BOYCOTT SPORTIF

Les évènements sportifs internationaux peuvent jouer un rôle important dans le façonnage de l’image d’un pays dans le reste du monde. Un boycott sportif d’Israël enverrait un message fort: la politique raciste, d’occupation et d’expulsion contre les Palestiniens est inacceptable.

Objectifs
• Empêcher Israël de se promouvoir comme un État «fair play» via la participation de ses individus et de ses équipes sportives dans les compétitions bilatérales et internationales.
• Sensibiliser le public à propos des discriminations et de l’occupation de la Palestine.

Pourquoi ?

Les événements sportifs importants mettent en valeur le fair play et les qualités du sport. Les pays y participant acquièrent une reconnaissance et un prestige international.

Une réaction commune aux propositions de boycott sportif est que la politique et le sport ne peuvent être mélangés. La réalité pour les Palestiniens est que la politique et le sport sont extrêmement liés.
Depuis 2009, de nombreuses personnalités sportives ont soutenu la Palestine ou ont boycotté Israël lors de compétitions sportives. De plus, des militants anti-apartheid ont organisé des actions dans différents stades afin de protester contre la participation d’Israël. Les actualités publiées sur le site de la Campagne BDS France en témoignent.

Dans le cas de l’apartheid en Afrique du Sud, le boycott sportif a permis d’envoyer un message fort au régime et à ses alliés : la communauté internationale n’accepte pas le racisme institutionnalisé pratiqué par le régime. L’exclusion de l’Afrique du Sud de la plupart des compétitions officielles des années 60 à 70 a joué un rôle important dans l’isolement du régime et de ses soutiens. L’apartheid a fait de l’Afrique du Sud un pariah des nations et tous les pays sont fortement encouragés à éviter tout contact sportif avec celle-ci. La tournée des Springboks en Nouvelle Zélande, en 1981, est marquée par des mouvements de protestations contre la politique d’apartheid.
Comment ?
Un groupe de travail spécifique de la Campagne BDS France, « Carton Rouge Pour l’Apartheid Israélien » s’occupe de la campagne de boycott sportif, et en particulier dans le domaine du football. Allez visiter leur page web

Matériel
Niveau
26/06/18

Les Palestiniens répondent à Adidas : « Suivez vos propres conseils, mettez fin à votre parrainage des équipes de football israéliennes dans les colonies de peuplement illégales »

22 juin 2018 – Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturelle d’Israël/Allemagne (PACBI)
Dans une réponse d’Adidas, le géant allemand en articles de sport a prétendu qu’« il agit d’une manière Les Palestiniens répondent à Adidas : « Suivez vos propres conseils, mettez fin à votre parrainage des équipes de football israéliennes dans les colonies de peuplement illégales »

17/05/18

Dites à l’Argentine et à Lionel Messi : « Il n’y a rien d’amical dans les tirs d’Israël sur les footballeurs palestiniens »

Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI)/Argentine – 15  mai 2018

Signez la pétition* qui exhorte l’équipe nationale de football argentine à annuler son match « amical » avec Israël.
Dans Dites à l’Argentine et à Lionel Messi : « Il n’y a rien d’amical dans les tirs d’Israël sur les footballeurs palestiniens »

28/04/18

David Lappartient et l’Union Cycliste Internationale (UCI) contribuent au « blanchiment » des crimes du gouvernement israélien

Qu’importe les Palestiniens assassinés, le droit international violé, l’éthique bafouée… pour le président français de l’UCI, David Lappartient, the Giro show must go on !
Dans le cadre de ses efforts de David Lappartient et l’Union Cycliste Internationale (UCI) contribuent au « blanchiment » des crimes du gouvernement israélien

16/03/18

Pédaler pour les droits des Palestinien•ne•s : 20 villes dans le monde demandent à l’UCI et au Giro d’Italia #DéplacezLaCourse

13 mars 2018 / par la Campagne Palestinienne pour le Boycott Universitaire et Culturel d’Israël (PACBI)
Des cyclistes et des défenseurs des droits humains des Palestinien•ne•s sont descendu•e•s dans les rues de 20 Pédaler pour les droits des Palestinien•ne•s : 20 villes dans le monde demandent à l’UCI et au Giro d’Italia #DéplacezLaCourse

30/11/17

Le Tour d’Italie [1] s’incline devant la pression israélienne, rétropédale et reconnaît l’annexion illégale de Jérusalem

30 novembre – PACBI/Italie
Après que les ministres israéliens ont menacé de retirer leur soutien au Giro d’Italia en raison de l’utilisation du terme «Jérusalem-Ouest», les organisateurs de la course choisissent Le Tour d’Italie [1] s’incline devant la pression israélienne, rétropédale et reconnaît l’annexion illégale de Jérusalem

22/11/17

Plus de cent vingt groupes de défense des droits de l’homme exhortent le Giro d’Italia à déplacer le départ d’Israël en raison des violations des droits des Palestiniens

22 novembre 2017
Aujourd’hui, plus de cent-vingt organisations de défense des droits humains, syndicats, associations de tourisme éthique, groupes sportifs et confessionnels de plus de 20 pays lancent un appel international  Plus de cent vingt groupes de défense des droits de l’homme exhortent le Giro d’Italia à déplacer le départ d’Israël en raison des violations des droits des Palestiniens

01/11/17

FIFA hors jeu ! Quand la Fédération Internationale de Football cautionne la colonisation israélienne.

COMMUNIQUÉ:

(Copie à la FFF, Fédération Française de Football)
 
Six clubs de football des colonies israéliennes installées dans les Territoires palestiniens occupés (TPO) participent officiellement à la Ligue de football israélienne, affiliée FIFA hors jeu ! Quand la Fédération Internationale de Football cautionne la colonisation israélienne.