Home»ACTIONS ET EVENEMENTS»Appels»400 New Yorkais célèbrent le lancement de la campagne appelant les artistes à boycotter Israël

400 New Yorkais célèbrent le lancement de la campagne appelant les artistes à boycotter Israël

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print
18 novembre | Adalah-NY

alt

New York, NY, 16 Novembre 2015 – Samedi 14 novembre, près de 400 New Yorkais se sont rassemblés au Loft de la Librairie Verso, à Dumbo, Brooklyn, pour faire nombre à « l’Appel Palestine : Une soirée de lancement de l’amplification du boycott culturel d’Israël à New York » (photos). Les performances musicales ont été entraînantes, jouées par des musiciens éclectiques, dont le virtuose de l’oud, Simon Shaheen, Suhel et Tamer Nafar de DAM, le groupe de hip hop palestinien, Tamar-kali, la chanteuse-compositrice de Brooklyn,Sonny Singh de Red Baraat, et Daro Behroozi des Lucky Chops. Quatre vingt huit artistes et intervenants culturels présents à cette soirée ont signé un engagement new-yorkais de soutien au boycott culturel d’Israël.

« C’était très stimulant de collaborer avec autant de musiciens incroyables qui se sont retrouvés pour faire cause commune sur la justice en Palestine » a fait remarquer Sonny Singh. « J’espère que ce concert va inciter beaucoup d’autres musiciens et artistes à rejoindre ce mouvement de boycott culturel d’Israël ».

Riham Barghouti, le MC de la soirée pour Adalah-NY et un ancien membre de la troupe de danse populaire palestinienne El Funoun ont précisé : « Nous faisons aujourd’hui une célébration, mais nombreux doivent être ceux qui se demandent s’il est possible de célébrer quoi que ce soit, avec toutes les tragédies qui arrivent en France, au Liban, en Syrie, en Palestine. Nous savons que nos frères et sœurs de par le monde sont en lutte. Mais nous savons aussi qu’il nous faut faire un choix : nous pouvons soit être dans la peur et le sentiment d’oppression, soit soutenir leurs luttes en élevant la voix bien haut pour la liberté et la libération ».

« J’ai ressenti une énergie créatrice tellement forte dans l’atmosphère de toute cette nuit, que cela me donne de l’espoir pour l’avenir » a dit Daro Behroozi. « Je suis certain que nous continuerons à créer de magnifiques espaces où la musique servira de moteur pour la libération ».

Un premier aperçu d’une nouvelle vidéo de trois minutes sur huit artistes de renom ayant des liens avec New York expliquant pourquoi ils s’associent au boycott culturel d’Israël, a été accueillie par des applaudissements nourris. Cette vidéo sera envoyée à la presse le mardi 17 novembre à 11 heures du matin.

Il a été demandé aux artistes et intervenants culturels présents de se joindre à ces huit artistes en signant un engagement de « ne pas participer à des événements sponsorisés par le gouvernement israélien ou complices des institutions israéliennes à New York, en Israël ou où que ce soit ». Les 88 personnes qui ont ajouté leurs noms à cet engagement new-yorkais ont porté le nombre de signataires à 180. L’actrice Leta Renée-Alan était une de ces signataires. « Je trouve inacceptable de soutenir l’apartheid » a dit Renée-Alan. « Ce qui se passe en Israël et en Palestine est de l’apartheid. Je suis solidaire du peuple palestinien. La campagne pour mobiliser davantage d’artistes new-yorkais à s’engager dans le soutien au boycott va continuer.

Le mouvement BDS pour un boycott total d’Israël – lancé par une coalition de plus de 170 syndicats, partis politiques et de groupes de défense des droits humains palestiniens pour faire avancer leur mouvement pour la liberté, la justice et l’égalité – a constamment élargi son soutien à l’échelle mondiale. Madame Lauryn Hill, Roger Waters, Elvis Costello, Santana, feu Gil Scott-Heron, Cassandra Wilson, Cat Power, Stevie Wonder, Talib Kweli, Mira Nair, Ken Loach, Alice Walker, Mike Leigh, Arundhati Roy, Jean-Luc Godard, et d’autres artistes ont refusé de jouer ou de participer à des événements culturels en Israël ou avec des institutions complices des violations des droits humains par Israël. À l’échelle nationale, plus de 400 travailleurs culturels américains ont signé une déclaration de soutien au boycott culturel de la Campagne américaine pour le boycott académique et culturel d’Israël (USACBI).

 

Source en français : http://www.aurdip.fr/400-new-yorkais-celebrent-le.html

Source : https://adalahny.org/press-release/1335/400-new-yorkers-celebrate-launch-campaign-calling-local-artists-boycott-israel

Traduction SF pour l’AURDIP

Previous post

L’UE aide Israël à opprimer les Palestiniens

Next post

L’association nationale des études féministes vote pour le BDS et le soutien aux enseignants en précarité