Home»CRIMINALISATION DE BDS»Procès contre des militants»Procès de Bobigny : Relaxe de Maha, Mohamed, Olivia et Ulrich: Victoire!

Procès de Bobigny : Relaxe de Maha, Mohamed, Olivia et Ulrich: Victoire!

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Ce qui leur était reproché ? La « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence ». Pourquoi ? Parce qu’ils avaient participé à une action pacifique d’information appelant au boycott des produits provenant d’Israël. (cf communiqué de la Campagne BDS France)
Leur engagement s’inscrit dans la campagne internationale BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) contre l’État d’Israël jusqu’à ce qu’il se conforme au droit international.
Cette campagne BDS vise, à la demande de la société civile palestinienne et à l’image du mouvement qui avait contribué à mettre fin à l’apartheid en Afrique du Sud, un État qui poursuit en toute impunité une politique coloniale, d’apartheid et d’épuration ethnique contre le peuple palestinien: occupation et colonisation de la Cisjordanie, blocus de Gaza, refus catégorique du droit au retour des réfugiés, répression accrue contre les Palestiniens d’Israël.
Ce procès fait suite à de nombreux autres pour des motifs similaires (à Mulhouse, Paris, Bordeaux, Pontoise), et précède d’autres qui ont été reportés.

Le 15 décembre 2011, douze militants poursuivis pour leur participation active à la Campagne BDS avaient déja été relaxés à Mulhouse.

Le 24 mai prochain, ce sera au tour de Bernard, Jeanne et Yasmina de comparaître au tribunal de Perpignan. Les militant-es de la Campagne BDS seront nombreux-ses à se mobiliser à leur coté pour leur relaxe et la poursuite de la Campagne BDS.
Relaxe immédiate pour tous les militant-es de la Campagne BDS ! Halte aux procès politiques !
Campagne BDS France