Home»GENERAL»Ils s'engagent dans BDS»La compagnie sud-africaine Karstens Farms met fin à toute relation avec les entreprises israéliennes

La compagnie sud-africaine Karstens Farms met fin à toute relation avec les entreprises israéliennes

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Karstens Farms, une compagnie agricole sud-africaine de premier plan soutenue par un des principaux organes financiers d’Afrique du Sud, la Industrial Development Corporation (IDC), a coupé ses relations avec la coopérative israélienne Hadiklaim, et a aussi entrepris de n’entrer dans aucune relation future avec aucune entité israélienne complice dans l’occupation israélienne illégale de la Palestine.

Les organisations sud-africaines des droits humains dirigées par l’Alliance de solidarité Palestine (PSA) et BDS Afrique du Sud, avaient lancé une campagne de consommateurs contre Karsten Farms à cause de ses relations commerciales (en violation avec le boycott d’Israël) avec Hadiklaim en Israël – une compagnie israélienne opérant contre le droit international, dans les colonies illégales israéliennes.

Cette semaine, après presque trois ans de campagne, dans une lettre à BDS Afrique du Sud via leurs avocats, Werksmans Attorneys, Karsten Farms s’est engagé : « à n’entrer dans aucune relation commerciale avec Hadiklaim pendant l’année actuelle de récolte 2013 et à n’avoir aucune relation d’affaire avec lui [Hadiklaim] dans le futur. » De plus, et dans un geste précédent, Karstens Farms s’est engagé à : « A n’entrer en relations commerciales avec aucune compagnie israélienne et/ou entité à l’intérieur des régions de colonies occupées/ illégales d‘Israël ».

Siphiwe Thusi de l’Alliance Solidarité Palestine a bien accueilli la nouvelle: “C’est la première fois qu’une compagnie sud-africaine a pris légalement ainsi qu’éthiquement la juste décision de ne pas faire de commerce avec des compagnies israéliennes complices de l’occupation israélienne illégale de la Palestine. Karstens Farms a, en effet, créé un précédent à suivre par d’autres affaires et compagnies sud- africaine. Ceci est une percée non seulement pour le boycott d’Israël mais aussi pour des pratiques éthiques de business honnête. » Thusi a ajouté que « l’appel aux consommateurs de boycotter les produits Karstens a maintenant été levé grâce à leurs actions légales » néanmoins, il a aussi averti que « l’Alliance Solidarité Palestine et BDS-Afrique du Sud surveilleraient la situation et que si toute nouvelle relation avec Israël, même via une partie tierce était constituée, la campagne de boycott contre Karstens Farms serait relancée et intensifiée. »

Déclaration complète ici :  http://tinyurl.com/avlzt7n

Previous post

"Carton rouge pour Israël" : la vidéo !

Next post

Esther Duflo, refusez le Prix israélien Dan David