Home»GENERAL»Communiqués BDS»Communiqué suite à la relaxe d’Olivia Zemor

Communiqué suite à la relaxe d’Olivia Zemor

4
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Le 21 mai 2021

C’est avec une grande satisfaction que la campagne BDS France a pris connaissance de la relaxe d’Olivia Zemor, directrice de publication d’Europalestine, poursuivie par le laboratoire pharmaceutique israélien TEVA, en raison de la publication d’un article relatant une action de boycott des médicaments génériques de ce laboratoire

Le Tribunal correctionnel de Lyon qui a prononcé la relaxe a rejeté les deux chefs d’inculpation : la diffamation et la discrimination en raison de l’appartenance à une nation.

Cette relaxe est d’autant plus importante et significative qu’elle est la première décision d’une juridiction française après l’envoi par le ministère de la justice d’une dépêche aux procureurs de la République visant à contourner le jugement de la CEDH du 11 juin 2020 qui confirmait que l’appel au boycott relevait de la liberté d’expression.

Cette relaxe confirme, si besoin était, que la campagne BDS reste protégée par l’arrêt de la CEDH du 11 juin 2020.

La campagne internationale BDS continuera jusqu’à ce que la liberté et la justice pour le peuple palestinien soient enfin établies !

La campagne BDS France

Previous post

Lettre ouverte à tous ceux et toutes celles qui ont accepté un contrat avec l’équipementier Puma

Next post

Trop c’est trop : NON à la politique de l’UE et à la coopération avec Israël !