants soutenant la Palestine !

COMMUNIQUE : Nous dénonçons l’arrestation (incroyable) à Lyon d’une cinquantaine de militants soutenant la Palestine !

14
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

La Campagne BDS France dénonce les arrestations arbitraires et scandaleuses de militant-e-s hier lors d’un pique nique sur les quais du Rhône.

La Campagne BDS France apporte son soutien total à l’ensemble des militant-e-s brutalisés lors de ce pique-nique pacifique. Halte à la répression contre les militant-e-s BDS non violents!

vendredi 22 juillet 2016, Par Le Collectif 69 

Nous dénonçons l’arrestation d’une cinquantaine de militant-e-s et des enfants ce jour alors qu’ils organisaient un pique-nique (rassemblement autorisé par la Préfecture) sur les quais du Rhône. Ils allaient ensuite se diriger vers la place des Terreaux où un concert (autorisé lui aussi) était prévu.

En grand nombre les policiers ont embarqué toutes ces personnes dans un car et les ont emmenées à l’hôtel de police rue Marius Berliet ! Menacées de garde à vue, ils étaient poursuivis pour discrimination économique. C’est le port d’un tee-shirt « Boycott Israël » (« Boycott Apartheid Israël ») qui justifiait cette accusation !

Tandis que ce scandale prenait de l’ampleur sur les réseaux sociaux, un contrordre est venu : toute charge était abandonnée, et tout le monde s’est retrouvé dehors ! Sauf un militant qui est encore retenu cette nuit, sans doute pour rébellion (?).

[Ce militant est ressorti le lendemain matin 23 juillet vers 11 heures NDLR]

- Nous exigeons la libération et l’abandon de toutes charges contre le militant encore retenu !

- Assurément, la police devrait avoir d’autres priorités nous semble-t-il ? Par quelle aberration de tels ordres ont-ils été donnés, pour mobiliser tant de policiers pour arrêter des militants connus et qui avaient obtenu l’aval de la Préfecture !

- Nous dénonçons la criminalisation des militants qui se battent pacifiquement pour les droits du peuple palestinien, et notamment par la campagne internationale Boycott, Désinvestissements Sanctions (BDS)

Le Conseil d’Administration du Collectif 69 Palestine Lyon le 22 juillet 23h30

Source: http://collectif69palestine.free.fr/spip.php?article1017


DANS LA PRESSE

-  Lyon Mag

-  Rebellyon

-  Radio Espace 

-  ML Lyon 


COMMUNIQUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Une cinquantaine de militants soutenant la Palestine ont été arrêtés ce vendredi 22 juillet 2016 alors qu’ils terminaient un pique-nique (autorisé) sur les quais du Rhône pour se déplacer vers la place des Terreaux où un rassemblement (autorisé) sous forme d’animation théâtrale et musicale était prévu.

Cette mobilisation était organisée par Europalestine, et soutenue par le collectif 69 de Soutien au Peuple Palestinien, dans le cadre d’un Palestine Tour qui, parti de Paris, a fait étape dans plusieurs villes de l’Est.

Les militants dont certains portaient le T-shirt BDS -Boycott Désinvestissement Sanctions- étaient encore retenus en fin d’après-midi à l’hôtel de police rue Marius Berliet.

Le Parti de Gauche 69 condamne ces arrestations injustifiées, rappelle le droit au boycott, et soutient les organisations qui font pression de façon non-violente pour qu’Israël abandonne sa politique de colonisation.

Le Parti de Gauche du Rhône Lyon, le 22 juillet 2016


Bonjour

L’AFPS Nord-Pas de Calais s’associe à cette protestation contre arrestations à Lyon, et mise en cause de militants mobilisés sur la base de l’appel BDS de 2005 de la société civile palestinienne. Elle poursuit son combat, dans la région Nord-Pas de Calais, comme dans le pays, pour la liberté d’expression et pour le respect des libertés publiques, en particulier le droit de rassemblement et le droit de manifester. Solidairement Jean-François Larosière

Président de l’AFPS Nord-Pas de Calais


Vidéo de l’arrestation

Previous post

Rassemblement de soutien à BDS France 34 : 2 août 15h commissariat central - Montpellier

Next post

Guide pour les autorités locales dans le soutien des droits palestiniens