Home»Actus»Journée « de Jérusalem » une provocation intolérable ! – Communiqué de la Campagne BDS France

Journée « de Jérusalem » une provocation intolérable ! – Communiqué de la Campagne BDS France

11
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Journée « de Jérusalem » une provocation intolérable ! 

Communiqué de la Campagne BDS France, le 18 juin 2021

A quelques semaines des attaques à l’encontre de la population civile dans les quartiers  palestiniens de  Sheikh Jarrah , de Silwan et dans tout Jérusalem, alors que l’entreprise israélienne de nettoyage ethnique se poursuit dans  la ville , et que la répression frappe les Palestiniens des territoires occupés comme les citoyens palestiniens d’Israël, des organisations sionistes, soutenues par les collectivités territoriales, n’hésitent pas à organiser en France  une journée dite “de Jérusalem”.

Cette journée est destinée à célébrer  la « réunification » de Jérusalem, en réalité sa conquête le 15 juin 1967, et à présenter la ville  comme la capitale éternelle d’Israël, contre  la position de toute la communauté internationale. Il s’agit ainsi d’effacer l’entreprise de colonisation  et les dynamiques d’épuration ethnique qui viennent encore une fois d’enflammer la  ville.

Le pendant de cette journée,   dans Jérusalem occupée, est la « marche des drapeaux » organisée ce mardi 15 juin  par des groupes  nationalistes d’extrême droite  dans la vieille ville, soutenus par le gouvernement  et protégés par la police, aux cris de « mort aux arabes ».

Une telle célébration en France constitue une véritable provocation. Elle contrevient aux résolutions adoptées  en 1980 par la communauté internationale sur le statut de Jérusalem,  qui  refusait son annexion. La France a voté la résolution 478  du conseil de sécurité de l’ONU qui  met Israël en demeure de cesser son occupation des territoires arabes pris en 1967, dont Jérusalem Est. Le ministre des affaires étrangères  J.Y. Le Drian  écrivait en mai 2018 : «  la France comme l’ensemble de la communauté internationale, ne reconnaît aucune souveraineté sur Jérusalem. »

Cependant, à Montpellier, est organisée la 44ème journée de Jérusalem le dimanche 20 juin 2021, au mépris des centaines de victimes des récentes attaques israéliennes et des milliers d’autres victimes de l’annexion de Jérusalem par Israël.

Cette initiative est soutenue, en opposition à la position officielle de la France,  par plusieurs collectivités territoriales, dans le cas de Montpellier, la Région Occitanie, le Département Hérault et la Ville de Montpellier. L’implication des collectivités territoriales dans le blanchiment de l’apartheid israélien – qui constitue un crime contre l’humanité constamment dénoncé par de nombreuses ONG et organismes internationaux – assure ainsi la promotion du régime israélien qui opprime les Palestiniennes et Palestiniens depuis des décennies, et constitue une violation de la position officielle de la France sur cette question.

Avec la Campagne BDS France refusons cette provocation !

Contre le blanchiment de l’apartheid israélien et de la colonisation,  des actions locales auront lieu prochainement afin de dénoncer cette opération de soutien au régime sioniste :

  • Samedi 19 juin, Place de la Comédie, à 16h
  • Dimanche 20 juin à Grammont (Rond point de Madrid- entrée parking Decathlon), à 15h30.

Pour plus d’informations, cliquez ici et  ici

La Campagne BDS France. 

 

Previous post

ACTIONS CRITERIUM DAUPHINE dans le 63 - #IsraelApartheidNation 

Next post

Israël hors du tour de France 2021 ! - Communiqué de la campagne BDS France