Home»ACTIONS ET EVENEMENTS»Appels»Lettre de BDS France à Michèle Laroque et Muriel Robin: « ne divertissez pas l’apartheid israélien! »

Lettre de BDS France à Michèle Laroque et Muriel Robin: « ne divertissez pas l’apartheid israélien! »

91
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

(English Below)

Paris le 26 janvier 2018

Chère Michèle Laroque, chère Muriel Robin,

Nous avons appris que vous avez l’intention de vous produire le 28 mars prochain à l’auditorium Smolarz de l’université de Tel-Aviv avec votre spectacle culte « Elles s’aiment ». Nous ne doutons pas que les répliques drôles et les deux personnages aux caractères bien trempés divertiraient de nombreuses et nombreux fans, mais nous souhaitons vous informer sur le contexte culturel, historique et politique dans lequel vous risqueriez de jouer votre show, car malheureusement dans cette partie du monde il est impossible de ne pas mélanger divertissement et politique.

L’université dans laquelle vous envisagez de jouer est construite sur le village palestinien détruit de Sheikh Muwannis en 1948. La « Maison Verte », ancienne maison du maire de Sheikh Muwannis, est l’un des quelques immeubles restants originels du village, et sert actuellement de restaurant pour le personnel universitaire. L’Université de Tel Aviv a vivement objecté à la mise en place d’un panneau sur la Maison Verte expliquant son origine.

Par ailleurs, le gouvernement israélien ne respecte toujours pas les conventions internationales à l’égard d’un pays occupé, entrave l’économie palestinienne par les difficultés de circulation (nombreux check-points, routes séparées), la confiscation de l’eau, des mesures de sécurité extrême. A Jérusalem de nombreuses maisons sont détruites régulièrement, à Gaza un blocus illégal asphyxie la population, la privant des besoins les plus élémentaires.

Michèle Laroque, vous déclariez au Parisien dans une interview en 2010 : « Aux États-Unis, une femme, qui travaille entre Israël et la Palestine, a une théorie qui consiste à dire que, tant que la peur empêche de vivre, elle rend la paix impossible. C’est sans fin. J’aimerais tant que l’on puisse se faire rire les uns les autres. » Sachez que ce qui rend la paix impossible c’est aussi la colonisation relancée sans cesse par le gouvernement israélien, et ce en dépit des nombreuses résolutions de l’ONU sur cette question. On ne pourra se faire rire les un-e-s les autres car les palestinien-ne-s ne sont pas autorisé-e-s à se déplacer en Israël, et qu’ils et elles ne pourront donc pas rire avec vous des nombreux sketchs sur la conduite, les belles-mères, le bricolage, etc. à Tel-Aviv.

S’inspirant de la lutte anti-apartheid en Afrique du Sud, les Palestinien-ne-s ont lancé en 2005 un appel international à la solidarité, par le boycott d’Israël jusqu’à ce que cet État mette fin à ces injustices et respecte le droit international et les droits humains. Cet appel a été entendu par des milliers de personnalités et de simples individus dans le monde entier, y compris côté israélien.

Muriel Robin, Michèle Laroque, nous vous demandons de rejoindre ces nombreuses et nombreux artistes qui ont choisi de ne pas se rendre en Israël pour divertir l’apartheid, parmi lesquels on peut citer tout récemment la jeune chanteuse Lorde, mais aussi Cassandra Wilson, Annie Lenox, Lauryn Hill, Natacha Atlas, Aziza Brahim, Cat Power, Vanessa Paradis, Sinead O’Connor, Roger Waters, Elvis Costello, Brian Eno, Jason Moran, Richard Bona, Eddie Palmieri, Salif Keita, Jello Biafra,Massive Attack, U2, Gil Scott-Heron, John Berger, Alice Walker, Gillian Slovo, Naomi Klein, Susan Sarandon, Emma Thompson, Danny Glover, Peter Brook, Jean-Luc Godard, Mira N air, Ken Loach ou Mike Leigh.

Vous êtes toutes les deux des femmes engagées, que ce soit par votre participation régulière aux concerts des Enfoirés ou auprès des enfants dans divers cadres. Au nom de la solidarité, de la justice et de l’égalité, au nom du peuple palestinien, nous vous demandons donc d’annuler votre représentation à Tel-Aviv.

Michèle Laroque, Muriel Robin, ne divertissez pas l’apartheid !

Dans l’attente d’une réponse de votre, part, nous nous tenons à votre entière disposition pour des informations sur notre campagne BDS (Boycott – Désinvestissements – Sanctions).

Campagne BDS France

www.bdsfrance.org

campagnebdsfrance@yahoo.fr

ENGLISH:

Letter from BDS France to Michele Laroque and Muriel Robin:

Don’t entertain Israeli apartheid!”

 

Paris, 26 January 2018

Dear Michele Laroque, dear Muriel Robin,

We have learned that you intend to appear on 28 March in the Smolarz auditorium at Tel Aviv University to perform your cult show “Elles s’aiment”. No doubt the funny repartee and the two strong characters portrayed would amuse the audience. However, we wish to tell you about the cultural, historical and political context in which you would be performing because, unfortunately, in this part of the world it’s impossible to separate entertainment from politics.

The university in which you would be performing is built on the ruins of the Palestinian village of Sheikh Muwannis, destroyed in 1948. The “Green House”, the home of the former mayor of Sheikh Muwannis, is one of the few original buildings still standing, and is now used as a restaurant for university staff. Tel Aviv University strongly objected to the placing of a plaque on the Green House, explaining its origin.

The Israeli government continues to ignore international conventions regarding an occupied country, it seriously harms the Palestinian economy through the restriction of movement by means of checkpoints and segregated roads, through the confiscation of water, and through extreme security measures. In Jerusalem numerous homes are regularly demolished, in Gaza an illegal blocade is suffocating the population, depriving it of its most basic needs.

Michèle Laroque, you stated to the Parisien newspaper in a 2010 interview: “In the United States, a woman, who works between Israel and Palestine, has a theory that, as long as fear prevents one from living, it makes peace impossible. It’s never-ending. I’d like so much for us to make each other laugh.” What makes peace impossible is the never-ending colonisation by the Israeli government, in spite of countless UN resolutions on the subject. As for making people laugh, the Palestinians aren’t allowed to move around in Israel and wouldn’t be able to enjoy your sketches.

Inspired by the anti-apartheid struggle in South Africa, the Palestinians in 2005 launched an international appeal for solidarity, for the boycott of Israel until that state puts an end to its injustice and respects international law and human rights. Their appeal has been heard by thousands of celebrities and ordinary people around the world, including in Israel.

Muriel Robin, Michèle Laroque, we’re asking you to join the numerous artists who have chosen not to go to Israel to entertain apartheid. We can cite the very recent decision of the young singer Lorde, and those of Cassandra Wilson, Annie Lennox, Lauryn Hill, Natacha Atlas, Aziza Brahim, Cat Power, Vanessa Paradis, Sinead O’Connor, Roger Waters, Elvis Costello, Brian Eno, Jason Moran, Richard Bona, Eddie Palmieri, Salif Keita, Jello Biafra, Massive Attack, U2, Gil Scott-Heron, John Berger, Alice Walker, Gillian Slovo, Naomi Klein, Susan Sarandon, Emma Thompson, Danny Glover, Peter Brook, Jean-Luc Godard, Mira Nair, Ken Loach and Mike Leigh.

You are both socially committed women, whether it be through your regular participation in the Enfoirés shows or your activities involving children. In the name of solidarity, justice and equality, in the name of the Palestinian people, we ask you to cancel your performance in Tel Aviv. Please don’t entertain apartheid!

We are of course at your disposal should you wish to have information on the international BDS campaign (Boycott-Divestment-Sanctions).

Yours sincerely,

BDS French campaign

www.bdsfrance.org

campagnebdsfrance@yahoo.fr

 

 


Previous post

« AXA n’assurez pas l’apartheid israélien ! » Mobilisation dans le Nord-Pas de Calais AFPS Nord-Pas de Calais

Next post

Plus de 10 millions d’Indiennes exigent la libération d’Ahed Tamimi et soutiennent BDS