Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT DES ENTREPRISES»Agrexco»La Coalition contre Agrexco en Italie est lancée !

La Coalition contre Agrexco en Italie est lancée !

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Campagne de boycott de la société Agrexco

L’Europe, l’ONU et la Communauté internationale considèrent les colonies israéliennes construites sur le territoire palestinien non seulement illégales mais comme un obstacle sérieux à la paix au Moyen-Orient. Pourtant, la colonisation de vastes zones de  Cisjordanie continue, confisquant la terre, les ressources, le travail à une population placée depuis des décennies sous l’emprise de l’occupation militaire israélienne. De plus le gouvernement israélien s’est  de nombreuses fois rendu coupable de crimes de guerre contre l’humanité ; il a été  dénoncé et condamné par des institutions comme l’ONU, l’Europe et des ONG comme Amnesty international et l’Observatoire des Droits de l’Homme.

Acheter des produits en provenance d’Israël, spécialement des colonies, signifie soutenir directement et de façon consciente ce régime d’apartheid. C’est pour cela que nous invitons les consommateurs italiens à agir concrètement en participant au boycott de la société israélienne Agrexco.

Agrexco est le principal exportateur de produits agricoles israéliens., commercialisant 70% des fruits, légumes fleurs et herbes aromatiques produits en Israël et dans les colonies. Avec la marque Carmel, Agrexco commercialise  70% des fruits et légumes produits par les colonies dans les territoires occupés ainsi que l’a admis un procès pénal en Angleterre à l’encontre de cette même société. Beaucoup de ces colonies se trouvent dans la vallée du Jourdain, la région la plus fertile de Cisjordanie, dont 95% sont occupés par les colonies illégales, les plantations coloniales et les bases militaires.  80% des produits de Carmel-Agrexco sont exportés et vendus en Europe, depuis l’été 2009 par le port italien de Vado Ligure (Savone).

Sur la base de accords commerciaux entre l’Europe et Israël, les produits israéliens jouissent d’allègements fiscaux, c’est-à-dire exemptés de paiement des taxes  de douanes. Dans une récente condamnation,  la Cour européenne de justice a cependant révélé que beaucoup des produits des colonies, qui ne devraient pas jouir de ces exemptions , arrivent étiquetés comme provenant d’Israël et sont ainsi exportés illicitement à couts réduits. Le résultat est que les fruits d’un système illégal et de violations des droits internationaux finissent sur nos tables à des prix injustement plus bas et concurrentiel .

Il  est temps de dire : « BASTA »

Boycottons les fruits de l’apartheid

Boycottons Carmel-Agrexco

source: http://www.stopagrexcoitalia.org/

Previous post

Toulouse : des associations pro-israéliennes veulent fêter "Yom Haatzmaout" en présence d’officiers de l’armée israélienne

Next post

La plus importante fédération italienne "FIOM" rejoint le BDS