Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»DESINVESTISSEMENT»Orange»Des Égyptiens lancent le boycott de la filiale Mobinil d’Orange sur sa complicité avec les crimes israéliens

Des Égyptiens lancent le boycott de la filiale Mobinil d’Orange sur sa complicité avec les crimes israéliens

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Ali Abunimah Lundi 25/O5/2015

Des militants égyptiens appellent leurs concitoyens à rejeter la société de téléphone Mobinil parce que sa maison-mère est complice des crimes d’Israël contre les Palestiniens.

Lors d’une conférence de presse samedi au C  aire, des porte-parole de BDS Égypte ont incité le public à faire passer leur abonnement immédiatement à d’autres compagnies. La loi égyptienne permet de changer de fournisseur d’accès tout en gardant le même numéro de téléphone.

Ils on annoncé une poursuite du boycott jusqu’à ce qu’Orange se retire d’Israël et cesse son soutien à l’armée d’occupation israélienne.

Mobinil qui a au moins 33 millions d’utilisateurs en Égypte est détenue à 99% par Orange, ce qui fait de l’Égypte un des plus gros marchés de la multinationale française.

Les militants ont cité le soutien direct d’Orange et sa sponsorisation d’unités de l’armée israélienne – en particulier la division blindée « Ezuz »- pour leur participation à l’assaut meurtrier sur Gaza l’été dernier, qui a tué plus de 2 200 Palestiniens.

L’ampleur du rôle d’Orange dans l’attaque de Gaza a été révélée par l’Intifada électronique en avril.

Le boycott de Mobinil est la première campagne de BDS Égypte, une coalition de la société civile qui s’est formée le mois dernier pour soutenir la campagne à direction palestinienne de boycott, désinvestissement, sanctions (BDS) visant Israël.

La campagne se centre sur « les violations commises par Israël en vue de créer une réalité nouvelle dans laquelle l’équilibre du pouvoir soit en faveur des droits du peuple palestinien » a déclaré BDS Égypte dans un communiqué de presse.

BDS Égypte dit n’appartenir à aucun parti et être un mouvement ouvert à tous ceux qui soutiennent ses objectifs et ses méthodes. Selon ce qu’a dit un porte-parole lors de la conférence de presse, dix partis politiques et plusieurs syndicats appuient déjà le boycott de Mobinil.

Partenaires des crimes

Orange opère en Israël via un franchisé, la compagnie israélienne Partner Communications Ltd.

La compagnie internationale de téléphone participe à des violations systématiques des droits des Palestiniens, selon une enquête publiée ce mois-ci par une coalition d’organisations de défense des droits humains et de syndicats français et palestiniens.

Le rapport d’enquête note qu’Orange profite des colonies israéliennes de Cisjordanie puisque Partner a des centaines de relais téléphoniques et d’autres équipements, dont la plupart sont situés sur des terres privées confisquées à des Palestiniens.

Il y a aussi des dizaines de Boutiques Orange dans les colonies construites par Israël en Cisjordanie, en violation du droit international.

Une campagne en développement

Les organisateurs égyptiens de la campagne projettent de la développer, mais ils ont dit aussi qu’elle pouvait cesser dès la semaine prochaine si Orange profitait de l’assemblée annuelle de ses actionnaires du 27 mai à Paris  pour annoncer la fin de sa complicité avec les crimes israéliens.

BDS Égypte a déjà écrit aux dirigeants de Mobinil et d’Orange en exposant ses revendications. Si les compagnies n’agissent pas en réponse au boycott, d’autres mesures seront prises, notamment l’appel à boycotter d’autres sociétés appartenant à Mobinil et l’encouragement aux Égyptiens à ne pas autoriser la pose de relais de communication de Mobinil ou ses publicités sur leurs propriétés.

« Notre but n’est pas de détruire Mobinil et de semblables sociétés » a dit Ramy Shaat, membre fondateur de la Route de la Révolution, à la conférence de presse. « Notre but est qu’ils arrêtent de profiter des meurtres et de l’occupation ».

Shaat a aussi insisté sur le pouvoir et le potentiel du public égyptien quand il sera averti de l’implication de ces compagnies dans les exactions israéliennes.

« Une de nos méthodes-clef est d’élever le niveau de conscience des Égyptiens que les crimes et la poursuite de l’occupation des israéliens mettent déjà en colère » a dit Shaat.

Il a ajouté que la campagne organiserait des réunions et se servirait des media et des réseaux sociaux pour éduquer le public sur les raisons du boycott.

« Quand le peuple égyptien réalisera qu’Orange soutient l’occupation » a dit Shaat, « et que cette compagnie en possède une autre en Égypte qui s’appelle Mobinil, les gens refuseront de payer un sou à une telle compagnie. »

« Nous montrerons à cette compagnie que le peuple égyptien peut lui causer des pertes jusqu’à ce qu’elle se retire » a ajouté Shaat.

Une pétition à l’échelle mondiale

BDS France et BDS Égypte espèrent accroître la sensibilisation à l’échelle mondiale  via une pétition commune en ligne, en anglais, français et arabe, intimant à Orange de cesser son partenariat avec Partner.

BDS Égypte poste des actualisations sur sa page Facebook et sur son compte Twitter @BDSEgypt.

Orange, directement et par ses filiales, a environ 250 millions d’utilisateurs dans des douzaines de pays.

Orange opère à travers divers systèmes de partenariat : au Royaume Uni sous le nom EE, en Belgique en tant que Mobistar, au Maroc en tant que Médi Télécom et en Irak sous le nom de Korek Telecom.

Il opère sous le nom « Orange » en France, Espagne, Jordanie et Tunisie, entre autres.

Video

Les arabophones peuvent visualiser la vidéo de la conférence de presse dans laquelle les intervenants sont, de droite à gauche : Mohamad Salem du Parti Égyptien Démocratique, Ramy Shaat, fondateur de la Route de la Révolution (Thuwar) ; AbdelRahman Abu Salem de BDS Égypte – Ahmad El-Sheik, journaliste indépendant et membre du Mouvement Populaire Égyptien pour le Boycott d’Israël.

Traduction SF pour BDS France

Source: Electronic Intifada : http://electronicintifada.net/blogs/ali-abunimah/egyptians-launch-boycott-orange-owned-mobinil-over-complicity-israeli-crimes

Previous post

ORANGE : La mobilisation continue !

Next post

Les nouveaux Robinson ne commercialiseront plus de produits de la marque Mehadrin