Home»ACTIONS ET EVENEMENTS»Appels»Des citoyens israéliens à Santana : Ne jouez pas, s’il vous plaît, en Israël de l’apartheid

Des citoyens israéliens à Santana : Ne jouez pas, s’il vous plaît, en Israël de l’apartheid

15
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Mai 2016

À Carlos Santana,

Nous sommes des citoyens d’Israël opposés à l’occupation militaire de notre gouvernement et à la politique d’apartheid contre le peuple palestinien. Nous soutenons le mouvement mondial de défense des droits humains dirigé par les Palestiniens de Boycott, Désinvestissement et Sanctions d’Israël (BDS).

Nous vous écrivons aujourd’hui pour vous inciter à affirmer votre solidarité avec les opprimés et à dire NON au blanchiment de l’apartheid par la musique. Nous vous exhortons à annuler votre concert en Israël et nous nous en expliquons dans les lignes qui suivent.

En 2010, vous avez été un des premiers artistes de renommée mondiale à refuser publiquement de vous opposer à BDS avec feu Gil Scott Heron et Roger Waters.

Depuis 2010, rien ne s’est amélioré pour les Palestiniens qui croupissent sous le régime discriminatoire et répressif d’Israël. Israël a mené deux assauts plus intenses sur Gaza. Leur ampleur plus importante à tous les deux en 2014, a eu pour résultat le massacre, par une puissance de feu israélienne énorme, de plus de 2 000 Palestiniens, dont 500 étaient des enfants. 89 familles ont été rayées de la carte. 2 000 enfants se sont retrouvés orphelins. 18 000 maisons ont été détruites ou gravement endommagées. Entre les massacres, Israël continue à tirer quotidiennement sur les paysans palestiniens et sur les pêcheurs et des tanks font de fréquentes incursions dans des champs. Pas plus tard que la semaine dernière, Israël a bombardé Gaza quatre jours de suite, causant la mort d’une femme et blessant un vieil homme, une jeune femme et plusieurs enfants.

En Cisjordanie, rien qu’au cours de l’année passée, plus de 220 Palestiniens ont été tués par les forces armées israéliennes et par des civils armés, ce qui a fait affirmer à des d’ONG comme Amnesty International et à des personnalités politiques au niveau mondial qu’il s’agissait d’exécutions extra judiciaires. Un quart de ceux qui ont été tués étaient des enfants et des mineurs. De plus, Israël pratique la démolition massive de maisons palestiniennes en déracinant en même temps les communautés bédouines du Negev/Naqab (dans le sud d’Israël). Des raids militaires sont menés pour arrêter des Palestiniens, c’est le lot quotidien, de même que la réalité étouffante des checkpoints, les fermetures et les couvre-feux.

Les Palestiniens d’Israël ont fait l’expérience d’une recrudescence d’arrestations et de brutalités policières. La déambulation dans les rues de gangs hurlant « Mort aux Arabes » est maintenant un phénomène commun. Les citoyens palestiniens indigènes d’Israël sont déshumanisés par les législateurs israéliens et par des personnalités, y compris le dirigeant de la soi-disant opposition, Isaac Herzog, qui se vante que son parti « n’aime pas les Arabes ».

En tant que citoyens d’Israël profondément préoccupés par la situation actuelle et par l’avenir, nous vous demandons de prêter attention à l’appel de la société civile palestinienne pour le boycott d’Israël, tout comme l’appel « J’vais pas jouer à Sun City » lancé il y a plusieurs dizaines d’années dans le cadre de la campagne contre l’apartheid sud-africain.

En 2011, Israël a rendu illégal l’appel BDS. Nous choisissons de défier la loi, sachant que la punition qui nous est réservée par notre gouvernement est bien plus légère que celle réservée à nos collègues palestiniens. Au moment où nous nous exprimons, Israël a promulgué une interdiction de se déplacer à Omar Barghouti, cofondateur du mouvement BDS. Le seul « crime » de Barghouti est d’agir comme défenseur des droits humains en voyageant dans le monde et en faisant appel à la conscience et au sens du devoir moral des gens.

Cher Carlos Santana, tenez vous s’ils vous plaît aux côtés du peuple palestinien indigène qui est privé de ses droits, ne prêtez pas votre art ni votre nom à l’apartheid israélien et à la violation des droits humains. Ne jouez pas, s’il vous plaît, pour Israël de l’apartheid.

Sincèrement

BOYCOTT! Soutien à l’appel palestinien BDS de l’intérieur

Source: http://boycottisrael.info/

Traduction SF pour BDS France

Previous post

Ken Loach soutient publiquement le boycott d’Israël

Next post

BDS, c’est la liberté d’expression, dit le gouvernement hollandais