Home»COMITES LOCAUX»63»Stand AFPS 63, BDS et débat sur l’Europe à la fête de l’Huma 63

Stand AFPS 63, BDS et débat sur l’Europe à la fête de l’Huma 63

2
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Samedi 23 juin sous un soleil estival s’est tenue à Cournon d’Auvergne la fête de l’Huma 63.  Comme lors des éditions précédentes l’Afps 63 tenait un stand. Cette année l’accent a été mis sur Gaza et la marche du retour et sur les prisonniers palestiniens  (avec la mise à disposition de tous les participants au repas -près de 250- de notre tract ci-joint, sur les prisonniers politiques) et sur la nécessité de BDS.

Au cours du débat, qui portait sur les questions européennes, en présence d’André Chassaigne et du parlementaire allemand Thomas Nord, du parti Die Linke (La Gauche), l’Afps est intervenue pour rappeler qu’il existe un accord d’Association UE/Israël, qui stipule dans son article 2 que ses dispositions se fondent sur le respect des droits de l’homme, mais que malgré cette clause et face à la dérive fascisante de la politique israélienne cet accord n’est toujours pas suspendu. Par ailleurs l’Afps a rappelé que l’Union européenne finance des infrastructures en Palestine, dont plusieurs ont été détruites ou gravement endommagées par les colons ou l’armée israélienne sans que l’UE ne demande de comptes à Israël.

A la fin du débat l’afps 63 a distribué une cinquantaine de cartes « libérez Salah Hamouri » en demandant qu’un maximum soit envoyé à Mr Macron dans les prochains jours afin d’obtenir la libération de Salah le 30 juin (fin de la détention administrative). Sur le stand, des dizaines de signatures, très spontanées, de la pétition demandant la suspension de l’accord UE/Israël et toujours un gros succès pour l’huile d’olive et les keffiehs de Palestine (près de 200 euros de ventes).

Previous post

La saison France-Israël : une saison policière made in Israël !

Next post

Europcar désinvestit de l’occupation israélienne