Home»GENERAL»Ils s'engagent dans BDS»Les dirigeants des Palestiniens chrétiens appellent les Eglises du Monde à rejoindre le BDS

Les dirigeants des Palestiniens chrétiens appellent les Eglises du Monde à rejoindre le BDS

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print
« Un moment de vérité – une parole de foi du cœur de la souffrance palestinienne »
Palestine occupée, 11 décembre 2009
Aujourd’hui, les dirigeants éminents des Palestiniens chrétiens ont publié un Document Kairos de Palestine*, appelant les Eglises autour du monde à « dire une parole de vérité et à prendre une position de vérité concernant l’occupation de la terre palestinienne par Israël ». Soutenant sans ambigüité le boycott, les désinvestissements et les sanctions (BDS) comme une des formes décisives de solidarité non-violente que les organisations confessionnelles internationales sont priées d’adopter, le document affirme : « Nous voyons le boycott et les désinvestissements comme des outils de justice, de paix et de sécurité… »
Kairos est un terme grec antique signifiant le moment juste ou opportun. Le Document Kairos de Palestine est inspiré par la théologie de la libération, particulièrement d’Afrique du Sud où un document similaire a été publié à un moment crucial de la lutte contre l’Apartheid. Informés par une vision lucide basée sur les principes universels de « égalité, justice, liberté et respect du pluralisme », les Palestiniens chrétiens publient ce document aujourd’hui pour explorer une issue moralement saine à l’ « impasse » atteinte par la tragédie palestinienne, « oû les êtres humains sont détruits »

Le comité national palestinien du BDS (BNC) salue la clarté morale, le courage et la hauteur de vues portées par ce nouveau document, qui souligne que résister à l’injustice devrait « concerner l’Eglise » et est « un droit et un devoir pour un Chrétien », ajoutant que c’est « une résistance dont la logique est l’amour ».
Le BNC note avec intérêt l’importance de la publication de ce document historique aujourd’hui 11 décembre, qui marque le 61eme anniversaire de la résolution 194 de l’Assemblée Générale de l’ONU de 1948 appelant au retour des réfugiés Palestiniens dans leurs foyers d’origine « à une date aussi rapprochée que possible ». Alors que les réfugiés Palestiniens attendent toujours leur retour six décennies plus tard, nous partageons le message d’espoir dans le Kairos palestinien d’aujourd’hui : « Un des signes les plus importants d’espoir est la persévérance des générations et la continuité de la mémoire, qui n’oublie pas la Nakba (catastrophe) et sa signification. Cette terre est notre terre et il nous incombe de la défendre et de la reprendre ».

L’insistance du Kairos à presser toutes les Eglises à répondre positivement à l’appel de la société civile palestinienne, y compris des institutions religieuses, pour « un système de sanctions économiques et de boycott à appliquer à Israël », qui « n’est pas une revanche mais plutôt une action sérieuse pour parvenir une paix juste et définitive », est particulièrement digne d’éloges.

Le Comité National Palestinien du Boycott-Désinvestissement-Sanctions (BNC)

Télécharger  l’appel Kairos (12 pages) ou  un résumé (3 pages) .

Previous post

Intervention de Julien S., membre de la Campagne BDS France

Next post

Le boycott universitaire et culturel ne coupe-t-il pas court à toute possibilité de dialogue?