Home»ACTIONS ET EVENEMENTS»Appels»Carrefour Voyages en Israël/Palestine : illégitime, illégal, inacceptable

Carrefour Voyages en Israël/Palestine : illégitime, illégal, inacceptable

1
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Le tourisme sioniste des tours-opérateurs israéliens relayé par Carrefour Voyages piétine allègrement son obligation de ne pas se mettre au service d’un Etat occupant dans les territoires militairement occupés soumis à une colonisation de peuplement. Ce tourisme s’adresse principalement à un public s’intéressant aux sites chrétiens, aux mythes bibliques et à la rigueur aux sites nabatéens de Jordanie. Alors qu’il se montre complaisant vis-à-vis des 100 à 200 ans des croisades, il ignore superbement les 1400 ans d’histoire arabo-musulmane palestinienne. Les Palestiniens, vrais habitants originels du pays, qui représentent la moitié de la population des territoires contrôlés par Israël, sont les grands absents de ce tourisme sélectif.

Au terme de cet examen, on comprendra ce que signifient « Israël » et « culture » dans les titres relayés par CARREFOUR.

Les remarques ci-dessous portent sur 12 voyages proposés en date du 5 juin 2014 :

V1 : «Circuit d’Israël – Merveilles d’Israël »

V2 : « Israël – circuit LE SUPER BLEU JORDANIEN »

V3 : « JERUSALEM VUE DE BETHLEEM »

V4 : « Israël – circuit LE SUPER BLEU »

V5 : « THE BEST – COMBINE ISRAEL – JORDANIE”

V6 : « CULTURE ET DECOUVERTE ISRAEL ET BETHLEEM »

V7 : « L’ETOILE »

V8 : « AUTOTOUR 4 MERS »

V9 : « Splendeurs d’Israel 8J/7N »

V10 : « LE MEILLEUR D’ISRAEL »

V11 : « CULTURE ET BIEN ETRE EN ISRAEL »

V12 : « JORDANIE – ISRAEL, TERRES DE CULTURE 2014 »

« Route vers St Jean d’Acre où vous découvrirez la forteresse des Croisés et la crypte de St Jean ».

(V1,J2 ; V2,J2 ; V3,J2 ; V4,J5 ; V5,J5 ; V6,J5 ; V7 ; V8,J5 ; V9,J2 ; V10,J5 ; V11,J5 ; V12,J5)

Les touristes seront guidés vers les vestiges de l’occupation croisée (12eme-13eme siècle) et ne verront rien du reste de 3000 ans d’histoire palestinienne. En particulier, ils ne verront pas le nettoyage ethnique en cours à St Jean d’Acre, en particulier dans la vieille ville où l’objectif d’Israël est d’en chasser la population palestinienne pour y établir un tourisme de luxe d’où tout le passé palestinien est effacé.

A lire : Acre face aux anciens et nouveaux colonisateurs. http://www.tarabut.info/en/articles/article/Acre-Facing-Colonization/

« … votre hôtel appartenant à un kibboutz. Dîner.(…) Après votre petit-déjeuner, introduction au concept du kibboutz, institution spécifique à l’état d’Israël ».

(V1, J2-3)

Ce qui ne sera pas montré : le kibboutz comme stricte institution raciste, d’où tout habitant palestinien devait être chassé, puis où aucun Palestinien ne peut vivre. Ce qui ne sera pas montré : le mythe du kibboutz est mort depuis longtemps, sauf rares exceptions les kibboutz se sont adaptés à l’économie libérale.

« Arrêt au Mont de Béatitudes puis visite de Capharnaüm avec la maison de Pierre, l’ancienne synagogue et Tabgha. Déjeuner de poisson  » St Pierre  » au bord du lac de Tibériade. Route vers Nazareth, la plus grande ville arabe du pays pour visiter l’église de l’Annonciation, grande église du Moyen Orient qui selon les traditions chrétiennes est l’endroit où l’ange Gabriel apparut à Marie. Vous pourrez admirer de belles fresques contemporaines qui proviennent de partout à travers le monde et qui représentent la Vierge et l’enfant Jésus ».

(V1,J3 ; V2,J3 ; V3,J3 ; V4,J4 ; V6,J4 ; V7 ; V12,J4)

Encore une fois, seule la présence chrétienne est évoquée, la présence musulmane est ignorée alors qu’elle est majoritaire parmi les Palestiniens d’Israël. Le nettoyage ethnique de la Nakba et les villages palestiniens détruits sont aussi ignorés.

« Arrêt à Yardernit, lieu de baptême idyllique au bord du Jourdain ».

(V1,J4 ; V2,J4 ; V3,J4 ; V4,J4 ; V5,J4 ; V6,J4 ; V8,J4 ; V10,J4 ; V11,J4 ; V12,J4)

Les touristes sauront-ils que le lieu fixé par la tradition pour le baptême de Jésus n’est pas Yardenit, mais Qasr el Yahud, situé à l’est de Jéricho en Cisjordanie occupée ? Israël a fermé ce site après le début de l’occupation militaire en 1967, et établi Yardenit, situé et géré par Israël, comme substitut à Qasr el Yahud.

Source : http://news.bbc.co.uk/2/hi/middle_east/8250071.stm

 « Continuation vers Ein Kerem, charmant village d’artiste et haut lieu de la chrétienté ».

(V1,J5)

(situé à 2 km au nord), la plupart des femmes et des enfants ont fui le village. Il a été attaqué par les forces israéliennes durant la campagne de juillet 1948, les habitants ont alors tous dû quitter le village (le 10-11 juillet 1948). Ein Karem est l’un des rares villages arabes à avoir conservé ses constructions presque intactes après la guerre de 1948 ». Source : http://www.palestineremembered.com/Jerusalem/Ayn-Karim/index.html

«  déjeuner biblique dans le désert »

(V3,J2 ; V10,J2 ; V11,J2)

Il s’agit peut être d’une allusion à l’errance de 40 ans des Hébreux dans le désert à la suite de la fuite d’Egypte. Mais celle-ci n’a jamais existé (voir : La bible dévoilée). Dans l’antiquité, le Naqab (Néguev) a été nabatéen puis arabe avec une forte population bédouine, mais jamais de religion juive. Avant 1948, seule 1% de la population était juive. Après 1948, 90% de la population bédouine a été expulsée du Naqab (Brochure UJFP « Néguev, le désert des Bédouins »).

« Baignade dans les eaux salées de la mer Morte »

(V1,J4 ; V4,J3 ; V5,J3 ; V6,J6 ; V7 ; V8,J3 ; V9,J5 ; V10,J3 ; V11,J3 ; V12,J10)

Depuis l’occupation militaire de la Cisjordanie en 1967, Israël exploite à son profit les ressources touristiques de la mer morte. Par contre les checkpoints interdisent aux Palestiniens de s’approcher de la mer morte au sud de la jonction entre la « route 1 » et de la « route 90 ».

Enfin on notera que la seule grande ville de la vallée du Jourdain, Jéricho, ville palestinienne, est gardée à l’écart du programme.

Nuit au kibboutz Kalia

(V2, J4 ; V3, V4, J3 ; V5, J3 ; V6, J3)

Le circuit comporte, à son 4eme jour, une nuit dans un hôtel du kibboutz Kalia. Le kibboutz Kalia est une colonie établie en 1929 puis rétablie en Cisjordanie militairement occupée. Il s’agit d’une colonie illégale selon le droit international, et les touristes sont amenés, « à l’insu de leur plein gré », à participer à cette colonisation.

Vieille ville de Jérusalem : « Vous traverserez des marchés pittoresques jusqu’au quartier juif et le mur des Lamentations » (…) « visite des fouilles archéologiques »

(V1 ;J7 ; V2,J7 ; V4,J6 ; V5,J6 ; V6,J6 ; V7 ; V8,J6 ; V10,J6 ; V12,J6)

* L’annexion de Jérusalem Est et d’une vingtaine de villages périphériques par Israël en 1967 n’est pas reconnue par la communauté internationale. Par conséquent CARREFOUR VOYAGES se livre à une activité illégitime et illégale.

** Les touristes sauront-ils que les Palestiniens de Jérusalem Est sont privés de citoyenneté et de droits élémentaires, et victimes d’une politique systématique visant à les faire partir de la ville ?

*** Les touristes sauront-ils que le « quartier juif » est en grande partie une construction en « faux ancien » faite sur le quartier palestinien Moghrabi détruit à coups de bulldozer aux lendemains de l’occupation de Jérusalem Est en 1967 ? Soyons aussi certains que les touristes ne seront pas appelés à identifier les 700 caméras installées par les Israéliens pour surveiller les quartiers palestiniens. Et qu’ils ne verront pas les drapeaux israéliens pendant au long de la rue al-Wad (rue de la vallée intérieure de la vieille ville), qui marquent les « conquêtes » destinées à couper la vieille ville en morceaux en vue de sa colonisation totale.

Sources : Wikipedia, tour alternatif de la vieille ville par le Nidal Center.

**** Les touristes sauront-ils qu’Israël a confié les fouilles archéologiques à une association non-professionnelle d’extrême droite, ELAD, dont l’objectif est de faire disparaître toute présence palestinienne, passée ou actuelle, des zones fouillées.

http://silwanic.net/ ; Nadia Abu el-Haj : Facts on the ground

« Visite du tombeau du roi David »

(V1,J6 ; V2,J6 ; V3,J6 ; V4,J7 ; V5,J7 ; V6,J7 ; V8,J7 ; V9,J7 ; V10,J7 ; V11,J7 ; V12,J7)

Il s’agit d’une tromperie. L’existence du roi David repose sur très peu d’éléments et sa tombe est inconnue. Le soi-disant tombeau est un cénotaphe (monument funèbre vide) construit par les Croisés au 11eme siècle.

Sources : « La bible dévoilée » ; http://www.regard.eu.org/articles/Archeologie/TXT.complet.archeo/LDTDDSF.php

« traversée de la frontière palestinienne pour Bethléem ».

(V3,J6)

Sous réserve d’autorisation du passage des frontières par les autorités palestiniennes le jour 6. »

(V2,J6 ; V3,J6 ; V5,J6 ; V6,J6 ; V11,J6)

Cette phrase concerne la traversée du mur d’apartheid, qualifié de « frontière », entre Jérusalem et Bethléem. « Frontière » d’un Etat virtuel, qui n’existe que pour les Palestiniens empêchés de se rendre à Jérusalem, pas pour les Israéliens circulant tranquillement vers les colonies de Cisjordanie… Les organisateurs du tour poussent le cynisme et la désinformation jusqu’à tenter de faire croire que les Palestiniens auraient une quelconque autorité dans la gestion du mur d’apartheid israélien !

« Monter vers le plateau du « Golan » pour visiter une presse à olives suivi d’une dégustation d’huile d’olives. Continuation vers Bental Har sur les hauteurs du Golan. Ici, vous surplomberez la Syrie et découvrirez le village de Kunetra, ainsi que l’histoire des guerres de 1967 et 1973 ».

(V9,J3)

CARREFOUR VOYAGES se prête ainsi, pour le compte d’Israël, à l’exploitation touristique d’une région de la Syrie dont la population a été en grande majorité expulsée, et les villages et fermes détruits, en 1967 pour laisser la place aux colons. L’annexion du Golan en 1981 n’est pas reconnue par la communauté internationale, par conséquent CARREFOUR VOYAGES se livre à une activité illégitime et illégale.

Source : Uri Davis, The Golan Heights under Israeli Occupation, 1967-1981. http://dro.dur.ac.uk/138/1/18CMEIS.pdf

Previous post

Les principaux intervenants internationaux à deux conférences israéliennes se retirent en réaction aux appels BDS

Next post

Sodastream : Lettre de la LDH à Rémy Pflimlin, président de France Télévisions